Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le pouvoir secret d’un collier

Samedi 6 novembre 2021 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa dans le nord-est de la Chine

(Minghui.org) J’aimerais vous raconter comment un collier extraordinaire a sauvé mon petit-fils.

Il y a deux ans, mon petit-fils a commencé à se comporter de façon anormale alors qu’il était en 5e année de l’école primaire. Il manquait les cours, ne voulait pas aller à l’école, ne faisait pas ses devoirs à temps, se disputait avec les enseignants et avait de fréquents conflits avec ses camarades de classe. Sa mère l’escortait à l’école, mais il lui arrivait de se libérer et de s’enfuir lorsqu’ils approchaient du portail de l’école. Un jour, il a même jeté son uniforme et son cartable dans une poubelle près de l’école et est parti en courant.

Graduellement, ses problèmes mentaux se sont aggravés. Il est devenu de plus en plus irritable et en colère. En alternance, il criait, pleurait, faisait des bruits très forts, et commençait à parler d’un air bizarre.

Quand il séchait l’école, il traînait dans un grand centre commercial pas loin de chez lui. Il y regardait des dessins animés sur un énorme écran de télévision, jouait avec des démonstrateurs de téléphones portables dans un magasin de téléphonie mobile, ou lisait des livres dans une librairie. Il restait au centre commercial pendant toute la journée sans manger ni boire. Il s’y cachait afin que ses parents ne puissent pas le trouver et il ne rentrait chez lui qu’après 21 heures, l’heure de fermeture du centre commercial.

Chez lui, il injuriait parfois ses parents et frappait même sa mère. Un jour, il a jeté ses vêtements d’hiver par la fenêtre et il a écrasé ses nouvelles lunettes pour la vue. Ses parents lui ont acheté une montre intelligente avec GPS pour pouvoir le localiser. Il a jeté la montre dans un tas de neige.

Parfois, il se parlait à lui-même et disait qu’il allait se jeter d’un bâtiment ou qu’il allait s’enfuir de la maison. Ses parents étaient à bout et inquiets à son sujet, craignant qu’il fasse quelque chose de terrible.

L’école a suggéré d’aller consulter un psychiatre, sinon un parent devrait l’accompagner pendant qu’il est à l’école.

Au bout du rouleau, ses parents l’ont retiré de l’école et l’ont emmené dans des cliniques spécialisées pour le faire examiner et traiter. En même temps, ils ont trouvé un conseiller psychologique pédiatrique réputé pour travailler avec lui individuellement. Ils ont aussi suivi le conseil d’un ami et l’ont inscrit dans un institut d’éducation traditionnelle chinoise.

Mais rien n’a aidé. Toute la famille était inquiète et souffrait. Je savais que si nous continuions ainsi, non seulement l’enfant serait détruit, mais toute la famille le serait également.

En tant que pratiquante de Dafa, je savais au fond de moi qu’il n’y avait que le Falun Dafa qui pouvait sauver cet enfant. J’ai demandé sincèrement à Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) d’aider ce pauvre garçon.

Un jour, je lui ai mis un collier pourvu des mots « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » et lui ai dit : « Voici un collier extraordinaire. Il peut t’apporter une vie heureuse, une bonne santé et te garder en sécurité. » De manière inattendue, l’enfant a éclaté en sanglots et a dit : « Grand-mère, je te remercie de ne pas m’avoir abandonné !  Je veux aussi réciter “Falun Dafa est bon” chaque jour, comme quand j’étais un petit enfant ! » En regardant les yeux pleins de gratitude de l’enfant, j’ai eu l’impression qu’une pierre avait été enlevée de mon cœur !

Depuis qu’il met son collier, l’humeur de mon petit-fils est plus stable de jour en jour. Il est moins irritable, et peut maintenant bien contrôler ses émotions. Quand il est de bonne humeur, il communique normalement avec les membres de sa famille. Les musiques du Falun Dafa « Pudu » et « Ji Shi » sont jouées chaque jour à la maison, car une musique pure et belle peut purifier le cœur des gens, et les rendre heureux physiquement et mentalement.

Quand le deuxième semestre de l’année scolaire a commencé, l’enfant a pu retourner à l’école. De retour à la maison, il aidait sa mère à faire le ménage après avoir fini ses devoirs. Sa mère gère un petit commerce de restauration rapide, et il l’aide également avec joie.

Maintenant, mon petit-fils est en 6e année. Une enseignante a dit que l’année dernière, elle était inquiète que l’avenir de l’enfant soit ruiné, donc elle était heureuse de le voir tout à fait normal et qu’il obtiendrait son diplôme à temps.

Je l’accompagne pour aller à l’école chaque matin et nous récitons : « Falun Dafa est bon » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » ensemble pendant la route. Il répète aussi ces phrases plusieurs fois avant d’aller dormir. Je lui lis souvent des histoires de la culture traditionnelle chinoise. Ces histoires courtes inspirent l’enfant à être gentil et lui apprennent comment gérer les conflits correctement.

Notre famille et les amis ont vu les changements énormes chez l’enfant et sont heureux pour lui. Les problèmes qui n’ont pas pu être résolus par l’hôpital et les psychiatres ont disparu après lui avoir mis le collier et avoir récité sincèrement les deux phrases du Falun Dafa. Ce changement incroyable est un témoignage de la grandeur du Falun Dafa et de la miséricorde incommensurable du Maître pour sauver les gens !

Merci à vous, vénérable Maître !

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais