Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Histoires de cultivation

Jeudi 24 juin 2021 |   Écrit par un journaliste de Minghui en Chine

(Minghui.org) Le Falun Dafa s'est répandu à travers le monde entier pendant vingt-neuf années. Son principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance a touché le cœur des gens et leur a donné un corps en bonne santé et une vie paisible. Chaque pratiquant de Falun Dafa a des histoires touchantes à partager.

Les changements fondamentaux proviennent du fond de leur cœur et font la preuve de la puissance du Falun Dafa. Rien ne peut les forcer à arrêter de cultiver et pratiquer le Falun Dafa, même pas la campagne dite « Plan zéro ». [Ndt Une campagne lancée par le Parti communiste chinois visant à réduire à zéro le nombre de pratiquants]

Aider un homme âgé qui s'était effondré

Le 27 avril 2021, trois agents masculins et deux féminins du Centre communautaire Konggang de la ville de Changchun ont harcelé Yu Guirong, une pratiquante de Falun Dafa. Ils ont essayé de la faire signer les cinq déclarations qui lui demandent d'abandonner sa croyance, de trahir d'autres pratiquants et de les dénoncer.

Au contraire, elle leur a expliqué les faits concernant le Falun Dafa. Ils lui ont demandé de pratiquer le Falun Dafa chez elle, et de ne pas clarifier la vérité sur le Falun Dafa aux gens. Elle ne leur a rien répondu.

Le lendemain, un des agents a appelé la fille de Yu et il l'a menacée disant qu'ils annuleraient ses prestations sociales, l'expulseraient du logement social et feraient perdre son emploi à son mari si sa mère ne signait pas les cinq déclarations.

On lui a également dit que le versement du salaire de sa mère serait suspendu et que sa famille de trois générations serait affectée. L'agent a déclaré que si sa mère signait les déclarations, elle pourrait demander de l'aide au centre communautaire à l'avenir, et qu'elle recevrait une aide financière de l'État et qu'elle recevrait 3000 yuans.

Yu a dit à sa fille de ne pas les croire. Il la trompaient.

Le secrétaire du Parti du centre de communautaire dénommé Song est revenu à son domicile. Yu lui a dit : « J'ai vu qu'un homme âgé s'était effondré, et personne n'a osé l'aider. Je l'ai aidé parce que je suis une pratiquante de Falun Dafa et je vis selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

« Quand il neige en hiver, je déblaie aussi les routes afin que les gens ne tombent pas. » Quand il a entendu cela, Song n'a plus dit un mot et il est parti.

Arrêter les enregistrements de la caméra vidéo

Xiao Zhanfang est une pratiquante de Falun Dafa qui habite dans un village de Baoding, dans la province du Hebei. Quand le 29 avril 2021, elle est arrivée chez elle vers 16 heures, deux agents de police et le secrétaire du Parti du village de Yan Ning se sont présentés. Ils avaient l'intention d'utiliser leur caméra vidéo, mais Xiao leur a demandé d'arrêter de filmer.

Un des policiers lui a demandé si elle pratiquait toujours le Falun Dafa.

« Permettez-moi de vous raconter ma vie », a-t-elle dit. « Avant de pratiquer le Falun Dafa, je partais rapidement si les gens me faisaient payer moins cher par erreur pour les biens que j'achetais. Maintenant, si on me donne plus de monnaie par erreur, je la rendrai même si je suis rentrée chez moi. Un jour, j'ai ramassé un téléphone portable perdu et j'ai trouvé son propriétaire.

« Avant de pratiquer le Falun Dafa, j'ai donné un faux billet de 50 yuans à un électricien, qui est venu me voir plus tard après l'avoir découvert. Je n'ai pas admis que le faux billet venait de moi. Après avoir pratiqué le Falun Dafa, je lui ai donné 100 yuans. »

Le secrétaire du Parti et l'agent de police ont reconnu qu'elle avait changé en mieux. Ils sont ensuite partis.

Numéro de téléphone de l'agent de police Tian Xunyang : 0086-157-31291226

Numéro de téléphone du Secrétaire du Parti Yan Ning : 0086-138-11573232

« J'aurais perdu la vie si je n'avais pas pratiqué le Falun Dafa »

Dou Limei, pratiquante de Falun Dafa, vit dans le district de Linkou, dans la province du Heilongjiang. L'agent Zhang du centre communautaire Nanshan et l'agent de police Geng du poste de police de Nanshan ont frappé à la porte de Limei à trois reprises les 26 et 27 avril.

Limei n'a pas ouvert la porte, ils ont donc appelé son mari et lui ont dit qu'ils venaient dire bonjour. Aux environs de 18 h, le 27 avril, ils ont à nouveau frappé à sa porte et un membre de sa famille leur a ouvert.

L'agent de police portait une caméra vidéo. Limei lui a demandé d'éteindre la caméra. Il a refusé, car il devait terminer sa tâche. Il lui a demandé : « Vous n'entrez pas en contact avec d'autres personnes et vous avez arrêté de pratiquer Dafa. Est-ce exact ? »

Elle a répondu : « Avant de pratiquer le Falun Dafa, j'avais de nombreuses maladies. J'avais des problèmes cardiaques et je pouvais tomber dans le coma à tout moment. Si je n'avais pas pratiqué le Falun Dafa, j'aurais perdu la vie. » L'agent de police et l'agent du centre communautaire n'ont plus rien dit et sont partis.

Le Falun Dafa est une méthode de cultivation et de pratique du corps et de l'esprit. Il purifie le cœur des gens, améliore le niveau moral et change la santé des gens en mieux. En le pratiquant, les gens recouvrent une bonne santé et ont davantage d'énergie. Le livre principal du Falun Dafa, Zhuan Falun, a été traduit dans plus de 40 langues.

Le 20 octobre 1998, l'Administration générale nationale des sports de Chine a envoyé des équipes de recherche à Changchun et Harbin afin d'y mener des recherches sur le Falun Gong. Elles ont confirmé les bienfaits de la pratique sur la santé comme ils ont été vécus par les pratiquants de Falun Gong, et ses contributions morales à la société.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais