Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Dafa a changé toute ma famille

Samedi 16 mai 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa, du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) Ma sœur m'a présenté le Falun Dafa. On lui a diagnostiqué une maladie en phase terminale en 1998. Les médecins ont renoncé aux traitements et lui ont conseillé de rentrer chez elle pour mourir. Après avoir entendu parler de Dafa par une amie, elle a demandé à des gens de la porter sur des lattes de bois à un site local d'étude du Fa dès le lendemain. Trois jours après avoir pratiqué le Falun Dafa, elle est sortie du lit et a recommencé à marcher.

Je n'en croyais pas mes yeux quand elle s'est présentée à ma porte. Il y a quelques jours seulement, elle était alitée et trop faible pour marcher, et maintenant elle se tenait devant moi, les joues roses et le sourire aux lèvres. « Est-ce vraiment toi ? Ou est-ce ton esprit ? » Elle était si excitée qu'elle criait pratiquement : « C'est moi, sœurette ! Je pratique le Falun Dafa maintenant. J'ai complètement récupéré. » C'était surréaliste.

Le Zhuan Falun m'a changé

Ma sœur m'a rendu visite deux jours plus tard et m'a dit : « Même si tu ne pratiques pas le Falun Dafa, pourrais-tu lire ce livre à maman et à notre oncle ? » Elle m'a remis un exemplaire du Zhuan Falun, le livre principal de la cultivation du Falun Dafa.

Ma mère et mon oncle ne pouvaient pas prendre soin d'eux-mêmes et vivaient avec moi. Maman était alitée et mon oncle venait d'avoir une attaque. Je me suis dit : « C'est vrai, si le Zhuan Falun pouvait les aider à aller mieux, cela m'éviterait beaucoup de travail ».

J'ai d'abord lu « Lunyu », l'introduction du livre, à ma mère et à mon oncle et j'ai tout de suite su que ce n'était pas un livre ordinaire. À la moitié du Zhuan Falun, j'ai apporté le livre dans ma chambre et je l'ai lu toute seule. Quand j'étais très concentré, chaque personnage était doré et chatoyant. Les principes du livre sont profonds et infiniment captivants. J'ai dit à ma mère et à mon oncle : « Je vous enseignerai quand j'aurai fini de lire le Zhuan Falun. »

Mon troisième œil s'est ouvert onze jours après que j'ai commencé la lecture du Zhuan Falun. Je ne ressentais plus aucune douleur, je suis devenue plus calme et moins facilement irritable. En fait, tous les aspects de ma vie - ma santé, mon tempérament, ma vision de la vie, ma famille et notre situation financière - ont changé pour le mieux.

J'avais de nombreux problèmes de santé et je ne pouvais pas m'occuper des tâches ménagères à la maison. J'étais colérique, égoïste et déraisonnable. Si jamais mon mari faisait ou disait quelque chose qui ne me plaisait pas, je faisais une crise et me battais avec lui.

J'étais une personne tellement désagréable, tout comme ce que disait, Maître Li le fondateur :

« Des femmes fortes, malignes, dressées sur leurs ergots

Frivoles, la langue acérée, dominatrices

(« Le Yin et le Yang inversés », Hong Yin III)

Mais avec Dafa comme guide, j'ai changé mon cœur. Je pense maintenant aux autres en premier dans tout ce que je fais, je traite ma famille, en particulier mon mari, avec gentillesse, et je deviens de plus en plus tolérante.

Les changements fondamentaux qui se sont produits en moi ont entraîné des changements positifs dans mon environnement. Mon mari a trouvé un emploi stable et bien rémunéré et, en retour, nos finances, notre environnement familial et notre mode de vie se sont améliorés. Nous avons réussi dans la plupart de nos entreprises au cours des vingt dernières années.

Ayant trouvé le vrai sens de la vie, j'ai acquis une nouvelle perspective et je suis remplie d'espoir. J'ai presque 60 ans maintenant, mais on me dit que je ne semble pas en avoir plus de 40.

Ma grande famille bénéficie de Dafa

Dafa ne m'a pas seulement apporté le bonheur, mais il a aussi apporté des bénédictions à ma grande famille.

Au cours des dix dernières années, j'ai saisi toutes les occasions de parler de Dafa à mes proches et de leur dire : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » En voyant de leurs propres yeux comment ma sœur et moi avons changé, ils croient vraiment au pouvoir de Dafa.

En plus de dire à ma famille à quel point Dafa est merveilleux, je les ai aidés à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse. Entre ma propre famille et celle de mon mari, 90 % des membres de la famille ont démissionné du Parti. Ceux qui récitent sincèrement « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » ont également reçu des bénédictions.

Cependant, certains ont adhéré aux mensonges du PCC et ont refusé de démissionner du Parti. Certains sont même allés jusqu'à empêcher d'autres personnes d'apprendre la vérité. Leur choix a entraîné des rétributions karmiques. Le Maître sauve les gens avec le Fa de l'univers et c'est une affaire sérieuse. Dafa est compatissant, mais il est aussi majestueux.

Mon mari est en bonne santé

Mon mari a lu le livre Zhuan Falun une fois, mais il ne pratique pas. Cependant, il m'a soutenu sans réserve depuis plus de vingt ans. Même lorsque la persécution était à son plus haut niveau, il n'a jamais hésité. J'apprécie son soutien du fond du cœur et je suis heureuse qu'il ait choisi le bien plutôt que le mal. Il utilise également son temps libre pour m'aider à distribuer les dépliants et les affiches de Dafa.

En retour, mon mari a eu la chance d'être en bonne santé. Il n'a pas vu de médecin ni pris de médicaments au cours des vingt dernières années. Il se sent rarement malade, et quand c'est le cas, dès qu'il récite « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », il revient à la normale.

Mon petit-fils a récupéré

Mon petit-fils est né en novembre 2008 et était un bébé de 5 kg en bonne santé. Mais il est rapidement tombé malade et a été hospitalisé à plusieurs reprises. Aucun médicament ni aucune injection n'a pu l'aider. À l'âge de deux mois, il ne pesait plus que 3 kg et demi.

La veille du Nouvel An chinois, ma belle-fille a appelé de l'hôpital et m'a dit que le bébé avait été transporté d'urgence à l'hôpital et qu'on lui avait administré des liquides par intraveineuse. Elle pleurait à l'autre bout de la ligne, malade d'inquiétude. Je lui ai dit : « Écoute, arrête la perfusion et amène-moi le bébé. » Mon fils et ma belle-fille en ont discuté et ont décidé de me faire confiance sur ce point.

Quand ils sont arrivés avec le bébé une heure plus tard, je leur ai dit : « Laissez à Maître Li le soin de décider de son sort. » Mon fils et ma belle-fille ont fait un signe de tête : « Tout est entre les mains du Maître maintenant. Nous avons essayé tout ce que nous pouvions et rien n'a fonctionné jusqu'à présent. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre plus de ce temps si précieux. »

J'ai fait jouer les conférences de Fa du Maître pour mon petit-fils, et pendant qu'il écoutait, il a arrêté de s'agiter et s'est endormi. Il a dormi du milieu de l'après-midi jusqu'à neuf heures ce soir-là. Lorsqu'il s'est réveillé, ma belle-fille l'a nourri et il avait encore faim. Après une bouteille de lait maternisé, il s'est rendormi et a dormi jusqu'au lendemain matin. La première chose qu'il a voulue était de manger à nouveau. Un bon appétit était certainement un bon signe - nous étions tellement soulagés.

Peu à peu, mon petit-fils a pris du poids et il est redevenu un bébé heureux et en bonne santé. Mon fils et ma belle-fille étaient ravis et reconnaissants envers Dafa et le Maître. Ma belle-fille a annoncé la guérison de son fils à tous les membres de sa famille. Lorsqu'ils sont venus me rendre visite, je leur ai expliqué en détail la vérité sur Dafa et les ai aidés à démissionner du Parti.

Ma belle-mère a changé d'avis à propos de Dafa

Ma belle-mère était la secrétaire de la Fédération des femmes chinoises du village (ACWF), un poste occupé uniquement par les membres du PCC. J'avais essayé à plusieurs reprises de lui faire comprendre la vérité, mais sans succès.

Une fois, elle a attrapé la grippe et a eu une mauvaise toux qui a duré un bon moment. Je lui ai dit de réciter : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Elle a ricané à ma suggestion. J'ai murmuré à mon plus jeune fils : « Peut-être que tu peux aider grand-mère. Va lui demander de réciter “Falun Dafa est bon” avec toi. »

Mon adorable enfant de cinq ans est allé voir sa grand-mère et lui a mis ses bras potelés autour du cou : « Nainai, répète après moi : “Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon.” Cela fonctionne vraiment. » Ma belle-mère n'a pas pu résister au mignon petit garçon qui était son petit-fils et a récité ces mots avec lui. Le lendemain, sa toux avait disparu. Elle n'arrivait pas croire que ça avait marché aussi vite.

Lors d'une réunion des secrétaires de l'ACWF dans tout le canton, toutes les participantes, y compris ma belle-mère, ont dû signer une banderole calomniant le Falun Dafa. Le lendemain, son bras a commencé à lui faire mal. Je lui ai demandé : « Avez-vous signé votre nom sur cette bannière [calomniant Dafa] ? » Elle m'a dit non, mais son bras lui a fait mal pendant deux ans et demi.

Je lui ai finalement demandé à nouveau : « Maman, tu as signé la banderole, n'est-ce pas ? » Elle a dit : « J'ai juste mis mes initiales. » Je lui ai dit : « Cela compte comme la signature de la bannière. Si tu regrettes vraiment ce que tu as fait, le Maître pourrait te pardonner. » Ma belle-mère a sincèrement demandé au Maître de lui pardonner, et son bras a vite cessé de lui faire mal.

La prédestination de ma belle-sœur pour obtenir le Fa

Ma belle-sœur n'avait que 40 ans lorsque mon frère aîné est mort. Ils ont eu deux garçons : l'un avait 17 ans et l'autre 11 ans à l'époque. Elle a élevé les garçons seule et ne s'est jamais remariée.

Ma belle-sœur est connue pour son mauvais caractère, et personne dans le village n'osait la contrarier. Avant que je ne commence à pratiquer le Falun Dafa, nous n'étions pas d'accord et nous nous querellions souvent l'une l'autre. Après être devenue une pratiquante, j'ai pu sympathiser avec elle et l'aider autant que je le pouvais. Notre relation s'est améliorée et je lui parlais de Dafa chaque fois que je la voyais.

Une fois, en lui parlant au téléphone, j'ai fait une remarque irréfléchie qui l'a vraiment bouleversée. Elle a pleuré hystériquement et m'a maudite. Je savais que c'était ma faute et je me suis excusée abondamment, mais elle ne voulait pas laisser passer ça. Elle a dit beaucoup de choses blessantes et a même menacé de me signaler à la police. Je me suis sentie blessée qu'elle soit si impitoyable et complètement irrationnelle, et j'ai progressivement pris mes distances.

Quelques années plus tard, on a diagnostiqué une dépression chez ma belle-sœur après avoir souffert d'insomnie persistante. Elle a été hospitalisée à la capitale provinciale et a dépensé 40 000 yuans en frais médicaux. Le fait de ne pas dormir tous les jours l'a épuisée - elle était au bout du rouleau. « Je veux juste sauter du bâtiment. Je veux juste mourir. » Elle murmurait et faisait les cent pas dans le couloir de l'hôpital, en contemplant sa propre mort.

Alors qu'elle perdait tout espoir, ma belle-sœur s'est souvenue de ce que je lui avais dit des années auparavant, à savoir : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Elle n'avait jamais pris mes paroles au sérieux auparavant, mais maintenant elle s'est dit : « Je vais essayer. Je n'ai rien à perdre. »

Elle a récité sérieusement ces mots, et comme elle le faisait, elle s'est sentie plus calme. Elle a serré les paumes de ses mains l'une contre l'autre et a demandé au Maître de lui pardonner : « S'il vous plaît, pardonnez-moi, Maître. J'ai été irrespectueuse envers vous avant, et méchante envers votre disciple. » À ce moment-là, elle s'est souvenue de toutes les bonnes choses que j'avais faites pour elle.

Ma belle-sœur s'est vite rétablie et a reçu son congé de l'hôpital. Elle m'a rendu visite à la maison et m'a même apporté des cadeaux. Dès qu'elle est entrée, elle s'est mise à pleurer et à s'excuser : « Tout était de ma faute avant. Je t'ai dit des choses blessantes et je t'ai maudite. S'il te plaît, pardonne-moi ». Elle m'a raconté ce qui s'était passé à l'hôpital et comment la récitation des phrases l'a sauvée. Elle m'a demandé de lui enseigner les exercices, et nous lui avons rapidement trouvé un exemplaire du Zhuan Falun.

Une veuve dépressive au bord de la mort a reçu une nouvelle vie. Quelle chance d'être prédestinée à obtenir le Fa. Je suis heureuse pour ma belle-sœur du fond du cœur. Je me sens absolument privilégiée d'avoir été témoin de sa transformation depuis qu'elle a obtenu le Fa. Ma belle-sœur est une personne différente maintenant. Si jamais elle laisse échapper un juron, elle se couvre rapidement la bouche et se sent très gênée.

L'histoire de mon jeune frère et de sa femme

Après que la femme de mon jeune frère a démissionné du Parti, elle a lu le livre Zhuan Falun. Bien qu'elle ne pratique pas, elle croit fermement en Dafa et elle a aidé 28 de ses proches à démissionner du Parti.

Le couple avait l'habitude de travailler au salaire minimum et louait un tout petit local. Ils ont décidé de quitter leur emploi et de créer une petite entreprise, mais ils avaient toujours du mal à joindre les deux bouts. Mais depuis que ma belle-sœur a lu le Zhuan Falun et a démissionné du Parti, les choses vont mieux pour eux.

Alors que d'autres petites entreprises luttent pour survivre dans cette économie, l'entreprise de mon frère se porte exceptionnellement bien. Le couple s'est installé dans une grande ville, a acheté un appartement spacieux et possède maintenant trois voitures. Leur fils, qui aide dans l'entreprise familiale, a épousé une gentille fille il y a quelques années et a récemment accueilli un petit garçon. Je dis souvent à mon frère : « Tu es béni avec tout ce que tu as parce que ta femme croit en Dafa. Elle a accumulé une grande vertu en aidant les autres à démissionner du Parti ».

Mon frère, cependant, n'a rien cru de tout cela pendant longtemps. Il a servi dans l'Armée populaire de libération et a reçu la médaille du Service méritoire, la troisième plus haute distinction militaire. En tant que membre du PCC, il a subi un lavage de cerveau par l'endoctrinement des mensonges et des théories athées du régime chinois. Pendant de nombreuses années, il n'a pas pensé que le PCC avait tort de persécuter Dafa et ne m'a pas crue quand je lui ai dit que Dafa est un Fa de Bouddha de haut niveau.

Je me suis souvent reprochée de ne pas avoir assez de compassion à son égard. Comme il fait partie de la famille, je veux naturellement le meilleur pour lui et je lui en voulais de croire le Parti plutôt que sa propre sœur. Lorsque je me suis examinée, que j'ai renoncé à ma sentimentalité et que je l'ai traité simplement comme un être à sauver, j'ai enfin réussi à lui faire comprendre la vérité.

Deux de ses amis militaires étaient nos voisins. L'un d'eux a été diagnostiqué avec deux types de cancer différents, mais il acceptait très bien Dafa et a démissionné du Parti sans hésiter. Il croit au pouvoir de guérison de Dafa et récite souvent « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Cela fait cinq ans qu'il a été diagnostiqué, il est vivant et en très bonne santé.

Cependant, son autre ami est resté hostile à Dafa, bien que j'aie essayé de lui faire comprendre la vérité à plusieurs reprises - il est décédé. Le destin différent de ses deux amis a réveillé mon frère, et il a finalement accepté de démissionner du Parti. Maintenant, si l'un de ses amis dit quelque chose de négatif sur Dafa, il leur racontait l'histoire de ses deux autres copains : « Celui qui croit en Dafa est toujours en vie, et celui qui refusait de croire la vérité est mort. Qui ose encore ne pas croire ? »

Un jour de l'été dernier, mon frère m'a appelée : « Sœur, viens dans notre village, s'il te plaît. Les gens d'ici doivent savoir la vérité sur Dafa. » Une vie si précieuse, j'ai été vraiment touchée par sa compassion envers les autres.

Le Maître a dit :

« Une brume délétère s’attarde sur la plaine centrale

La vérité de Dafa circule de maison en maison

Les vies sont sauvées, les esprits s’éveillent peu à peu

Même s'ils voient, la police et la population sont clairs, ils cessent d’interférer

Le grand nombre sait que le Parti pervers est fini

Tous parlent de ses actions cruelles et mauvaises

Les malfaiteurs et leur chef cherchent une issue

La tradition revient rectifier la plaine centrale »

(« Aperçus de bonté », Hong Yin III)

Ma propre cultivation et mon effort de clarification de la vérité

Je cultive dans Dafa depuis plus de vingt ans, j'ai clarifié la vérité et j'ai éveillé la conscience des êtres depuis que le régime chinois a lancé la persécution en 1999.

En tant que pratiquante de Dafa de la période de la rectification de Fa, c'est ma mission sacrée de suivre l'exemple du Maître. J'ai distribué d'innombrables dépliants de Dafa, les Neuf commentaires sur le Parti communiste, les brochures Le but ultime du communisme, et j'ai parlé de Dafa en personne aux gens. J'utilise également depuis des années du papier-monnaie sur lequel sont inscrits les messages de Dafa.

Ces dernières années, je me suis joint à des pratiquants locaux pour passer des appels téléphoniques de clarification de la vérité. Nous nous rendons régulièrement dans les montagnes pour passer des appels téléphoniques, quel que soit le temps. Nous nous rencontrons généralement à un endroit désigné, puis nous nous séparons pour passer des appels téléphoniques par nous-mêmes.

Ma moto a été mon moyen de transport fiable. En roulant sur les routes de terre montagneuses les jours de vent, j'avais parfois l'impression de flotter dans les airs. Si c'était trop difficile à conduire, je descendais et je poussais pendant un moment. Pendant la saison des pluies en été, je portais un imperméable et je roulais quand même sous la pluie.

Il fait très froid dans notre région en hiver, et même avec des vestes épaisses, nos mains et nos pieds s'engourdissent souvent. Parfois, mes doigts sont si raides que je ne peux pas appuyer sur les touches du téléphone. Même s'il y a eu beaucoup d'obstacles, chaque jour, lorsque nous compilons une longue liste de noms d'êtres qui choisissent de démissionner du Parti, nos cœurs sont instantanément réchauffés, et nous sommes vraiment heureux pour ces vies.

Traduit de l'anglais