Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Trois habitantes du Jiangxi comparaissent devant un tribunal pour avoir étudié ensemble des enseignements spirituels

Vendredi 9 juillet 2021 |   Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Jiangxi, Chine

(Minghui.org) Trois habitantes de la ville de Nanchang, dans la province du Jiangxi, ont été jugées le 3 juin 2021 pour leur croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme  Xie Chunmei

Mme Liang Meihua

Mme Xiong QuanmeiB

Le 18 juillet 2020, vers 17 heures, près de 20 agents en civil et armés ont fait irruption au domicile de Mme Xie Chunmei, 57 ans, alors qu’elle s’apprêtait à sortir ses ordures.

Dirigés par Wan Jun, chef du Bureau de la sécurité intérieure du district de Xihu, les agents ont fouillé toutes les pièces du domicile. Lorsque Mme Xie a refusé d’ouvrir une armoire fermée à clé pour que Wan puisse vérifier, il lui a tordu les mains derrière le dos et l’a plaquée au sol. Elle a crié de douleur.

Les deux autres pratiquantes, Mme Liang Meihua, 73 ans, et Mme Xiong Quanmei, 69 ans, qui se trouvaient au domicile de Mme  Xie pour étudier ensemble les enseignements du Falun Gong, ont tenté d’arrêter la violence de la police, mais elles-mêmes ont été plaquées au sol.

La police a passé les deux heures suivantes à saccager le domicile de Mme Xie. Un grand nombre d’effets personnels ont été confisqués, dont 75 livres de Falun Gong, une photo du fondateur du Falun Gong, 66 dépliants sur le Falun Gong, 26 lecteurs portables, un ordinateur, cinq imprimantes, un tranche-papier, trois agrafeuses, 10 000 yuans en espèces, quelques cartes mémoire et d’autres fournitures de bureau. La plupart des fournitures ont été utilisées par Mme Xie pour produire des documents d’information sur le Falun Gong pour la distribution, afin de surmonter la stricte censure et de sensibiliser le public à la persécution.

La police a également fouillé le sac de Mme Xiong et confisqué ses livres de Falun Gong, 24 brochures, 3 DVD et 50 dépliants. Ils ont ensuite fouillé les domiciles respectifs de Mme Xiong et de Mme Liang et ont emporté certains de leurs effets personnels.

Après plus de 20 heures d’interrogatoire au poste de police du district de Xihu, les trois pratiquantes ont été emmenées le lendemain soir au centre de détention no 1 de la ville de Nanchang. Leurs arrestations ont été approuvées le 18 août.

Mme Xiong a été libérée sous caution le 12 octobre en raison de son état de santé, mais les deux autres pratiquantes sont toujours en détention.

Le 3 juin 2021, le tribunal du district de Xihu a jugé les trois pratiquantes. Mmes Liang et Xie ont comparu par appel vidéo au centre de détention et Mme Xiong a assisté en personne à l’audience au palais de justice.

Le juge n’a pas informé les membres de la famille de Mmes Liang et Xie de l’audience et a également empêché la famille de Mme Xiong d’y assister, même après que les membres de sa famille ont fait part de leurs inquiétudes quant à l’état de santé de Mme Xiong.

Mmes Liang et Xie ont refusé d’accepter les avocats commis d’office, qui avaient reçu l’ordre des autorités de plaider coupable pour elles. Au lieu de cela, Mme Liang a plaidé elle-même non coupable et a expliqué à quel point elle a bénéficié de la pratique du Falun Gong et comment le régime persécute le Falun Gong sans aucune base légale. Bien que le juge Liu Yufang l’ait constamment interrompue, elle a terminé la lecture de sa déclaration de défense.

Mme Xie et Mme Xiong ont également plaidé non coupables pour elles-mêmes et ont déclaré qu’elles n’avaient violé aucune loi en pratiquant le Falun Gong ou en en parlant.

L’avocat commis d’office de Mme Xiong, qui a plaidé coupable pour elle, a demandé au juge de lui infliger une peine légère compte tenu de son mauvais état de santé.

Le juge a ajourné l’audience sans annoncer les verdicts.

Avant leur dernière arrestation, les trois pratiquantes ont subi de nombreuses incarcérations, de mauvais traitements et des tortures pour défendre leur croyance.

Voir aussi :

Après des années de persécution, trois pratiquantes de Falun Gong ont été arrêtées à nouveau

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais