Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une jeune fille de 18 ans atteinte d’une tumeur au cerveau se rétablit en un mois en pratiquant le Falun Dafa

Mardi 11 janvier 2022 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Fin juillet 2020, Yue, une jeune fille de 18 ans, a eu un violent mal de tête. La douleur est devenue insupportable, alors sa grand-mère l’a emmenée à l’hôpital provincial. Après avoir regardé son scanner, le médecin a dit à la grand-mère de Yue : « Elle a une tumeur de 7,3 × 4,6 cm dans le cerveau et la tumeur saigne. Elle doit subir une intervention chirurgicale immédiatement. Elle serait morte si vous étiez venues seulement quelques heures plus tard. Ses parents sont-ils ici ? »

Les parents et l’oncle de Yue ont discuté de la situation et ont décidé de l’emmener dans un hôpital spécialisé dans la chirurgie du cerveau. L’opération a été un succès. Yue s’est très bien rétablie et sa tête ne lui faisait plus mal. Le médecin l’a autorisée à quitter l’hôpital au bout de treize jours.

Après son retour à la maison, Yue a commencé à avoir des frissons et de la fièvre. Elle a pensé que c’était un rhume et s’est rendue à l’hôpital provincial. Quelques jours plus tard, elle avait une inflammation à l’incision sur sa tête, elle a donc été de nouveau hospitalisée.

Le médecin a prescrit les meilleurs anti-inflammatoires importés du Japon et a mis Yue sous perfusion pendant dix-huit jours. Yue a développé un œdème à cause du médicament et son état ne s’est pas amélioré. Le médecin a décidé qu’elle avait besoin d’une autre opération. Craignant qu’elle ne soit à nouveau infectée, le médecin a retiré un morceau de son crâne avec la tumeur et a envoyé des échantillons à Pékin pour des tests en laboratoire.

Quelques jours plus tard, le médecin a dit à la mère de Yue que la tumeur de Yue était une tumeur de « troisième degré » (sur quatre). Il a dit qu’il y avait de grandes probabilités pour que la tumeur se reproduise et résiste à l’éradication. Même si l’opération était « réussie », il y aurait toujours des restes. Le médecin a dit que Yue pouvait vivre au maximum deux à trois ans. Sa mère était dévastée parce que Yue n’avait que 18 ans.

Après la deuxième opération, Yue a perdu la vue. Elle était très triste et pleurait tout le temps. Elle sentait que sa vie était sans espoir. Sa mère était une pratiquante de Falun Dafa alors elle lui passait la musique du Falun Dafa « Pudu » et « Jishi ». La musique apaisante la calmait un peu.

Fin septembre, l’hôpital a autorisé Yue à rentrer chez elle. Le médecin a apporté les documents de sortie à la mère de Yue, lui a tapoté l’épaule et lui a chuchoté à l’oreille : « Dépêchez-vous et allez faire une radiothérapie ou une chimiothérapie. Ne perdez pas un jour de plus. »

Cette situation apparemment désespérée a rendu la mère de Yue très triste. Une pratiquante a entendu parler de cela et lui a rendu visite. Elle a demandé à la mère de Yue si elle se souvenait encore d’un poème du Maître :

« Couplet [Duilian]

La source de tous les Fa

Zhen Shan Ren – trois mots sacrés avec la puissance illimitée du Fa

Falun Dafa Hao – prononcés sincèrement, tous les désastres se

transforment en un clin d’œil »

(Hong Yin IV)

La mère de Yue a relu le poème. Elle a semblé voir une porte s’ouvrir dans le ciel et une lumière vive au bout du tunnel. Dans son cœur, elle a supplié le Maître de l’aider. Elle a dit : « Seul le Falun Dafa peut sauver ma fille. Maître, s’il vous plaît, sauvez-la ! »

Alors elle a parlé à Yue de la situation. Yue a dit qu’elle comprenait qu’il n’y avait aucun espoir de guérison. Elle a dit : « Je veux pratiquer le Falun Dafa puisque l’hôpital n’offre aucun espoir. »

Yue a commencé à pratiquer Dafa avec sa mère chaque jour. Lorsque la mère de Yue ne pouvait pas faire les exercices avec elle, elle écoutait les conférences de Fa du Maître puis faisait les exercices toute seule. Yue transpirait beaucoup quand elle faisait les exercices, et elle pouvait sentir l’odeur du médicament qu’elle prenait auparavant. La mère de Yue pouvait aussi le sentir.

La santé de Yue s’est progressivement améliorée. Un mois plus tard, elle a arrêté de prendre le médicament pour la tumeur, car il n’était plus nécessaire de le prendre.

Avant l’opération, les gens disaient que Yue ressemblait à une vieille femme de 80 ans. Maintenant, un an plus tard, Yue est devenue une autre personne. Elle ressemble à une jeune fille de son âge. Elle a retrouvé la santé et est joyeuse, ouverte d’esprit et heureuse.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais