Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Mon mari et moi avons guéri grâce au Falun Dafa

Lundi 2 novembre 2020 |   Écrit par une pratiquante au Canada

(Minghui.org) J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa au printemps 2013. Ma fille a rapporté en Chine plusieurs exemplaires du livre Zhuan Falun depuis le Canada, et depuis j'étudie le Fa et je pratique les exercices.

Au cours des sept dernières années, j'ai vraiment expérimenté la grandeur et le pouvoir de Dafa. Non seulement il a guéri les maladies qui m'ont tourmentée la majorité de ma vie, mais Dafa m'a aussi enseigné comment élever mon xinxing afin que je puisse surmonter ma peur et clarifier la vérité au sujet de Dafa aux gens en Chine et à l'étranger.

J'avais beaucoup de maladies auparavant, comme le diabète et l'hypertension. Mes jambes et mes pieds étaient en mauvais état, alors mon corps a commencé à défaillir dans la soixantaine et je ne pouvais plus me tenir debout. Les médecins ont dit que j'avais besoin d'une prothèse du genou ainsi que d'une opération au dos, mais j'ai refusé.

Les nombreux médicaments que j'ai pris ne m'ont pas vraiment aidée. Je ne pouvais pas manger beaucoup à cause de la maladie, et j'avais toujours peur que mes affections ne puissent être guéries, ce qui me causait beaucoup de pression psychologique.

Ce lourd fardeau a été enlevé lorsque j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa. Avec l'aide de Maître Li, le fondateur du Falun Dafa, je sens que mon corps est devenu léger et sans aucune maladie.

Le Maître m'a sauvé la vie à nouveau fin décembre, lorsque mon mari et moi étions encore en Chine. Nous avons acheté des billets pour voyager au Canada le 30 décembre. Le 12 décembre, mon mari a dû monter au grenier, alors je lui ai tenu l'échelle. Alors que nous avions presque terminé, la grande échelle en métal est tout à coup tombée. L'échelle m'a heurtée au front et à la cuisse, et mon mari est tombé par terre. J'ai presque perdu connaissance. Je suis restée là et je sentais que j'allais mourir.

Dès que j'ai repris un peu connaissance, j'ai commencé à dire : « Falun Dafa est bon. » J'ai alors vu mon mari couché par terre, qui ne respirait pas. Quelqu'un est arrivé et a mis mon mari sur le sofa. Quand mon mari a commencé à respirer doucement, je lui ai demandé de dire : « Falun Dafa est bon » avec moi. Nous avons tous deux survécu, et je savais très bien que c'était le Maître qui nous avait sauvés.

Même si mon front et ma jambe étaient enflés, j'étais convaincue que j'irais bien si je cultivais Dafa et me conduisais vraiment comme une pratiquante. Le lendemain, tout mon visage était meurtri, et mes cuisses sont devenues pourpres. Je marchais en boitant, mais j'ai continué à faire les exercices de Dafa chaque jour. Les ecchymoses ont rapidement disparu et je pouvais marcher normalement. Je suis très reconnaissante envers le Maître.

Depuis l'enfance, j'avais un fort attachement à la peur. Mais après que j'ai commencé à pratiquer Dafa, je n'avais peur de rien du tout. Même si le Falun Dafa est persécuté en Chine, j'ai surmonté mes peurs à travers la cultivation et j'ai pu aller devant l'ambassade de Chine en tenant des banderoles, parler de la persécution aux touristes chinois sur la colline parlementaire, distribuer des dépliants, et appeler ma famille, mes amis et d'autres personne pour leur dire de démissionner du Parti communiste chinois.

Quand j'étais en Chine, même si je ne pouvais pas clarifier la vérité aux gens aussi librement qu'au Canada, nous mettions la musique de Dafa et pratiquions les exercices à la maison chaque jour et j'écrivais « Falun Dafa est bon » sur de la monnaie en papier. [Note de l'éditeur : Certains pratiquants en Chine utilisent des billets avec ces messages pour éveiller les gens à la persécution, car ils se sont vus refuser toutes les formes légales d'appel.] Je sens que tant que j'ai une pensée droite, je n'ai pas besoin de m'inquiéter. Quand parfois une petite pensée de peur surgit, je me dis : « J'ai le Maître. De quoi ai-je peur ? » Et je peux alors calmement continuer à faire ce que je dois faire.

Je veux sincèrement remercier le Maître de m'avoir donné cette précieuse opportunité de cultiver. Je vais chérir l'opportunité et pratiquer Dafa plus diligemment.

Traduit de l'anglais