Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Trois habitants septuagénaires du Shandong détenus pour leur foi

Jeudi 7 novembre 2019 |   Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shandong, Chine

(Minghui.org) Trois habitants septuagénaires de la ville de Dongying, province du Shandong sont détenus pour leur pratique du Falun Gong, malgré la loi chinoise qui interdit que des gens de plus de 70 ans soient détenus dans des lieux de détention.

M. Geng Lutang et son épouse, M me Zou Peixia, ont été arrêtés le 17 septembre 2019 et Mme Lu Qiulan le 26 septembre après avoir été signalés pour avoir parlé aux gens du Falun Gong, une discipline spirituelle et de méditation persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.

La police a pillé les domiciles des pratiquants sans montrer de mandat de perquisition ni de papiers d'identité. Les livres du Falun Gong des pratiquants ainsi que des documents y étant reliés ont été confisqués.

La police a commencé par promettre de libérer les pratiquants en un mois. Mais maintenant, ils refusent de les libérer, même depuis que le procureur a renvoyé les dossiers des pratiquants pour insuffisance de preuve.

On rapporte que la police a soumis à nouveau les dossiers des pratiquants au parquet le 22 octobre.

M. Geng est actuellement détenu au centre de détention de Hekou. M me Zou et Mme Lu sont détenues au centre de détention de Dongying. Leurs familles ont l'interdiction de leur rendre visite.

L'avocat de M me Zou est allé au centre de détention le 21 octobre pour la voir, mais il a aussi été renvoyé. Il a déposé plainte auprès du procureur contre la police pour avoir bloqué sa visite.

La police a aussi tenté d'empêcher la famille de M me Lu d'embaucher un avocat pour la représenter.

M me Lu a été détenue pendant deux mois et demi à une occasion et on lui a soutiré 5000 yuans parce qu'elle refusait de renoncer au Falun Gong.

Traduit de l'anglais