Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Nos pensées droites peuvent changer notre environnement

Vendredi 22 mai 2020 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Yunnan, Chine

(Minghui.org) Après des années à cultiver dans le Falun Dafa, j’en suis arrivé à comprendre le pouvoir de la pensée droite. Elle peut nous aider à éliminer les obstacles que nous rencontrons quand nous validons Dafa.

Des caméras de surveillance disparaissent

Il y avait une caméra de surveillance en face de la maison du pratiquant où nous étudions le Fa ensemble et personne n’y prêtait attention. Comme plus de pratiquants se joignaient au groupe d’étude du Fa et principalement de nouveaux pratiquants, j’ai pensé que la caméra devrait s’assimiler à Dafa afin que nous puissions avoir un environnement sûr pour l’étude du Fa.

J’ai souvent émis la pensée droite pour la caméra. Il y avait de fortes pluies et du tonnerre à ce moment-là. Quand je suis arrivé la fois suivante chez le pratiquant, j’ai remarqué que la caméra de surveillance avait disparu.

J’ai aussi remarqué une caméra de surveillance sphérique sur un gratte-ciel qui pointait vers la maison du pratiquant. J’ai pensé : « Ce serait bien si le vent soufflait de sorte qu’une banderole publicitaire recouvre la caméra. »

Quelques jours plus tard, j’ai vu qu’une banderole recouvrait la caméra sphérique. Cela a renforcé ma confiance. J’ai continué à émettre la pensée droite et la pluie battante et le tonnerre ont recommencé. J’ai ensuite vu que la caméra sphérique avait aussi disparu ! J’en étais très heureux, sachant que c’était le Maître du Falun Dafa, qui avait permis cela.

Ce que j’ai vu en émettant la pensée droite

En plus de bien cultiver, nous devrions également coopérer avec les pratiquants et nous assimiler à Dafa, surtout près de la fin de notre chemin de cultivation. Les pratiquants ont parlé aux gens et distribué des kits d’information sur le Falun Dafa de différentes façons.

Dernièrement, j’ai ajouté une autre pensée quand j’émets la pensée droite : « Démanteler le programme du Bouclier d’or du Parti communiste chinois (PCC) et clore tous les projets de surveillance, de contrôle, de vérification d’identité, et les programmes de surveillance de WeChat. Épuiser les fonds utilisés par le PCC pour maintenir son pouvoir. Effacer toute information utilisée par le Bureau de la sécurité publique pour persécuter les pratiquants. Permettre un environnement ouvert aux pratiquants, afin que nous puissions informer les gens de la persécution et aider le Maître à les sauver. »

Récemment, j’ai vu cette scène quand j’émettais la pensée droite : trois caméras de surveillance me faisaient face et je savais qu’elles demandaient de l’aide. Je leur ai dit : « Il n’y aura plus d’appareils de surveillance dans le futur, alors il n’y aura pas de place pour vous dans le nouvel univers. Pourquoi ne devenez-vous pas semblables à une ampoule électrique, ainsi vous ne pouvez pas enregistrer d’images, mais vous pouvez émettre de la lumière. De cette manière vous pouvez avoir un bon avenir. »

J’ai vu ensuite ces caméras de surveillance se précipiter vers un lampadaire et devenir un grand lustre. Celui-ci tournait vers la droite puis vers la gauche. Un mat de plusieurs étages est apparu et d’innombrables lustres sont montés en spirale au sommet.

Ensuite ils ont rapetissé et ont disparu. Bien que la scène fût floue, c’était très spectaculaire. J’étais surpris de ce que je voyais. C’est vrai que tout est vivant !

Le vent et les passants ont coopéré avec moi

Un jour, je suis sorti pour distribuer des kits pour clarifier la vérité, mais il y avait peu de gens dans les rues à cause du virus de Wuhan. Dix minutes plus tard, un vent violent a commencé à souffler.

Je n’avais pas pris de parapluie et je pouvais à peine rester debout. J’ai pensé : « S’il te plaît, ne souffle pas sur moi. Je suis un pratiquant de Falun Dafa et je suis en route pour distribuer des informations clarifiant la vérité. »

Le vent s’est immédiatement fendu en deux laissant un chemin au milieu, avec seulement un vent doux qui soufflait. Mais le vent fort a continué à souffler des deux côtés et il était suffisamment fort pour soulever les toits.

J’ai avancé rapidement et j’ai vu devant moi une moto garée. J’étais sur le point de laisser un kit dessus quand j’ai vu que deux personnes me suivaient de près. Je me suis arrêté et j’ai pensé : « Ne me suivez pas, je dois distribuer ces informations. »

Les deux piétons ont fait demi-tour et se sont éloignés, comme s’ils suivaient mon ordre. C’était assez incroyable.

Les pratiquants de Dafa sont là pour changer l’environnement

Je vis dans une ville qui borde un autre pays. Bien que le virus de Wuhan n’ait pas été si grave ici, les rues et les communautés sont toujours fermées. Les agents de la sécurité publique prenaient nos températures, scannaient nos codes QR et contrôlaient nos attestations quand nous étions dehors dans l’espace public. Cela a continué un certain temps.

Comme je suis un pratiquant de Falun Dafa, je ne voulais pas leur donner de renseignements, afin d'éviter d'être suivi par le gouvernement.

J’ai dit aux gardes : « Je n’utilise pas WeChat et ma température a déjà été prise. » J’ai expliqué ensuite à d’autres gardes que le Falun Dafa est une bonne pratique et pourquoi le PCC nous persécute.

Depuis, personne ne m’a demandé de scanner mon code QR ou de prendre ma température. Plus tard, nous avons été autorisés à aller et venir librement dans notre communauté. Ma compréhension est que les pratiquants peuvent changer leur environnement tant que nous faisons les choses avec une pensée droite.

Traduit de l'anglais