Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le Falun Dafa m’a transformée

Dimanche 6 janvier 2019 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa, j’étais influencée par la culture du Parti communiste. Je luttais avec les autres et je recherchais mon intérêt personnel. J’avais une haute estime de moi-même et je ne pensais jamais aux autres. Quand les gens profitaient de moi, je me vengeais, même en secret. Je m’étais convaincue que je ne faisais rien de mal.

Je vivais de l’autre côté de la rue de ma belle-famille. Mon beau-père avait une bonne position dans une grande entreprise, et ma belle-mère était arrogante. Je n’étais pas intimidée par eux et je me disputais souvent.

Quand ma belle-sœur s’apprêtait à se marier, nous avons tous mangé ensemble. Je m’occupais de mon bébé, alors j’ai commencé à manger alors que tout le monde finissait. Ma belle-mère, en nettoyant les assiettes, a commencé à m’enlever la nourriture. Cela m’a mise en colère et j’étais au bord des larmes. Je me suis levée et je suis immédiatement rentrée à la maison. Ma belle-mère m’a suivie à la maison, est entrée et a claqué la porte.

Après avoir déposé mon bébé, nous avons commencé à nous disputer. Elle a ensuite essayé de me frapper avec sa tête, mais je l’ai repoussée. Sa tête a heurté un mur dur. Le reste de la famille est arrivée et ils m’ont tous disputée. Je ne croyais pas que j’avais fait quoi que ce soit de mal, et je pensais que ma belle-mère était juste méchante avec moi. Je ne pouvais plus le supporter, alors j’ai pris mon bébé et je suis allée vivre avec mes parents.

Même jeune, j’avais développé plusieurs maladies, telles qu’un problème cardiaque et de l’insomnie. J’avais beaucoup souffert. J’avais pris des médicaments, essayé le massage et d’autres méthodes, mais je n’avais jamais trouvé de remède. Si je n’avais pas appris Dafa, je n’aurais pas su que c’était la rétribution du karma que je recevais pour m’être battue avec les autres.

Devenir une gentille belle-fille

Une parente est venue rendre visite à ma belle-mère au cours de l’été 1996 et m’a parlé du Falun Dafa. J’ai visionné l’enregistrement vidéo de Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Dafa) pendant une journée, mais n’ai pas continué après cela. La même parente est revenue au printemps de l’année suivante et m’a à nouveau présenté le Falun Dafa. Cette fois, j’ai fini de regarder tous les enregistrements vidéo du Maître et j’en suis venue à comprendre la cause des maladies et des tribulations dans la vie. Ma vision du monde a changé.

Depuis, j’étudie le Fa, je fais les exercices et je me comporte selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ma relation avec ma belle-mère et mes voisins s’est améliorée. Quand je rencontrais un conflit avec ma belle-mère, je me sentais encore souvent agitée à l’intérieur, mais je pouvais pardonner et ne me battais plus avec elle. Avec le temps, je me suis calmée et je ne me suis plus du tout sentie troublée à l’intérieur. Par conséquent, toutes mes maladies ont été guéries.

Mon mari est entré sur le marché du travail quand il avait juste dix-huit ans. Nous ne nous sommes pas mariés jusqu’à ce qu’il ait près de 30 ans. Avant notre mariage, sa mère prenait tout son salaire. Elle a promis qu’elle l’utiliserait pour tous ses besoins quand il serait marié. Elle n’a pas tenu sa promesse et en a même dépensé pour s’acheter une nouvelle télévision.

Alors que les temps étaient difficiles après que mon mari a été congédié, ils n’ont rien fait pour nous aider financièrement, alors qu’ils en étaient capables. Ma belle-sœur n’a jamais eu à donner sa paie à sa mère, et quand elle s’est mariée, ma belle-famille lui a tout acheté. Ils s’apprêtaient même à lui laisser leur maison. Quand nous avons découvert tout cela, j’ai été blessée et j’ai pensé : « Je ne prendrai pas soin de vous quand vous serez vieux ! »

Par l’étude constante du Fa, j’ai fini par vraiment comprendre ce que le Maître a dit :

« Le bouddhisme parle du cycle des rétributions karmiques et c’est arrangé selon votre karma ; peu importe vos compétences, si vous n’avez pas de De, vous n’aurez peut-être rien dans cette vie. » (Septième Leçon, Zhuan Falun)

J’ai alors pensé que c’était peut-être une dette que nous avions envers ma belle-sœur. En prenant le salaire de mon mari et en l’utilisant pour ma belle-sœur, ma belle-mère nous a aidés à la rembourser. Après avoir compris cela, je me suis sentie mieux.

Le Maître a aussi dit :

« Au cours de la cultivation et de la pratique, quand vous êtes face à des conflits bien réels ou que les autres vous traitent mal, cela peut correspondre à deux situations. La première, c’est que vous avez peut-être maltraité les autres dans une existence antérieure ; au fond de vous-même vous vous sentez indigné : « Comment peut-il me faire ça ? » Mais vous, pourquoi lui avez-vous fait la même chose autrefois ? Vous direz qu’à ce moment-là vous ne saviez pas et que dans cette vie on ne va pas s’occuper de ce qui s’est passé dans une autre vie. Mais ça ne marche pas comme cela ! » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

J’ai pensé que je n’avais peut-être pas bien traité ma belle-mère dans ma vie précédente, alors elle me traitait comme cela maintenant. À partir de ce moment-là, je me suis débarrassée de mon ressentiment envers elle. De plus, quand je faisais de bons plats que je savais qu’elle aimait, je les partageais avec ma belle-famille. Je les ai aussi aidés avec les tâches ménagères. Quand elle a été malade, je l’ai aidée à monter et descendre les marches pour aller à l’hôpital.

Quand elle a été hospitalisée, nous avons pris soin d’elle à tour de rôle. Je faisais tout ce que je pouvais pour elle, incluant l’aider avec ses besoins personnels. Elle a été très touchée et répétais : « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! » Grâce à cela, son état s’est amélioré.

Une fois, elle est tombée malade, mais a décidé de ne pas aller à l’hôpital. J’ai dû parcourir une longue distance pour emmener un médecin chez elle. Après l’examen, le médecin a dit qu’elle avait besoin d’injections d’albumine. Je me suis ensuite arrangée pour lui obtenir quelques bouteilles d’albumine. Elle a fait mon éloge et a dit : « Tu as tellement changé ! »

Penser aux autres

Quand mes voisins ont ajouté leur balcon, cela gênait notre vue. Je savais qu’ils savaient cela et qu’ils m’évitaient. Je sentais que c’était injuste, mais je me suis rappelée les mots du Maître :

« En général si vous gardez toujours un cœur de compassion, un esprit paisible et serein, lorsque vous vous trouverez face à un problème, vous agirez bien car vous aurez de l’espace pour le désamorcer. Vous avez toujours de la compassion et vous agissez avec bienveillance envers autrui ; quoi que vous fassiez, vous vous préoccupez des autres et chaque fois que vous avez un problème, vous vous demandez si les autres peuvent le supporter et si cela peut leur causer du tort ; alors dans ce cas, il n’y aura aucun problème. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

Si je n’avais pas pratiqué Dafa, j’aurais insisté pour qu’ils revoient leur ajout.

Dans ma vie de tous les jours, j’ai souvent trouvé des objets de valeur. Une fois, j’ai trouvé un téléphone portable Samsung luxueux dans les toilettes. Quand je l’ai montré à mon collègue, il m’a offert 800 yuans. J’ai refusé car je suis une pratiquante et que je ne dois pas gagner aux dépens de quelqu’un d’autre. J’ai retrouvé la propriétaire du téléphone. Elle m’a remerciée et j’ai dit : « Je pratique le Falun Dafa. Vous devez remercier mon Professeur. »

J’ai aussi trouvé un bracelet en platine. Comme je ne pouvais retrouver la propriétaire, je l’ai donné à mon gestionnaire, en espérant que la propriétaire vienne éventuellement le réclamer.

La persécution des pratiquants de Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC) dure depuis presque vingt ans. D’autres pratiquants et moi avons distribué des documents de clarification de la vérité, des dépliants, parlé aux gens en personne du Falun Dafa, distribué les Neuf commentaires sur le Parti communiste chinois, des DVD de clarification de la vérité et des calendriers, fait des appels téléphoniques clarifiant la vérité et donné des logiciels pour briser la censure Internet de la Chine.

J’ai rencontré un jeune conducteur qui avait développé de la goutte et avait de la difficulté à marcher. Je lui ai parlé de Dafa et il a décidé de démissionner du PCC. Il a aussi répété sincèrement « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! » Il a bientôt été capable de marcher parfaitement à nouveau. Il a senti que c’était vraiment incroyable. Il y a eu un autre conducteur qui a pris l’initiative et est venu me voir pour déclarer son retrait du Parti. Il m’a aussi demandé un exemplaire du Zhuan Falun et il voulait apprendre Dafa.

Je me suis sentie si heureuse de voir ces gens sauvés. Dans ma cultivation future, je vais écouter le Professeur et continuer à m’assimiler à Dafa. Merci Maître pour votre grâce salvatrice !

Traduit de l’anglais au Canada