Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Fahui de Minghui | Le Maître m'a donné la sagesse d'aider à sauver les gens avec compassion

Vendredi 16 novembre 2018 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Bonjour Maître ! Bonjour compagnons de cultivation !

Je suis une pratiquante de Falun Dafa de longue date qui pratique Dafa depuis vingt-deux ans. J'ai constaté que c'est plus efficace si je suis compatissante lorsque je parle aux gens de la persécution et les encourage à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.

J'utilise des téléphones portables pour envoyer des enregistrements audio au sujet du Falun Dafa. Si les destinataires ne répondent pas initialement au message pour renoncer à leur adhésion au PCC, je les appelle pour leur clarifier la vérité davantage.

Souvent, ils acceptent immédiatement de démissionner du PCC. Je fais des appels téléphoniques depuis huit ans. J'aide des douzaines de personnes à soumettre leurs démissions chaque jour.

De nombreux pratiquants ont été persécutés par des agents de police. J'ai décidé de les appeler pour leur faire connaître les faits sur le Falun Dafa et les encourager à cesser de persécuter les pratiquants.

Regarder à l'intérieur et sauver les gens avec un cœur sincère

C'est facile à dire, mais cela peut être difficile à faire. Souvent, les gens ne démissionnaient pas du PCC après que je leur avais parlé une fois. Quelque chose m'en empêchait ! Cultiver et pratiquer, c'est comme naviguer sur un bateau : si le vent n'est pas derrière vous, vous dériverez. En tant que pratiquante de Dafa, je dois aller de l'avant dans toutes les situations.

J'ai demandé dans mon cœur de l'aide à Maître Li Hongzhi pendant que je passais des appels téléphoniques : « Maître, s'il vous plaît, donnez-moi une grande compassion et une sagesse infinie. En ce moment, nous devons partager Dafa, ne laissez pas les êtres rater l'occasion d'en apprendre plus au sujet du Fa ou d'être détruits à cause de leurs malentendus. »

Le Maître a vu ma sincérité et a augmenté ma sagesse et ma compassion. Maintenant, quand l'autre personne décroche le téléphone, je demande au Maître d'aider à la sauver. Que la personne accepte ou non de démissionner du PCC, au moins son champ dimensionnel est purifié. J'émets ensuite la pensée droite juste après l'appel téléphonique.

Quand je parle aux gens, je fais de mon mieux pour leur faire sentir que je suis gentille et sincère. Certaines personnes m'ont parlé pendant plus de quarante minutes et d'autres ont demandé à leurs collègues de me parler après avoir appris la vérité et démissionné du Parti. Certains se sont exclamés au téléphone : « Falun Dafa est bon ! » D'autres m'ont demandé quand Shen Yun Performing Arts viendrait en Chine et quand Maître Li reviendrait.

Quelques personnes ne m'ont pas écoutée et m'ont même insultée. Un policier m'a insultée dès qu'il a décroché le téléphone. Je n'ai pas été émue. Après que j'ai fait un suivi à trois reprises, il a finalement démissionné du PCC et a accepté d'aider à protéger les pratiquants.

Une fois, j'ai parlé cinq fois à un policier au téléphone. Les quatre premières fois, il a continué de m'injurier. J'ai continué de chercher à l'intérieur et j'ai trouvé mes attachements. Quand je les ai abandonnés, il a finalement accepté de démissionner du PCC.

Un autre policier a menacé de m'arrêter. Il a dit qu'il savait où j'étais et qu'il arriverait bientôt. D'après les enseignements du Fa, je savais que son comportement reflétait mes attachements et que je devais abandonner la peur. J'ai alors ri de bon cœur au téléphone. Le policier a été surpris et m'a demandé pourquoi je riais.

J'ai dit : « Qui serait assez stupide pour arrêter la personne qui l'a sauvé ? »

J'ai regardé à l'intérieur et j'ai découvert que j'avais un attachement à me valider en démontrant mon pouvoir de persuasion et ma capacité à influencer les autres. Je l'ai rappelé pour m'excuser d'avoir été si agressive. Il a senti que j'étais sincère et a ensuite accepté de démissionner du PCC.

Après cet échange intéressant, j'ai eu un nouvel aperçu des tribulations et des difficultés que j'avais rencontrées. C'était juste pour améliorer mon caractère.

J'ai rencontré quelques personnes qui disaient encore que le PCC était bon même après que j'avais abandonné la peur. Je n'étais pas sûr de pouvoir les convaincre du contraire. Je me suis rendu compte que leurs réactions étaient encore le reflet de mon état de cultivation et pratique. J'ai donc relu les Neuf commentaires sur le Parti communiste et Dissoudre la culture du Parti.

J'ai aussi récité le Fa du Maître à cet égard, et il m'a enlevé beaucoup de mauvaises choses. Mes paroles ont été plus convaincantes par la suite.

Croire au Maître et être compatissante

Pendant deux heures chaque jour, je téléphonais à des policiers. Parfois, je perdais complètement la voix. Je demandais de l'aide au Maître et ma voix revenait.

Au cours de l'année où j'ai appelé des agents des services juridiques, j'ai expliqué la vérité à plus de 15 000 policiers. Plus de 2000 d'entre eux ont démissionné du PCC et certains ont commencé à pratiquer le Falun Dafa. J'ai envoyé plus de 40 exemplaires du Zhuan Falun.

En téléphonant à des policiers, je me suis rendu compte que je devais croire au Maître à 100 % et avoir de la compassion envers eux. J'avais besoin d'une compassion indestructible, ainsi que de la dignité et de la sagesse. Grâce au renforcement du Maître, je suis capable d'aider les gens à apprendre la vérité et à se choisir un avenir brillant.

J'ai découvert que si j'étais émotive ou si j'éprouvais même un peu de ressentiment envers les policiers ou si j'essayais de les changer ou si je les inondais d'informations, les résultats n'étaient pas bons.

Le processus de faire des appels téléphoniques est un processus de cultivation et pratique. Quand l'autre partie me maltraite, je dois rester impassible et les traiter avec compassion. Quand je me conforme aux critères de mon niveau d'éveil, je n'encombrerai pas le chemin du Maître qui sauve les êtres.

D'autres exemples d'appels téléphoniques réussis

Un jour, j'ai appelé un policier qui a commencé à m'insulter après m'avoir entendu dire : « Falun Dafa. » Il n'arrêtait pas de m'injurier.

Je suis restée calme et mon cœur n'a pas été ébranlé. Je n'arrêtais pas de demander au Maître de le sauver et de dissoudre les facteurs pervers qui l'empêchaient d'être réceptif. Il a arrêté de m'insulter. Puis je lui ai parlé avec compassion. Il a exprimé ses regrets et a accepté de démissionner du PCC.

Le Maître a dit :

« … au cours du travail la manière de parler, le cœur de bonté ajouté à la raison peuvent changer le cœur des gens... » (« Lucidité », Points essentiels pour avancer avec diligence)

Un autre exemple est celui où j'ai appelé trois fois un policier. Au premier appel, il a dit que j'étais une femme folle qui le harcelait avant de raccrocher.

J'ai regardé à l'intérieur et mon cœur n'a pas été ébranlé. Je me suis demandé si je devais le laisser partir. La réponse a été non. Alors j'ai émis la pensée droite pour le purifier et j'ai demandé au Maître de me fortifier et de dissoudre tous les facteurs pervers qui l'empêchaient de connaître la vérité.

Je l'ai rappelé. Il m'a demandé si je paierais son salaire et couvrirais les dépenses de sa famille s'il m'écoutait avant de raccrocher.

J'ai encore une fois regardé à l'intérieur pour voir s'il y avait des attachements. Mon cœur n'a pas été ému. Il était plus calme, même s'il ne m'écoutait toujours pas. Alors, où avais-je échoué ? Ma pensée droite n'était pas assez forte pour dissoudre les éléments pervers derrière lui. J'ai alors émis une pensée forte pour lui faire savoir que je faisais quelque chose de bien pour lui. En même temps, j'ai demandé au Maître de me fortifier.

Lors de ma troisième tentative, il a répondu au téléphone et a accepté de démissionner du PCC et a également remercié Maître Li. Il a dit : « Falun Dafa est bon. Amenez Jiang Zemin devant la justice. »

Lors d'un autre appel, un policier a insulté mon grand-père, mon père et moi, trois générations. J'ai demandé s'il était ivre. Il a dit qu'il venait de finir de boire avec ses amis. Je lui ai dit qu'une consommation excessive d'alcool nuirait à sa santé et qu'il devrait prendre mieux soin de lui.

Il s'est calmé et s'est excusé. Je lui ai demandé de s'endormir tôt et de prendre soin de lui et que je l'appellerais une autre fois.

Ce policier a immédiatement accepté de démissionner du PCC lorsque je l'ai rappelé. J'ai réalisé que, si j'étais altruiste et que j'avais à cœur le bien de l'autre partie, peu importe à quel point ils étaient vulgaires, je pouvais changer leur ton avec ma compassion.

J'ai également téléphoné au directeur de l'association juridique provinciale. Un autre pratiquant m'a demandé de faire un suivi auprès de lui parce qu'il avait été très grossier, violent et hostile. J'ai émis une forte pensée droite pour éliminer tous les éléments pervers dans ses champs dimensionnels. Le pouvoir de Falun Dafa avait dissous les facteurs qui le contrôlaient, et son arrogance avait disparu.

Il m'a écouté tranquillement jusqu'à ce que je termine. Je savais qu'il réfléchirait aux faits que je lui avais racontés. Merci, Maître, de m'avoir donné l'opportunité de l'aider !

Un jeune juge d'une Cour intermédiaire venait d'obtenir son diplôme universitaire et était très poli. Quand il a appris que j'étais une pratiquante de Falun Dafa, il était intéressé et s'est enquis de la situation actuelle concernant la persécution.

Je lui ai parlé de la croissance du Falun Dafa dans le monde entier et de ses bienfaits physiques et mentaux, ainsi que des raisons pour lesquelles nous leur expliquions les faits. Je lui ai aussi parlé de Shen Yun Performing Arts.

Il m'a dit qu'il comprenait maintenant le Falun Dafa et m'a demandé quand nous accueillerions de nouveau Maître Li en Chine. Il m'a ensuite demandé de l'aider à démissionner du PCC et de ses organisations affiliées.

Merci Maître ! Merci compagnons de cultivation !

(Quinzième conférence de partage d'expériences par Internet de Minghui pour les disciples de Dafa de Chine continentale)

Traduit de l'anglais au Canada