Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Dafa a guéri ma dépression

Mardi 25 août 2020 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Shaanxi, Chine

(Minghui.org) Je me sentais confus et ne pouvais pas penser clairement au début d’avril 2011. J’ai visité une clinique, où le médecin m’a dit que j’avais besoin de repos, et il m’a prescrit des médicaments. J’ai pris le médicament à l’heure et je suis resté au lit. Cependant, mon état ne s’est pas amélioré après m'être reposé pendant quatre à cinq jours, et ma pensée est devenue encore plus confuse.

Ma femme s’est inquiétée et a appelé mes parents au sujet de la situation. Mon père est allé à la quatrième université médicale militaire de Xi’an et a parlé à son ami d’enfance, qui était professeur d'études supérieures. Après avoir écouté la description de mon père, il a dit : « Venez immédiatement à notre hôpital pour un examen complet. »

Mon frère m’a emmené à l’aéroport. J’étais inquiet et terrifié pendant le voyage. Quand mon père est venu me chercher à l’aéroport de Xi’an, je ne l’ai pas reconnu.

Mon père m’a emmené à la quatrième université médicale militaire de Xi’an pour un examen médical complet. Cependant, l’examen n’a révélé aucun problème. L’ami de mon père m’a ensuite référé à un hôpital provincial de niveau A. Après avoir eu une série d’examens médicaux, j’ai obtenu un diagnostic de dépression.

Mon père m’a ramené à la maison après avoir payé 3000 yuans pour des médicaments sur ordonnance. Dès qu’il a vu ma mère, il a éclaté en sanglots. Mon père avait un fort caractère ; je ne l’avais jamais vu pleurer.

Ma mère avait le cœur brisé après avoir lu que le médicament avait plus de 20 effets secondaires. Elle se sentait désespérée après avoir vu mon état mental confus avec une expression faciale terne et indifférente. Elle s'est demandé : « Qui peut nous aider ? »

Dafa apporte de l’espoir

Trois jours après mon retour de l’hôpital, ma mère a appelé une de mes tantes et lui a parlé de ma situation, et elle a mentionné qu’elle ne pouvait plus continuer. Ma tante a dit : « Ne t’inquiète pas ! Nous avons le Maître et Dafa. Ton fils ira bien ! »

« Oui ! Nous avons le Maître qui s’occupe de nous ! Nous avons Dafa ! » Les paroles de ma tante l'ont rappelé à ma mère.

Ma mère a commencé à pratiquer Dafa en 1997. Elle était coordonnatrice de la région, et notre maison était un site pour les études et les exercices collectifs du Fa ; plus d’une dizaine de personnes venaient chez nous pour pratiquer.

Cependant, après juillet 1999, lorsque le régime de Jiang Zemin a commencé à persécuter le Falun Dafa, les pratiquants locaux ont perdu cet environnement pour l'étude et les exercices collectifs du Fa. Ils ont arrêté de venir et ma mère avait peur aussi.

Avec l’assurance de ma tante, ma mère a ressenti un soulagement soudain. Elle a essuyé ses larmes, m’a levé pour m’asseoir dans le lit, puis elle a tenu un exemplaire du Zhuan Falun et m’a demandé de lire le Fa.

Une percée en quatre jours

J’étais faible et ne pouvait pas m’asseoir longtemps - je devais lire le livre au lit. J’ai lu pendant un certain temps, pris une pause, puis j’ai commencé à lire à nouveau. Il m’a fallu trois jours pour lire le Zhuan Falun.

Tôt le matin, le quatrième jour après avoir commencé à lire le Zhuan Falun, j’ai couru dans la chambre de ma mère avant qu’elle ne se réveille, et j’ai crié : « Maman, je vais bien maintenant ! Mon esprit est clair et j’ai faim - je comprends tout ! »

Les larmes coulaient sur le visage de ma mère et nous avons ri. Elle a ensuite jeté mon approvisionnement de 3000 yuans de médicaments.

Ma mère m’a dit plus tard que la veille de mon retour de Xi’an, mon fils d’un an a montré le mur du doigt et a dit : « Tourner ! Tourner ! » Ma mère lui a demandé ce qui tournait. Le garçon ne pouvait pas expliquer ; il n’arrêtait pas de dire : « Il tourne. » Ma mère a alors sorti un exemplaire du Zhuan Falun et a montré l'emblème du Falun (roue de la Loi) au garçon. Mon fils a dit : « Oui, ça tourne ! »

Reconnaissant d’avoir obtenu une deuxième chance

Dafa est une science miraculeuse et supranormale ! Il m’a donné une seconde chance dans la vie. Merci Dafa ! Merci Maître ! Je soutiendrai toujours la pratique de ma mère et ses efforts pour valider la grandeur de Dafa !

Je suis maintenant libre de maladies. Je me souviens encore des commentaires de l’ami de mon père : « Pour guérir de cette maladie, cela prend un minimum de deux à trois ans. Cela peut même prendre sept à huit ans, et parfois ça peut être incurable. » Cependant, je me suis débarrassé de cette maladie en seulement quatre jours en lisant le Zhuan Falun. C’est un miracle !

J’espère sincèrement que les gens qui souffrent de maladies pourront abandonner leurs malentendus sur Dafa, rejeter la propagande trompeuse du Parti communiste chinois (PCC) et prendre le temps de lire le Zhuan Falun. S’ils peuvent le faire, ils recevront de grands bienfaits, tant physiques que mentaux.

Les mots ne peuvent exprimer ma gratitude envers le Maître et Dafa ! Merci Maître ! Merci Dafa !

Traduit de l’anglais