Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

L’histoire de Sun Simiao : Médecine, xiulian et vertu (4e partie)

Samedi 21 septembre 2019 |   Écrit par un correspondant de Minghui à Chongqing, Chine

(Minghui.org) (Suite de la 3e partie)

Sun Simiao est une étoile brillante dans l'histoire de la médecine traditionnelle chinoise. Ses œuvres sont commémorées et admirées depuis plus de 1000 ans. L'empereur Taizong de la dynastie Tang l'a un jour félicité :

« Ouvrant un sentier et pavant un chemin,

vous êtes le meilleur maître de la médecine,

aidant les êtres divins,

vous équilibrez le yin et le yang des quatre saisons.

Guidant les dragons et instruisant les tigres,

vous aidez ceux dans le besoin et sauvez ceux en danger ;

Grand et magnifique,

vous êtes un exemple à suivre sur cent générations. »

Cultivant la vertu pour sa propre santé, Sun a également aidé la société avec des remèdes et n'a pas non plus cherché la gloire ni les intérêts matériels. Dans son livre, Qianjin Yaofang (Formules essentielles pour les situations d'urgence [valant] un millier de pièces d’or), il souligne avec insistance l'importance des valeurs morales élevées : « Un grand médecin est dévoué et sincère. » Sun Simiao est un véritable roi de la médecine à travers tous les âges.

Voici deux exemples dans lesquels les bonnes actions de Sun ont été récompensées.

Un cadeau inattendu

Un jour, Sun marchait sur un petit sentier dans les montagnes lorsqu’il a vu un tigre devant lui. Il n'avait nulle part où s'échapper, alors il est simplement resté là. Au lieu de se précipiter vers lui, le tigre s'est agenouillé sur ses pattes avant et prosterné devant lui. Il a alors ouvert sa gueule comme pour lui montrer quelque chose.

Le tigre était très maigre et avait un comportement si inhabituel que Sun a soupçonné qu'il avait besoin de soins médicaux. Il s’est dirigé vers la bête et a vu que la gorge du tigre était sérieusement enflée.

Après un examen plus approfondi, il a trouvé un morceau d'os logé des deux côtés de la gorge de l’animal. Il a tiré une barre de métal de sa sacoche médicale pour maintenir la mâchoire de la bête ouverte et l'empêcher de le mordre. Il a ensuite tendu la main pour retirer l'os. Il a également enlevé quelques muscles infectés là où l'os s'était logé et a appliqué des remèdes. Sun a alors retiré la barre de métal de sa gueule et le tigre s'est enfui.

C'était une grande montagne et Sun n’avait pas voyagé très loin même après une demi-journée. Tandis qu'il continuait à marcher, un tigre courut vers lui. Avant qu'il ne sache ce qui se passait, le tigre s'est arrêté. Il a posé sur le sol quelque chose qu'il portait dans sa gueule et a incliné la tête à plusieurs reprises, comme s'il saluait Sun Simiao. Le tigre a alors commencé à s'éloigner, mais après quelques pas il a regardé par-dessus son épaule. Sun a pris ce que le tigre avait laissé tomber et a découvert que c'était de la crème de placenta de cerf, un ingrédient rare et précieux pour la médecine. Il savait que le tigre comprenait le principe de s’acquitter de la bonté.

Survivre à une inondation

Une fois, alors que Sun marchait, il s'est mis à pleuvoir. Un gigantesque dragon est apparu dans les airs et s'est posé bruyamment sur le sol devant lui. Surpris par cette scène, Sun a vu alors le dragon ouvrir sa gueule vers lui en l’indiquant d’une de ses griffes.

L'orage s'est arrêté. Sun a tenu la tête du dragon et a regardé dans sa gueule. Il a vu dans sa gorge un gonflement de la taille d'un petit pain à la vapeur qui était infecté. Sun a maintenu la gueule du dragon ouverte avec une barre de métal et a excisé la chair pourrie avec un couteau. Il a ensuite appliqué un onguent avant de retirer la barre.

Le dragon a ouvert et fermé sa gueule à plusieurs reprises et semblait clairement se sentir beaucoup mieux. Sur un hochement de tête à l’intention de Sun, il s'est envolé avec l’arrivée d'une autre tempête de pluie torrentielle.

Plus d'un mois s'est écoulé et Sun s'apprêtait à traverser une rivière. L'eau était claire et ne faisait guère qu’un demi-pied de profondeur, mais la rivière faisait deux li (un kilomètre) de large. Sun a retroussé son pantalon et a commencé à traverser la rivière à pieds nus. Alors qu'il arrivait au milieu, une crue soudaine s'est mise à déferler sur lui. L'eau faisait rage en descendant la rivière comme une avalanche massive dévalant une montagne. Il n’y avait pas le temps de s'échapper.

Sun était assommé et ne pouvait pas bouger. Soudain, un bruit assourdissant est venu du ciel et un dragon géant a atterri dans la rivière en amont, bloquant le courant d’une rive à l’autre. L'eau a continué à monter, mais elle ne s'est pas rapprochée. Sun n'a pas eu le temps de réfléchir davantage alors qu'il avançait en trébuchant pour atteindre l'autre rive.

Sun a jeté un regard en arrière sur l'immense barrage formé par le dragon et vu que l'eau était aussi haute qu'une montagne. Alors que le dragon s'élevait au-dessus de l'eau, l'énorme marée s'est abattue sur la rivière. Sun a compris que puisqu'il avait sauvé le dragon auparavant, le dragon l'avait à présent sauvé en retour.

(À suivre)

Traduit de l'anglais