Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Aider mon fils à arrêter les jeux vidéo

Jeudi 17 juin 2021 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa à Hong Kong

(Minghui.org) De nombreux pratiquants avec qui j'ai partagé sont préoccupés par le fait que leurs enfants jouent aux jeux vidéo. J'aimerais partager avec vous la façon dont j'ai aidé mon fils à arrêter de jouer aux jeux vidéo.

Un jour, j'ai emmené ma fille Jenny, qui avait cinq ans à l'époque, au travail avec moi. Elle a regardé le ciel et a demandé : « Qu'est-ce qui vole dans le ciel ? » Je lui ai dit que les oiseaux et les êtres divins pouvaient voler dans le ciel. Elle m'a demandé comment quelqu'un peut devenir un être divin.

J'ai répondu : « Il y a un livre que je peux te montrer quand nous serons à la maison. Ce livre peut te guider pour devenir un être divin. » Elle était vraiment heureuse d'entendre cela.

Plus tard, j'ai complètement oublié la conversation que j'avais eue avec Jenny dans la matinée. À l'heure du coucher, Jenny s'est assise sur mon lit et m'a dit : « Tu as dit qu'il y avait un livre à lire pour moi. » J'ai souri et j'ai sorti le livre Zhuan Falun. Elle s'est mise à genoux et a rendu hommage au Maître lorsqu'elle a vu la photo du Maître.

Elle a dit : « Quand mon petit frère reviendra, nous devrions lui demander de présenter ses respects au Maître aussi. » Mon fils, George, avait quatre ans à l'époque. Depuis 2005, trois personnes dans ma famille cultivent le Falun Dafa.

Jenny et George ont été tous deux capables de méditer pendant une heure dès le début. Ils étaient également capables de lire la version traditionnelle du Zhuan Falun, pour la majeure partie, sauf s'ils rencontraient un mot vraiment compliqué.

Le Maître accorde des miracles et des bénédictions à mes enfants

Des miracles sont souvent arrivés à mes enfants après qu'ils ont commencé la cultivation. Une fois, nous étions en Chine et Jenny s'est frotté la tête après avoir pratiqué la cinquième série d'exercices. Elle a dit : « Comment se fait-il que mes cheveux poussent si vite ? » Le premier jour de notre retour à Hong Kong était l'anniversaire de George. Il n'arrêtait pas de sourire et de regarder vers le ciel : « Oui, continuez à jouer du tambour. Les soldats célestes me souhaitent un joyeux anniversaire en faisant battre leurs tambours. »

Mes enfants présentaient parfois les symptômes de la fièvre. L'école m'appelait alors et me demandait de venir chercher mon enfant. Si je clarifiais la vérité dans un endroit touristique, je demandais à l'enseignant de passer le téléphone à mon enfant et je lui disais : « Récite les deux phrases “Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon”. Ta température corporelle va revenir à la normale. Je ne peux pas venir te chercher, car je suis en train de clarifier la vérité à l'extérieur. » Après un certain temps, on m'informait que je n'avais pas à venir chercher mon enfant puisque sa température était revenue à la normale.

Une fois, George a eu mal au ventre en rentrant de l'école. J'ai sorti un cahier et lui ai dit d'écrire les deux phrases. Après avoir écrit les mots plusieurs fois, il s'est senti bien et a recommencé à jouer.

Une autre fois, alors que George avait une très forte fièvre, son visage est devenu rouge et il avait du mal à parler. J'ai émis la pensée droite pour lui et j'ai persisté à aller sur le site touristique pour clarifier la vérité. Lorsque George est allé à l'école le lendemain, un enseignant lui a demandé s'il avait vu un médecin. George a répondu que non. Après avoir appris que nous étions des pratiquants de Falun Dafa, les professeurs et le personnel de l'école ont tous eu une bonne impression de George.

Mon fils s'éloigne de Dafa

Mon mari est rentré de Chine et passait plus de temps avec nos enfants. Une fois rentrée à la maison, après avoir clarifié la vérité sur le site touristique, j'étais épuisée, j'avais donc moins de temps pour étudier le Fa et pratiquer les exercices avec mes enfants. L'étude du Fa que nous avions l'habitude de faire à la maison était même parfois annulée.

Je consacrais toute mon attention à la clarification de la vérité et n'avais presque plus de temps pour mes enfants. J'ai commencé à remarquer que George était toujours assis devant un ordinateur et refusait d'étudier le Fa avec Jenny et moi. Dans le passé, il se joignait toujours à nous pour l'étude du Fa lorsque je l'appelais, mais maintenant, il ne voulait même pas bouger.

En 2015, plus de 30 pratiquants de Falun Dafa à Hong Kong ont intenté un recours en justice contre Jiang Zemin et Leung Chun-ying, l'ancien chef de l'exécutif de Hong Kong. Malheureusement, George a refusé de signer son nom sur le recours.

Il m'était difficile de tout expliquer à George et je commençais à craindre que George ne s'éloigne de Dafa. À l'époque, je ne comprenais pas bien le concept des jeux vidéo et je pensais que c'était quelque chose de paisible. C'était différent quand je voyais George jouer à des jeux vidéo sur son lit avec des rayons de lumière bleue partout, et j'entendais parfois George crier.

Nous avons ensuite emménagé chez ma belle-mère. J'ai alors vu de nombreuses scènes effrayantes et terribles dans les jeux vidéo de George, car il s'agissait toujours de tuer des gens. Je suis alors devenue déterminée à le ramener à la cultivation et à l'aider à arrêter de jouer aux jeux vidéo.

Mon fils revient à Dafa

J'ai demandé au Maître de m'accorder la sagesse nécessaire pour aider George. J'ai commencé à émettre la pensée droite en direction de l'ordinateur et à éliminer tout le mal qui le poussait à jouer à des jeux vidéo. J'ai également pensé à utiliser le tonnerre et les éclairs divins pour détruire toutes les interférences maléfiques dans son ordinateur.

Un jour, j'ai enfin pu communiquer avec George. J'avais vraiment un champ de compassion très fort et j'ai dit : « J'espère pouvoir partager mes compréhensions avec toi, car je t'ai vu jouer à ces jeux vidéo. »

Il s'est assis et nous avons commencé à partager nos expériences. J'ai demandé : « Est-ce que tu blesses ou tues des vies ? » Il a répondu que non. J'ai redemandé : « Alors pourquoi je te vois tuer des gens et blesser des vies jusqu'à ce que ton adversaire saigne dans tes jeux vidéo ? »

Il a répondu : « Ces gens ne mourront pas et reviendront simplement à la vie. » J'ai dit : « Ce n'est pas que ces gens ne mourront pas, ils veulent juste que tu continues à les combattre. »

J'ai continué : « Est-ce que ce sont de mauvaises personnes ? Est-ce que tu dois les tuer ? Je me souviens que toi et Jenny pleuriez tous les deux il y a quelques années quand papa a tué un cafard. Tu étais très compatissant à l'époque. Mais maintenant, pour satisfaire tes désirs, tu fais du mal à la vie de beaucoup de gens. Comment peux-tu cultiver si tu fais du mal et dois des vies ? »

George a pleuré et a dit : « Je comprends maintenant. » Il a promis qu'il ne jouerait plus jamais aux jeux vidéo.

Depuis lors, George est devenu très diligent. En plus de devenir plus amical, George a également commencé à étudier le Fa et à pratiquer les exercices par lui-même. Il était conscient d'avoir manqué de nombreuses occasions de cultiver, comme le recours en justice contre Jiang Zemin.

Pour rattraper ce qu'il avait manqué, il a commencé à clarifier la vérité à ses professeurs, au directeur et à ses camarades de classe en leur apportant des livres de Dafa à lire et en écrivant des lettres de clarification de la vérité.

Il a également commencé à faire plus de tâches ménagères et se rend au site de pratique collective tous les samedis et dimanches. Après la pratique collective, il distribue l'Hedomadaire Minghui, clarifie la vérité et aide les gens à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse.

Une relation prédestinée avec deux hommes dans un parc

Le parc était un bon endroit pour clarifier la vérité parce que les pratiquants essayaient tous de sauver les êtres, et nous avons créé une bonne atmosphère. Un jour, un policier s'est opposé à ce que nous distribuions des journaux et des amulettes pour clarifier la vérité.

J'ai entendu un pratiquant dire au policier : « Je ne fais partie d'aucune organisation. Je considère ces gens comme mes amis et je veux qu'ils jettent un coup d'œil au journal. »

Un jour, nous avons rencontré deux hommes qui discutaient sur un banc de pierre. Je me suis avancé et leur ai offert un journal. L'un des hommes a dit : « Personne ne peut dire quelque chose de mal sur le PCC. Je battrai quiconque le fera. »

L'homme était sur le point de brandir son poing, mais l'a retiré après avoir vu que je ne bougeais pas du tout. Après avoir entendu que j'étais une pratiquante de Falun Dafa, il a de nouveau levé son poing et a dit : « Je veux juste frapper les pratiquants de Falun Dafa. » Une fois de plus, il s'est retenu.

George et moi étions très déterminés, et Jenny émettait la pensée droite pour nous. Le deuxième homme était plus gentil, il nous a dit de partir puisqu'ils étaient chrétiens. George et moi avons tous les deux commencé à clarifier la vérité aux deux hommes. Petit à petit, l'attitude du premier homme a commencé à changer en mieux.

Je me suis mis à l'écart pendant quelques minutes, car je devais prendre un appel téléphonique important. Après avoir parlé quelques minutes au téléphone, j'ai vu George se pencher devant les hommes. J'étais anxieuse et j'ai couru vers eux. Il se trouve que George était en train d'essuyer des fientes d'oiseaux sur les chaussures de l'homme qui avait voulu nous frapper plus tôt.

L'homme a changé d'attitude et s'est excusé d'avoir voulu me frapper quelques instants plus tôt. Il nous a dit qu'il était autrefois dans la mafia et qu'il se battait toujours lorsqu'il était en désaccord avec quelqu'un.

Nous lui avons dit que nous ne prendrions pas ses actes à cœur et que nous avions déjà oublié ce qui s'était passé. L'homme a dit : « À partir de maintenant, je respecterai tous les pratiquants de Falun Dafa. » J'ai également aidé l'homme à démissionner du PCC et de ses organisations pour la jeunesse.

En quittant le parc, nous étions très émus. J'ai demandé à George s'il avait aidé l'autre homme à démissionner du PCC et de ses organisations pour la jeunesse. George a répondu qu'il n'avait pas eu l'occasion de lui parler de ce sujet et m'a demandé si j'avais aidé l'autre homme à démissionner du PCC et de ses organisations.

Je lui ai dit que je l'avais fait et George m'a félicité d'avoir bien fait. J'ai également félicité George pour avoir nettoyé les fientes d'oiseaux sur les chaussures de l'homme. Les actions de George ont touché l'homme et celui-ci a changé en mieux. Nous avons plaisanté et dit que l'oiseau était aussi très impressionnant, puisqu'il avait changé l'attitude de l'homme avec ses excréments. Nous avons ri.

Nous voulons bien cultiver avec d'autres pratiquants sur cette dernière partie du chemin de la cultivation et sauver plus d'êtres. Nous souhaitons être plus assidus et retourner à la maison avec le Maître.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais