Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Sydney : Un groupe de Falun Gong est l’invité d’honneur d’un rassemblement pour la Journée des droits de l’homme

Mardi 21 décembre 2021 |   Écrit par un correspondant de Minghui à Sydney, Australie

(Minghui.org) Le 10 décembre 2021, l’Alliance ANZ pour les victimes du régime communiste chinois a organisé un rassemblement devant le consulat de Chine à Sydney pour commémorer la 73e Journée internationale des droits de l’homme.

Les représentants de l’organisation ont exhorté le régime communiste chinois à mettre fin à la persécution continuelle et croissante de personnes innocentes et à libérer tous les prisonniers d’opinion emprisonnés, conformément aux conventions internationales relatives aux droits de l’homme. Les pratiquants de Falun Gong ont participé au rassemblement sur invitation.

Les pratiquants de Falun Gong devraient avoir la liberté de croyance

Le professeur Feng Chongyi, président de l’Alliance ANZ pour les victimes du régime communiste chinois et professeur associé en études chinoises à l’Université de technologie de Sydney, a pris la parole lors du rassemblement.

Le professeur Feng Chongyi, président de l’Alliance ANZ pour les victimes du régime communiste chinois et professeur associé en études chinoises à l’Université de technologie de Sydney, a pris la parole lors du rassemblement et a accepté un interview avec un correspondant de Minghui.

Il a déclaré : « Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Les pratiquants de Falun Gong ont le droit de jouir de leurs droits inaliénables de liberté de religion, de liberté de croyance et de liberté d’association. C’est leur droit sacré. Mais il leur a été retiré par le régime communiste chinois. Ils sont donc les victimes de ce régime. C’est pourquoi, pendant toutes ces années, j’ai soutenu les pratiquants de Falun Gong dans leur lutte pour leurs droits inaliénables. »

« En 2017, le gouvernement australien a adopté le programme de transparence de l’influence étrangère. C’était le début de la riposte démocratique contre l’infiltration du régime chinois en Australie. Et maintenant, l’Australie a adopté cette nouvelle loi Magnitsky. »

« Malgré tous les liens économiques avec la Chine, l’Australie a maintenant décidé de défendre les principes des droits de l’homme et de soutenir toutes les victimes dans leur lutte contre le régime du PCC. »

« Le Falun Gong a accompli beaucoup de choses. Maintenant, si nous regardons le monde, l’ensemble de la communauté internationale s’est réveillée pour comprendre la perversité du régime du PCC. »

À de nombreuses reprises, le professeur Feng a publiquement soutenu le Falun Gong dans sa résistance à la persécution. Il pense que le Falun Gong aide la société internationale à se réveiller et à voir la nature maléfique du PCC.

« Depuis 1999, le Falun Gong a fait tous les efforts possibles pour éduquer le monde, pour montrer au monde à quel point le régime du PCC est mauvais. Après plus de deux décennies, le monde peut enfin comprendre la vérité racontée par le Falun Gong. C’est une grande réussite pour le Falun Gong », a-t-il déclaré.

Le porte-parole de l’Association de Falun Dafa en Australie : Les pratiquants de Falun Gong aident les gens à voir la vérité

John Deller, porte-parole de l’Association de Falun Dafa en Australie, a pris la parole lors du rassemblement.

John Deller, porte-parole de l’Association de Falun Dafa en Australie, a déclaré dans son discours lors du rassemblement : « Le 10 décembre marque la Journée des droits de l’homme, commémorant le jour où, en 1948, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). »

M. Deller a déclaré que pendant vingt-deux ans, les membres du Falun Dafa ont aidé les gens à se familiariser avec cette méthode ancestrale pour le corps et l’esprit et à voir la nature maléfique du PCC.

« Le Falun Gong, également appelé Falun Dafa, a été enseigné publiquement pour la première fois en Chine en 1992 par M. Li Hongzhi, et qu’il a été enregistré auprès de l’Association nationale de recherche sur le qigong. »

« Le Falun Gong est une méthode spirituelle de tradition bouddhiste qui consiste en des exercices méditatifs doux et des enseignements moraux centrés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Conformément à la culture traditionnelle chinoise, il enseigne la responsabilité personnelle de ses actes et les choix éthiques dans la vie. »

« En 1998, la propre enquête du PCC a révélé que le Falun Gong était pratiqué par plus de 70 millions de personnes en Chine, améliorant leur santé et permettant au gouvernement d’économiser des millions de yuans chaque année », a-t-il déclaré.

« Cependant, en juillet 1999, le PCC a commencé sa violente campagne d’éradication du Falun Gong, qui se poursuit encore aujourd’hui. »

M. Deller a conclu son discours en disant : « Les pratiquants de Falun Dafa se cultivent selon les principes traditionnels donnés par le Ciel. Les atrocités commises par le PCC à l’encontre des pratiquants de Falun Dafa sont une occasion pour les peuples du monde de décider ce qu’ils pensent être bien ou mal et de choisir de quel côté ils se tiennent. »

« Le 10 décembre est une journée de réflexion sur ce que le monde est devenu et ce qu’il peut être. Il n’est pas nécessaire d’avoir une croyance religieuse ou culturelle particulière pour reconnaître que les êtres humains ont un droit sacré à la vie. »

« Le PCC a surtout peur que ses crimes et le fondement corrompu de son règne illégal soient exposés. Les pratiquants de Falun Gong aident les gens à comprendre la nature maléfique du PCC. Il faut se réjouir que le gouvernement australien est maintenant en train de résoudre cette question et a adopté la loi Magnitsky pour sanctionner les auteurs de violations des droits de l’homme sous le régime communiste. »

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits dauteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de larticle et dun lien vers larticle original.

Traduit de l’anglais