Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un livre précieux a changé mon avenir

Mardi 29 septembre 2020 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa

(Minghui.org) Si quelqu’un confronté à un danger et à une crise pouvait bénéficier de conseils à l’avance, et transformer ainsi la crise en paix et jouir d’un brillant avenir, il serait assurément une personne chanceuse. Je suis une telle personne !

J’étais un simple ouvrier qui aimait les arts martiaux, le qigong et la culture traditionnelle chinoise. Néanmoins, je n’ai pas terminé le collège et ne savais pas lire la littérature chinoise ancienne. Un collègue savait que j’aimais le qigong et m’a recommandé le Falun Gong. Il a aussi promis de m’apporter un livre sur le Falun Gong.

Je n’oublierai jamais mon jour de chance du 18 novembre 1995. Ce jour-là, mon collègue m’a prêté le précieux livre Zhuan Falun. J’ai commencé à lire le livre tôt ce matin-là. Plus je lisais, plus j’aimais ce que je lisais. J’ai compris tellement de choses que je ne comprenais pas jusque-là. Je voulais suivre le principe Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bienveillance-Tolérance) et être une bonne personne, la meilleure personne que je puisse être. J’ai lu tard dans la nuit pour terminer le livre en entier.

Un soir, à 20 heures, ma famille m’a appelé pour me demander de rentrer à la maison pour m’occuper de quelque chose. Comme je travaillais dans une autre ville, j’ai avisé le directeur et suis rentré chez moi le lendemain. Après mon arrivée à la maison, ma famille m’a annoncé la nouvelle choquante qu’ils avaient découvert que ma femme avait une liaison. J’étais une personne impulsive et irresponsable à ce moment-là de ma vie. Je portais même une hache pour me protéger si quelqu’un essayait de me faire du mal. Je n’étais marié que depuis un an, j’ai été dévasté par cette nouvelle à propos de ma femme.

Heureusement, je me suis souvenu de l’enseignement de Maître Li Hongzhi dans le Zhuan Falun :

« C’est difficile à endurer, mais on peut l’endurer, c’est difficile à faire, mais on peut le faire. » (Neuvième Leçon, Zhuan Falun)

Je n’ai eu aucune pensée de vengeance. Mais je me faisais du souci parce que la famille de ma femme ne vivait pas dans cette ville. Comment pourrait-elle survivre si nous divorcions ?

Quand ma femme est rentrée du travail ce soir-là, je lui ai dit de ne pas parler de divorce pour le moment. Au lieu de cela, je lui ai demandé de venir avec moi au parc le lendemain matin pour trouver un site de pratique du Falun Gong et obtenir le livre Zhuan Falun. Le livre pourrait nous guider quant à la meilleure façon de résoudre notre problème.

Le lendemain matin, ma femme et moi sommes allés au parc et avons trouvé un point de pratique de Falun Gong. Nous avons demandé aux pratiquants comment obtenir un exemplaire du Zhuan Falun. Il y avait une pénurie de ce livre et nous en avons commandé un. J’ai dit à ma femme de bien lire le livre d’abord et je suis retourné travailler dans l’autre ville le lendemain.

Je savais clairement que si je n'avais pas étudié le Zhuan Falun auparavant, je n’aurais jamais été aussi calme et rationnel dans cette situation. Ma personnalité impulsive a souvent engendré des crises et des désastres. J’ai eu beaucoup de chance d’avoir lu le Zhuan Falun, ce qui a complètement changé mon avenir. Je n’ai pas cherché à me venger, mais j’ai tout géré calmement. J’espérais que ma femme aurait également la possibilité de changer son destin et d’avoir un avenir brillant. Miraculeusement, il est effectivement arrivé que ma femme et moi nous sommes engagés sur le chemin prometteur de la cultivation et pratique du Falun Dafa.

Depuis que j’ai commencé à cultiver dans le Falun Dafa, j’ai continué à étudier le Zhuan Falun. Mon xinxing s’est également élevé. Je travaille dans une autre ville et l’entreprise a loué un hôtel pour que les travailleurs puissent vivre à proximité. Les travailleurs se lavaient au robinet dans la cour. Beaucoup y jetaient des restes de nourriture et certains urinaient même dans la cour. Au bout de quelques mois, l’odeur était désagréable. Ni l’hôtel ni l’entreprise ne s’en occupaient. Si je n’avais pas cultivé Dafa, je l’aurais également ignoré. Puisque j’étais un pratiquant de Falun Dafa et que Maître Li nous a appris à être bons en suivant Zhen-Shan-Ren, j’ai décidé de m’occuper de ce problème. J’étais un peu hésitant, ne sachant pas si les gens comprendraient ou se moqueraient de moi.

J’ai parlé avec un autre pratiquant dans mon entreprise et il a également accepté de m’aider. Nous avons emprunté le camion à ordures de l’hôtel pour nettoyer les coins des murs et avons rincé soigneusement la zone à l’eau. Nous avons également sorti quelques seaux en acier et dit à nos collègues de travail de jeter les restes dans le seau et nous les donnerions ensuite aux éleveurs de porcs. Tous les matins, nous nettoyions la cour au retour des exercices. Quand quelqu’un jetait à nouveau des ordures, les autres lui disaient d’arrêter de le faire, car nous l’avions si bien nettoyée.

Je travaille dans cette entreprise depuis plus de dix ans. Avant de cultiver Dafa, comme les autres, je rapportais chez moi des biens de l’entreprise. Après avoir cultivé Dafa, j’ai décidé de convertir les choses que je prenais en argent et de le donner à l’entreprise. Je m’inquiétais de ce que le dirigeant penserait de moi pour avoir pris des choses de l’entreprise, mais j’ai quand même décidé de suivre le principe de Dafa et de faire les choses correctement. J’ai expliqué au patron que je pratiquais le Falun Dafa et que j'avais réalisé que j’avais fait quelque chose de mal auparavant, j’étais déterminé à le corriger et à faire du bon travail à l’avenir. Le patron m’a félicité d’avoir essayé de corriger les erreurs, mais il n’a pas voulu accepter l’argent. J’ai insisté et il a finalement accepté l’argent quand il a vu ma sincérité.

Depuis que j’ai commencé à cultiver le Falun Dafa, j’ai un corps en bonne santé et je n’ai jamais pris de médicaments. J’ai également beaucoup amélioré mes critères moraux. J’ai été confronté à plusieurs reprises à des évènements mettant ma vie en danger. Cependant, je les ai traversés en toute sécurité. Maintenant, mon enfant a également commencé à cultiver le Falun Dafa et a eu la chance de trouver un travail idéal.

Mon intention en partageant mon expérience personnelle est de dire aux gens que le Falun Dafa est vraiment le Dafa de Bouddha. S’il vous plaît, ne croyez pas aux mensonges et à la propagande du Parti communiste chinois (PCC). Distinguez le bien du mal, et retirez-vous du PCC et de ses organisations affiliées pour assurer un brillant avenir à vous et à votre famille.

Merci Maître pour votre salut compatissant !

Traduit de l'anglais