Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le Shen Yun Symphony Orchestra est applaudi dans le nord de Taïwan

Mercredi 27 septembre 2017 |   Écrit par Liu Wenxin et Huang Yusheng, correspondants pour Minghui

(Minghui.org) Après des débuts réussis en Corée du Sud, le Shen Yun Symphony Orchestra a poursuivi sa tournée asiatique à Taïwan. Entre le 20 septembre et le 3 octobre, Shen Yun a prévu une quinzaine de représentations dans dix grandes villes de Taïwan.

Trois concerts ont déjà eu lieu à Taoyuan, Hsingchu et Taipei, les 20 et 22 septembre. Après que les applaudissements chaleureux ont demandé trois rappels au National Concert Hall, le public rajeuni ne s'est pas arrêté et avait le goût d'en entendre plus. À la fin, Milen Nachev a également été profondément ému, proposant un quatrième rappel au public passionné.

Quatre rappels mérités au National Concert Hall à Taipei le 22 septembre 2017

You Zijun, directeur exécutif de la Rodin Art Gallery, a déclaré : « La musique de Shen Yun est extraordinaire. Peu importe l'harmonie entre différents instruments de musique, ou le mélange de la culture de l'Est et de l'Ouest, tout est délicat et beau... C'est la première fois que je vois quatre rappels mérités dans un concert et c'est vraiment mémorable. »

Prestation de la violoniste Fiona Zheng

Les artistes de erhu Xiaochun Qi, Lu Sun et Linda (Zhen) Wang

Le ténor Tian Ge

La soprano Haolan Geng se produit au National Concert Hall à Taipei

« Élan majestueux »

Chuang Hsiu-mei, directrice générale du Département des affaires culturelles, a déclaré après avoir assisté à la prestation au Zhongli Arts Hall à Taoyuan, le 20 septembre : « Son élan majestueux ressemble aux sons de la nature. Je l'ai ressenti enveloppant et attendrissant tout au long du concert ... La prestation du Shen Yun Symphony Orchestra est très naturelle et harmonieuse, bien qu'il y eut beaucoup d'interprètes en même temps, les sons étaient si délicats et harmonieux. »

Elle a dit que c'était la première fois qu'elle entendait un mélange parfait de musique chinoise et d'orchestration occidentale joué par des gens d'Orient et d'Occident. « La prestation a été accentuée par les instruments de musique chinois, tels que le erhu, ainsi que la puissante orchestration occidentale, qui est vraiment unique... La musique chinoise est douce et apaisante, alors que la musique occidentale se caractérise par sa vitalité. La musique de Shen Yun démontre une harmonisation homogène. C'est très naturel et harmonieux, donc c'est superbe. »

« La musique de Shen Yun a énormément d'élan. Cela vaut vraiment la peine de l'apprécier soi-même et de se plonger dans une telle atmosphère », a-t-elle fait remarquer.

Huang Hanming, directeur artistique de l'Orchestre symphonique Moon String, titulaire d'un doctorat en violon de l'Université du Minnesota, apprécie la prestation du Shen Yun Symphony Orchestra au Zhongli Arts Hall le 20 septembre 2017.

Huang Hanming, directeur artistique de l'Orchestre symphonique Moon String, a également été impressionné par le concert de Shen Yun. Il a déclaré : « Je pense que la partie la plus précieuse et la plus difficile est la synchronisation entre l'orchestre symphonique occidental et les instruments de musique chinois – j'ai vraiment beaucoup appris aujourd'hui. »

Il a dit qu'il pensait que la musique de Shen Yun avait sa propre direction. « Avec la fusion du erhu et du pipa, d'une part, les sons sont plus apaisants et, d'autre part, la symphonie occidentale peut contenir l'essence de la culture traditionnelle chinoise. Je pense que l'harmonie des deux pour créer un nouveau style est la partie la plus difficile, mais c'est aussi ce que j'ai appris le plus aujourd'hui. »

Il a été particulièrement impressionné par le chef d'orchestre Milen Nachev : « Ce qui m'a le plus surpris, c'est qu'il [le chef d'orchestre] a abordé le morceau de rappel particulièrement bien, je n'ai pas vu la barrière culturelle en lui. »

Après avoir étudié la musique pendant de nombreuses années, M. Huang a précisé qu'il n'est vraiment pas facile pour les Chinois de trouver leur propre façon de jouer dans un orchestre occidental. « L'orchestre accomplit quelque chose de heureux, positif, et même triste. Mais il s'agit de la philosophie chinoise que l'on puisse être triste, mais sans être affligé. »

« Grâce à sa magnificence et à sa compassion, cela [la musique de Shen Yun] touche les gens », a-t-il conclu.

Amour et passion pour la musique

Anna Fujita, une pianiste de renommée internationale, a apprécié le concert de Shen Yun Symphony Orchestra au National Concert Hall de Taipei le 22 septembre 2017.

Anna Fujita, pianiste et fondatrice de la Fondation Frédéric Chopin, a déclaré après avoir assisté à la prestation au National Concert Hall, le 22 septembre : « Bravo ! C'est un groupe magnifique avec une musique magnifique. Grâce au pouvoir de la croyance spirituelle, la musique porte un esprit inestimable. »

« C'est grâce à la passion et à l'amour de la musique mélangés au pouvoir de la croyance spirituelle que ce groupe devient génial », a-t-elle dit en poursuivant, « l'élément le plus important est leur état d'esprit. C'est ce qu'est un artiste performant. »

Elle a souligné que la musique contient cinq mille ans de culture chinoise, ce qui l'a vraiment émue : « Cet orchestre apportera à la société un énorme impact avec sa musique et son pouvoir de croyance spirituelle. »

Une doyenne du Collège des Arts d'une université renommée : « C'était tellement touchant ! »

« Les morceaux de musique d'aujourd'hui ont été très bien choisis, en particulier le morceau 'Fleur de prunier' de l'auteur-compositeur Liu Chia-chang. C'était tellement émouvant. La soprano, avec sa technique bel canto, était très touchante », a expliqué Su Fan-ling, doyenne du Collège des arts de l'Université nationale de Tsinghua.

« Dans le morceau [Concerto pour violon en ré majeur, op. 35, de Tchaïkovski], la musicienne était si jeune et pourtant elle pouvait bien le jouer. Son ensemble avec l'orchestre était très serré et bien réalisé. J'ai suivi de très près le morceau et elle l'a bien joué : sa technique était excellente », a-t-elle poursuivi

Mme Su Fan-ling a déclaré qu'elle était profondément impressionnée par le talent des artistes : « Quant au morceau 'Le Grand Khan', la partition de musique était magnifique. De même pour le morceau 'Dunhuang', cela a commencé par des sons très forts. Et ce morceau a été composé avec une ouverture grandiloquente, c'était unique en son genre. »

Au cours des prochains jours, le Shen Yun Symphony Orchestra continuera à se produire dans le centre et le sud de Taïwan, à Chiayi, Pingtung, Kaohsiung, Yunlin, Taichung, Tainan et Changhua, avant de retourner à Taipei le 3 octobre. Pour plus d'informations sur les billets et les dates, veuillez consulter : www.shenyun.com/symphony.

Traduit de l'anglais au Canada