Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Fahui de Minghui | Le Maître m'apprend à lire et à écrire

Samedi 24 novembre 2018 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Salutations au Maître ! Salutations aux compagnons de cultivation !

Je me cultive dans le Falun Dafa depuis près de 24 ans. Étant donné que je n'ai jamais été à l'école, j'étais analphabète. Cependant, après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, le Maître m'a donné le savoir et m'a appris à lire et à écrire.

Les mots du Zhuan Falun sont apparus devant mes yeux

Quand j'ai commencé à pratiquer, je ne pouvais pas lire un seul mot du texte principal, le Zhuan Falun. Je me demandais ce que je devais faire quand plusieurs mots du livre apparaissaient devant mes yeux - et je savais vraiment ce qu'ils signifiaient !

J'ai suivi le Maître et il m'a fallu six mois pour finir de lire le Zhuan Falun. Dès lors, je pouvais lire et je savais que le Maître s'occupait de moi. Je ne peux pas décrire à quel point j'étais heureuse.

Le 10 mai 2018, notre groupe d'étude du Fa a organisé une célébration d'anniversaire en l'honneur du Maître. Quand j'ai chanté la chanson « Shi En Song », les poèmes des livres de Hong Yin me sont venus à l'esprit. Je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer en pensant à tout ce que le Maître a enduré pour moi.

« Je cultiverai assurément un cœur de compassion » ai-je dit au Maître en silence dans mon cœur.

Mes larmes ne s'arrêtaient pas de couler même quand je suis arrivée à la maison et je me demandais pourquoi, alors que je savais lire, je ne savais toujours pas écrire.

J'ai pris le Zhuan Falun et j'ai regardé les mots. Les caractères semblaient trop difficiles à écrire.

Quand j'ai fait les exercices le lendemain matin, les mots du Zhuan Falun sont apparus devant moi et m'ont dit : « Penses-tu encore que je suis difficile à écrire ? Penses-tu encore que je suis difficile à écrire ? »

Les mots ont commencé à devenir de plus en plus gros ; si bien que je pouvais voir clairement les traits de chaque caractère. En regardant chaque trait, des mots comme de la poésie sont apparus dans mon esprit.

Le Maître a dit :

« Je vais vous dire encore une chose, combien cette Loi est puissante, je fais que ma capacité immense soit toute inclue dans cette Loi, c’est pourquoi cette Loi peut réussir à tout accomplir pour vous. » (« Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des États-Unis au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003 »)

Après avoir terminé les exercices, j'ai rapidement pris un stylo et noté ces mots :

Le Maître a répandu le Fa et j'ai obtenu le Fa ; le Maître me donne la sagesse, Dafa est mystique, il me permet de lire ; lire Dafa fait couler mes larmes, le Maître et Dafa sont magnifiques ; je croirai tout ce que dit le Maître, je me suis éveillée au mystère de Dafa ; bien cultiver et retourner à la maison avec le Maître.

Comment ai-je pu écrire ? J'étais étonnée et émue jusqu'aux larmes. Mes enfants m'ont demandé ce qui s'était passé. Quand je leur ai dit que je pouvais maintenant écrire, ils ont été eux aussi émus aux larmes.

J'ai pris un stylo pour écrire ma gratitude et mes remerciements au Maître.

Depuis lors, aucun mot ne me paraît difficile. Merci, Maître ! Vous êtes si magnifique !

Le Maître a dit :

« Mes Corps de Loi savent tout; quoi que vous pensiez, ils le savent, ils sont capables de tout faire. Si vous ne cultivez pas et ne pratiquez pas, ils ne s’occuperont pas de vous; si vous cultivez et pratiquez, ils vous aideront jusqu’au bout. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

Le Maître m'a aidée parce que j'ai le cœur à vouloir apprendre comment écrire. Le Maître m'a donné la capacité d'apprendre à lire et à écrire.

Le Maître a dit :

« Nous les pratiquants de gong, nous agissons autrement, c’est juste le contraire, nous ne voulons pas chercher à obtenir ce que les personnes ordinaires veulent avoir; mais ce que nous obtenons, c’est ce que les gens ordinaires ne parviendront pas à obtenir même s’ils le voulaient, à moins qu’ils ne se mettent à cultiver et à pratiquer. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

Le Maître a arrangé que je rencontre des personnes ayant une affinité prédestinée

Je suis restée chez ma fille quand elle était enceinte. Après son accouchement, elle a engagé une aide à domicile pour s'assurer que je ne sois pas fatiguée de m'occuper d'elle.

Quand l'aide est arrivée, j'ai partagé ses tâches, ce qui lui a fait sentir que j'étais différente des autres. Je lui ai ensuite expliqué que je pratiquais le Falun Gong.

Elle m'a dit : « Vous êtes en si bonne santé et si gentille. J'aimerais aussi apprendre le Falun Gong. »

J'étais heureuse d'apprendre qu'elle voulait apprendre le Falun Gong malgré la persécution et je lui ai appris comment faire les exercices.

Cependant, je me suis demandé comment lui procurer des livres de Dafa quand elle a dit qu'elle voulait les lire. Un autre pratiquant m'a donné une copie du Zhuan Falun quelques jours seulement après que j'ai mentionné que j'en avais besoin. L'aide a dû partir peu après que je lui ai donné le livre en raison de problèmes chez elle.

Quelques jours plus tard, ma fille a engagé une garde d'enfant.

La garde était déprimée parce qu'elle avait divorcé de son mari, un cadre dépendant de l'alcool et du tabac et ayant d'autres mauvaises habitudes.

Je lui ai prêté un exemplaire du Zhuan Falun. Après l'avoir lu, elle m'a dit qu'elle n'avait pas envie de le rendre, parce qu'elle avait vu que c'était un bon livre qui apprenait aux gens à être bons. Elle a dit que ce serait bien si plus de gens apprenaient Dafa. Si cela était le cas, son ex-mari ne serait pas devenu comme il était.

Elle nous a quittées peu de temps après, car sa fille avait des problèmes et a elle a emporté le Zhuan Falun chez elle.

Ensuite, une mère et sa fille ont voulu apprendre le Falun Gong. La mère travaillait comme garde d'enfants à proximité pendant que sa fille était à l'université. La mère m'a vue en train de pratiquer les exercices et elle est venue.

« Je me sens très à l'aise quand je suis à vos côtés », a-t-elle dit.

Je lui ai dit que je pratiquais le Falun Gong.

« Le gouvernement ne l'a-t-il pas interdit ? », a-t-elle demandé.

Je lui ai donc dit à quel point le Falun Dafa est merveilleux et que toute la famille en profite même si une seule personne le pratique.

Puis elle m'a dit que son corps ne lui faisait plus mal quand elle était avec moi et elle en a même parlé à sa fille quand elle est arrivée.

La fille a consulté le Zhuan Falun après que je l'ai sorti.

Elle a dit : « Ce livre est très bien. S'il vous plaît, prêtez-le-moi. Je le copierai pendant la nuit et vous le rendrai. »

« Ne manquez pas un seul mot ou ne faites d'erreur à aucun mot », les ai-je averties.

Le lendemain matin, la mère m'a dit que sa fille n'avait pas copié le livre après avoir mal écrit quelques mots. Cependant, toutes les deux avaient fini de lire huit leçons pendant la nuit sans dormir.

La fille m'a même dit qu'elle pratiquait « Inedia » (ndt : jeûner, se nourrir de la lumière) et n'avait pas mangé. Sa mère a ajouté qu'elle était très inquiète car sa fille ne voulait rien manger depuis des années.

Après avoir lu le Zhuan Falun, elles ont compris ce qui se passait et n'ont plus eu peur. Puis elles m'ont demandé si je pouvais leur donner le livre.

À cette époque, il était difficile de trouver le Zhuan Falun et je n'en avais qu'un seul exemplaire. Bien que j'étais réticente, je le leur ai quand même donné et leur ai dit de le chérir.

Ma fille et sa belle-mère ont engagé au total une douzaine d'aides et cinq d'entre elles ont emporté des exemplaires du Zhuan Falun chez elles. Plusieurs ont démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations, et certaines ont accepté le porte-bonheur « Falun Dafa est bon ».

Je comprends que le Maître a fait en sorte que ces gens me rencontrent pour qu'ils puissent comprendre et obtenir Dafa.

Clarifier la vérité

Chaque jour, et de différentes manières, je me fais un devoir de clarifier la vérité aux gens. Je suis allée à de nombreux endroits et j'ai même voyagé à l'étranger.

J'ai rencontré des gens qui venaient de tous les milieux et je les traite toujours avec respect.

D'habitude, je passe des appels téléphoniques ou je parle aux gens en personne chez des connaissances ou en public. Comme il n'y a aucune contrainte de temps lorsqu'il s'agit de clarifier la vérité à ces personnes, je peux entrer dans les détails ou aborder le sujet à plusieurs reprises, ce qui a permis à certains d'entre eux d'obtenir le Fa après avoir démissionné du PCC.

En 2006, j'ai rencontré une bouddhiste laïque qui était réceptive et je lui ai dit combien il était important de démissionner du Parti.

« Je suis si émue que votre Maître ait des disciples comme vous qui osent encore parler au nom de votre Maître malgré une telle pression », a-t-elle dit, les larmes aux yeux.

Quand je lui ai offert un porte-bonheur « Falun Dafa est bon », plusieurs personnes sont passées par là et en ont aussi demandé un. Cependant, je n'en avais que deux et la personne qui l'avait pris le tenait soigneusement dans sa main. J'étais émue aux larmes par leur éveil.

Un jour, lorsque j'ai parlé de Dafa et de démissionner du Parti à un monsieur, il m'a dit : « Quatre de mes proches travaillent dans le Département judiciaire et sont membres du PCC. Je sais déjà tout. S'il vous plaît, partez vite ! »

Il a promis de se rappeler que « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » comme je lui ai dit de le faire.

J'ai souvent parlé du Falun Dafa à un parent éloigné chez lui et lui ai donné, ainsi qu'à sa famille, toutes sortes de documents d'information. Ils ont commencé à pratiquer après avoir compris la vérité et ont même parlé de Dafa à leurs voisins, amis et collègues. Une douzaine de membres de la famille ont démissionné du PCC et de ses organisations.

Une autre fois, j'ai parlé de Dafa et de l'importance de démissionner du Parti à une vendeuse de vêtements. Elle m'a demandé un exemplaire du Zhuan Falun.

Quand elle a lu le livre la première fois, elle a compris que Dafa est bon et enseigne aux gens à être bons. Après l'avoir lu une deuxième fois, elle a voulu apprendre les exercices. Comme il n'était pas convenable de lui enseigner les exercices dans le magasin, je lui ai donné La Grande Voie de l'Accomplissement, Zhuan Falun Fajie – (explication du Fa du Zhuan Falun) pour qu'elle puisse les apprendre par elle-même.

J'ai clarifié la vérité à une femme atteinte d'hyperthyroïdie et je lui ai dit de se rappeler « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Je lui ai donné un billet de banque avec le message « Veuillez vous rappeler que Falun Dafa est bon » écrit dessus car je n'avais aucun autre document avec moi.

Nous nous sommes revues par hasard trois ans plus tard et elle m'a dit qu'elle portait toujours le billet sur elle et que son hyperthyroïdie avait été guérie.

J'ai beaucoup d'autres exemples de la façon dont les gens ont été sauvés après que je leur ai clarifié la vérité. Je sais que c'est le pouvoir de Dafa qui les a sauvés.

Épilogue

Dans la société ordinaire, il faut payer des frais de scolarité, mais le Maître m'a appris à lire et à écrire sans demander un seul centime. Le Maître a nettoyé mon corps sans demander un seul centime. En plus de cela, ma famille a bénéficié de cette pratique.

Mes enfants envoient souvent des salutations au Maître pour exprimer leur gratitude tandis que d'autres pratiquants devaient m'aider à écrire mes salutations. Maintenant, je sais enfin aussi comment écrire.

Je suis en train de lire le Zhuan Falun et de mémoriser des parties de Points essentiels pour avancer avec diligence, Hong Yin et Hong Yin II. De plus, je récite « Lunyu » une ou deux fois par jour, plus la table des matières du Zhuan Falun.

Dans le passé, j'ai commencé à mémoriser le Zhuan Falun mais j'ai arrêté après avoir mémorisé quelques paragraphes parce que j'ai trouvé que les mots étaient trop difficiles.

Le Maître a dit :

« …chaque syllabe de « Bouddha Amitâbha » surgit devant vos yeux. » (Neuvième Leçon, Zhuan Falun)

J'ai réalisé que, si je me souviens du Fa, chaque mot de Dafa apparaîtra devant mes yeux. Comme je sais écrire maintenant, je peux mémoriser le Fa en copiant chaque paragraphe tous les jours.

Le Maître m'a tout donné et je rembourserai le Maître en me cultivant fermement !

Merci, Maître ! Merci, compagnons de cultivation !

(Quinzième conférence de partage d'expériences par Internet de Minghui pour les disciples de Dafa de Chine continentale)

Traduit de l'anglais en Suisse