Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le monde intéressant des êtres

Jeudi 22 septembre 2022 |   Écrit par Yu Jie, une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Cleve Backster, un polygraphe américain, était un expert en interrogatoire pour la CIA et le fondateur de l’École Backster de détection de mensonges, qui est toujours en activité aujourd’hui. Mais il est surtout connu pour ses expériences avec les plantes, utilisant un polygraphe, menées dans les années 1960.

Avant d’arroser ses plantes en février 1966, Backster a connecté les électrodes du polygraphe à un dracaena (une plante verte). Alors que l’eau remontait dans les racines de la plante, il remarqua à sa grande surprise que le courant électrique ne changeait pas et n’imprimait pas un tracé de résistance réduite comme il s’y attendait. Au contraire, il enregistrait un tracé en forme de zigzag, comme lorsqu’un être humain était enthousiaste.

Inspiré par cette découverte, Backster a mené d’autres expériences. Dans l’une d’elles, il avait prévu de brûler une feuille. Alors qu’il réfléchissait à la manière de le faire, la plante a enregistré une réaction intense, tout comme une personne confrontée à un danger. Cette découverte était d’autant plus étonnante qu’il semblait que la plante pouvait lire dans les pensées de Backster.

Une autre expérience a indiqué que les plantes peuvent même se souvenir des choses. Backster a demandé à un élève de détruire une plante devant une autre plante. Plusieurs étudiants habillés de la même façon mais portant un masque, dont l’« exterminateur », sont ensuite passés un par un devant la plante survivante. Le polygraphe n’a enregistré le tracé d’une peur intense que lorsque l’« exterminateur » est passé devant la plante.

Backster n’était pas le seul, car d’autres ont fait des découvertes similaires. En voici quelques exemples.

Professeur de biologie reconnu : « Tout a un esprit »

Zhu Jiawei, professeur de biologie dans la ville de New Taipei, a obtenu une licence en biologie à l’Université normale nationale de Taïwan et une maîtrise en écologie à l’Université nationale de Taïwan. En avril 2021, la ville lui a décerné le prix de l’« Enseignant exceptionnel ».

Dans le passé, sa compréhension des plantes et des animaux était basée sur la science moderne. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, un système de méditation basé sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, il a acquis de nouvelles connaissances. En particulier, grâce au Zhuan Falun, il a appris que les plantes pouvaient avoir des fonctions sensorielles comme celles décrites par Backster.

Par exemple, il y avait sur le campus plusieurs acajous, des arbres à grandes feuilles, mais ils n’avaient pas produit de fruits depuis environ dix ans. Chaque année, Zhu et ses étudiants attendaient en vain. Cette fois, l’un des arbres a produit des fruits. Un dimanche, Zhu a eu le sentiment qu’un fruit allait se fendre et tomber. Il s’est rendu à l’école et a trouvé des capsules et leurs graines ailées sous l’arbre : c’était comme si l’arbre avait préparé ce dont il avait besoin pour enseigner à sa classe et qu’il n’avait qu’à les ramasser.

Une autre fois, Zhu a réalisé une vidéo pour montrer comment une chrysalide se transforme en papillon. La veille du début de la session d’été, il a vu une chrysalide – la seule qu’il ait pu trouver – et l’a ramenée chez lui. Il savait que la chrysalide se transformerait en papillon au matin, mais il était difficile de prévoir exactement quand. Sachant combien la vidéo était importante pour ses élèves, il a décidé de rester debout toute la journée pour la filmer.

Fait intéressant, lorsque Zhu est entré dans la pièce vers 21 heures, il a vu la chrysalide commencer à se transformer. Comme la caméra vidéo était déjà installée, il a pu filmer l’ensemble du processus sans problème. « Toute chose a une âme », a-t-il expliqué. « C’était comme si le papillon ne voulait pas que je reste éveillé toute la nuit et m’avait aidé. »

Zhu s’intéresse énormément à la biologie et à l’écologie, mais dit qu’il y a beaucoup d’inconnues dans ces domaines. Bien que certains départements de biologie soient maintenant appelés centres des sciences de la vie, les connaissances sont encore très limitées. C’est le Falun Dafa qui lui a ouvert l’esprit pour réaliser davantage d’explorations.

L’eau de la source a changé son cours

Lorsque mon mari et moi travaillions comme entrepreneurs pour une entreprise en 2020, mon mari a reçu pour mission de creuser une fosse pour un four de fusion à faisceau d’électrons (FE) utilisé en métallurgie. La fosse devait mesurer 14 mètres sur 15 mètres et être entourée de briques solides.

Aucun entrepreneur ne voulait prendre ce travail à cause d’une source de sept centimètres (trois pouces) au milieu de la fosse. L’eau remplissait la fosse jour et nuit. Même trois pompes à eau n’ont pas suffi. Il était presque impossible de construire une fosse comme celle qui était nécessaire. En fait, même si elle avait été construite, tôt ou tard elle aurait pu s’effondrer.

Mon mari et son équipe ont tout essayé, mais rien n’a fonctionné. Il a finalement décidé d’enfoncer une barre métallique épaisse dans l’orifice de la source.

« La source est aussi une vie », ai-je dit. « Si vous bloquez son cours à son point d’émergence, comment survivra-t-elle ? »

« Bon, d’accord. J’espère que tu pourras trouver une solution », a répondu mon mari.

Consciente que la source était un être vivant, j’ai essayé de communiquer avec elle. Dans mon cœur, j’ai recommandé qu’elle coule sous terre au lieu de remonter à la surface.

Ce matin-là, mon mari s’était rendu à la fosse vers 5 heures du matin, avait bu de l’eau de la source et nettoyé le désordre dans la zone. Lorsque son personnel est arrivé à 8 heures (après que j’ai communiqué avec la source), l’eau avait cessé de couler.

Une fois de plus, le changement de cours de la source nous a montré qu’elle était un être doué d’intelligence.

Des dégâts causés par le gel

En 2007, ma famille a fait pousser de la ciboulette dans une simple serre. Il allait neiger et je pensais que la neige pourrait détruire la couverture en plastique, alors je l’ai enlevée. Mais cela s’est avéré être une mauvaise idée puisque toute la ciboulette s’est retrouvée recroquevillée à cause de la chute soudaine de la température pendant la nuit.

Nous avions prévu de vendre la ciboulette, mais maintenant personne ne voulait l’acheter. Mon mari était furieux et m’a dit des choses méchantes. Je savais que c’était ma faute et je n’ai rien dit. Le comportement de mon mari ne m’a pas bouleversée non plus.

Au bout d’un moment, mon mari s’est fatigué et s’est endormi. Je suis restée là, toujours très calme, à réfléchir à l’erreur que j’avais commise. Dans mon esprit, je me suis excusée auprès de la ciboulette d’avoir mal agi à son égard.

Le lendemain matin, mon mari est retourné vérifier les plants de ciboulette et a vu qu’ils étaient redevenus normaux. Comme je lui avais déjà parlé de certains des miracles du Falun Dafa, mon mari était très reconnaissant envers Maître Li, le fondateur de la pratique.

« Merci Maître Li de nous avoir sauvés », a-t-il dit.

[Note de la rédaction : Le point de vue exprimé dans cet article représente la compréhension actuelle de son auteur et sert à être partagé parmi les pratiquants afin que nous puissions : « Comparer l’étude, comparer la cultivation. » (« Cultiver réellement », Hong Yin)]

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais