Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Émettre la pensée droite est important pour notre cultivation

Vendredi 12 juillet 2019 |   Écrit par une pratiquante de Falun Gong dans la province du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) Le Maître a souligné que l'émission de la pensée droite est l'une des trois choses que les pratiquants de Falun Gong doivent faire. En plus d'émettre la pensée droite quatre fois par jour avec d'autres pratiquants à l'échelle mondiale et à l'étude du Fa, je le faisais rarement par moi-même. Quelques expériences de cultivation ces dernières années m'ont éveillée au fait qu'émettre la pensée droite est vital dans notre cultivation.

Rester fidèle au Falun Dafa

Un soir de l'été 2014, j'ai eu du mal à respirer quand je me suis couchée pour dormir. Changer de position ou m'asseoir n'aidait pas. C'est devenu si grave que j'étais couverte de sueur à force d'essayer de respirer.

Pourquoi cela arrivait-il ? Qui devais-je appeler à l'aide ? Il était déjà tard dans la nuit et le pratiquant qui habite le plus près de chez moi était encore à 20 minutes en bus. D'ailleurs, je savais que je ne devais pas demander de l'aide extérieure, mais plutôt chercher la cause en moi.

Le Maître a dit :

« Pour un pratiquant, regarder à l'intérieur est un trésor de la Loi. » (Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009, Enseignement du Fa dans les conférences IX)

En repensant à tout ce qui s'était passé ces derniers jours, j'ai trouvé la faille. Pendant que je nettoyais la chambre de mon petit-fils plus tôt dans la journée, un livre intitulé Classique des montagnes et des mers [Shanhaijing] a attiré mon attention. À en juger par le titre, j'ai pensé que le livre était probablement un livre de cultivation. Par curiosité, j'ai commencé à le lire et j'ai été totalement absorbée par les histoires du livre. Je l'ai lu en entier d'une traite.

Le Maître a dit dans le Zhuan Falun :

« Même les quelques livres classiques que je viens de mentionner ou d’autres livres anciens qui ont trait à ce domaine, il vaut mieux ne pas les lire ; c’est la question de se concentrer sur une seule école sans se laisser troubler. »

Lire ce livre était une erreur. Je lis le Zhuan Falun depuis plus de vingt ans. Pourquoi n'ai-je pas obéi aux paroles du Maître ? Non seulement j'ai oublié de rester fidèle au Falun Dafa, mais en plus je n'étais pas respectueuse envers le Maître et le Fa. La perversité voulait utiliser ma curiosité pour me détruire.

J'ai immédiatement demandé de l'aide au Maître et j'ai commencé à émettre la pensée droite afin d'éliminer et nier tout arrangement des forces anciennes.

Après une heure à émettre continuellement la pensée droite, je me suis complètement rétablie.

Avoir une forte pensée droite

Avant de pratiquer le Falun Dafa, j'étais allergique aux UV. En été, je devais protéger tout mon corps du soleil, sinon j'avais des démangeaisons. Cet état de ma peau a disparu en 1995 après que j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa.

J'ai remarqué que la peau de mon avant-bras droit a commencé à montrer des signes de cette réaction allergique à nouveau en 2012. Un jour de l'été 2014, les démangeaisons au bras droit sont devenues insupportables, surtout quand j'étais dehors sous le soleil. C'était très gênant quand je parlais aux gens du Falun Dafa et de la persécution. J'ai retroussé mes manches de chemise et dit à mon bras : « Je suis une pratiquante de Dafa, le soleil est mon ami, il brillera sur toi pour te brûler ! » Les démangeaisons ont immédiatement disparu et ne sont jamais revenues. C'était exactement comme le Maître dit dans « La grâce entre Maître et disciples »,Hong Yin II :

« Si les disciples sont emplis de pensées droites

Le Maître a le pouvoir de changer la décision du Ciel »

Corriger mon état d'esprit

Une pratiquante que je connaissais est décédée en 2017. Au lieu de chercher les causes profondes de son départ, par exemple, si elle avait des attachements ou s'il y avait des lacunes dans l'ensemble de notre groupe local, j'ai plutôt relié sa situation à la mienne. J'avais quelques années de plus qu'elle, est-ce que la même chose m'arriverait ? Cette pensée m'a traversé l'esprit et la perversité s'en est emparée.

Par la suite, je suis devenue constamment affamée et assoiffée. En tant que médecin, j'ai reconnu qu'il s'agissait là de symptômes du diabète. Pourtant, je savais que nous ne devrions pas avoir ce genre de problèmes puisque nous sommes des pratiquants ; par conséquent, ces symptômes devaient être causés par mon xinxing.

Ne sachant pas comment je devais élever mon xinxing, j'aurais aimé parler avec d'autres pratiquants. Les pratiquants avec qui je passais habituellement du temps étaient occupés. Le Maître a dit dans « Dao Fa (Parler de la Loi) », Points essentiels pour avancer avec diligence :

« Vous devez aussi savoir que le « naturel » n’existe pas, et l’« inévitable » a aussi sa raison. »

J'ai réalisé que je devais élever ma cultivation. Mes attachements aux intérêts personnels, à la peur et au désir d'une issue facile devaient tous être éliminés. J'avais peur de perdre ma santé et je voulais que d'autres pratiquants m'aident. Toutes ces pensées n'étaient pas en harmonie avec le Fa. La perversité s'en servait pour me faire du mal.

Le lendemain, j'ai rencontré des pratiquants locaux. À ce moment-là, je n'avais plus besoin de leur aide. Au lieu de cela, j'ai partagé mon processus de réflexion avec eux. Regarder en soi a un pouvoir miraculeux ! C'est-à-dire que mes symptômes s'étaient améliorés, mais qu'ils n'avaient pas complètement disparu. J'ai continué à émettre la pensée droite pour éliminer complètement l'interférence.

Je me suis souvenu de ce que le Maître dit dans « Dao Fa (Parler de la Loi) », Points essentiels pour avancer avec diligence :

« Depuis longtemps les êtres vivants dans Dafa, surtout les disciples ont toujours une mauvaise compréhension vis-à-vis de la Loi aux différents niveaux quant à l’élévation du Xinxing. Chaque fois que l’épreuve démoniaque arrive, on ne la reconnaît pas avec le côté de nature originelle, mais on la comprend totalement avec le côté humain, alors le démon pervers profite de ce point et interfère et sabote sans cesse, ce qui fait que les élèves se trouvent longtemps dans l’épreuve démoniaque. En réalité cela est dû à l’insuffisance de la compréhension de la Loi du côté humain, qui entrave artificiellement votre côté divin, c’est-à-dire entrave les parties de vous qui ont déjà réussi le Xiu, les empêche de rectifier la loi. Comment le côté qui n’a pas encore réussi le Xiu peut-il entraver la pensée principale, entraver le côté qui a déjà obtenu la Loi ? On nourrit artificiellement le démon pervers et le laisse profiter d'une lacune de la Loi. En tant que disciple, à l’arrivée de l’épreuve démoniaque, si vous pouvez vraiment rester tranquille et inébranlable, ou laisser votre cœur se conformer aux différentes exigences des différents niveaux envers vous, cela suffira pour que vous passiez l’épreuve. Si le cas continue encore à n’en plus finir, quand il n’y a pas d’autre problème dans le Xinxing ou la conduite, c'est sûrement le démon pervers qui profite d’une lacune de votre indulgence. Les pratiquants ne sont en fin de compte pas des gens ordinaires, alors pourquoi le côté de la nature originelle ne rectifie-t-il pas la loi ? »

Je sentais que ce passage concernait directement ma situation. Après avoir tourné en rond dans cette phase pendant environ cinq mois, ma belle-fille m'a finalement dit : « Maman, pourquoi as-tu toujours faim ces jours-ci ? Je te vois toujours en train de manger, ne viens-tu pas juste de prendre ton repas ? »

« Tu as remarqué ? » ai-je répondu.

« Il y a longtemps que j'ai remarqué, mais je n'ai rien dit. »

« Alors, garde ces pensées pour toi et n'en parle à personne. Je suis une pratiquante de Dafa, donc je ne suis pas malade. Je n'avais pas les idées claires et la perversité a profité de moi. J'ai le Maître et le Fa, tout ira bien demain. »

Comme par magie, mes symptômes ont complètement disparu le lendemain. Le Maître m'a aidée à éliminer la perversité.

Un incident similaire s'est produit à nouveau en 2018. Pendant que je lisais un article sur un pratiquant qui a traversé le karma de maladie, l'idée de passer moi-même par le karma de maladie m'est revenue à l'esprit. J'ai commencé à avoir des vertiges et des nausées et j'ai dû m'allonger sur le canapé. Bientôt, j'ai vomi et j'ai eu la diarrhée. D'autres pratiquants de mon groupe d'étude m'ont rendu visite et m'ont aidée à trouver la faille dans mon état d'esprit. Après avoir émis une forte pensée droite, je me suis rétablie.

Je me suis comparée à deux reprises au karma de maladie d'autres pratiquants, et deux fois j'ai été affectée par la perversité.

Comme le dit le Maître dans le poème « Sans obstacle » de Hong Yin II :

« Les chemins de cultivation et pratique sont différents

Mais tous sont dans Dafa

Sans attachement à quoi que ce soit

Le chemin sous les pieds se dégage de lui-même »

Chaque pratiquant a un chemin de cultivation différent. Nous devons rester sur notre propre chemin et ne pas trop nous comparer aux autres. Ce sur quoi nous devrions nous concentrer quand nous lisons les articles des autres pratiquants, c'est sur la façon dont les autres pratiquants font bien les trois choses en croyant dans le Maître et dans Dafa, et les laisser nous encourager à être des pratiquants diligents. Nous devons être clairs sur le fait que tout ce qui se passe dans notre vie est basé sur le Fa et nous ne devons pas laisser nos cœurs humains embrouiller nos pensées.

Traduit de l'anglais au Canada