Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Expériences extraordinaires en pratiquant le Falun Dafa

Samedi 25 septembre 2021

(Minghui.org) J'écoute souvent l'enregistrement audio « Se rappeler la grâce du Maître » publié sur Minghui.org [ndt : sur la radio Minghui en chinois, cela correspond aux textes sous la rubrique « Mon Maître » en français]. Chaque fois que je l'écoute, j'ai l'impression d'y être. C'est tellement merveilleux que j'en ai même les larmes aux yeux.

Je n'ai pas assisté aux conférences données par Maître Li Hongzhi (fondateur du Falun Dafa) en personne, mais les choses étonnantes qui me sont arrivées lorsque j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa n'étaient pas moindres que pour ceux qui ont pu y assister. J'ai voulu écrire certaines de mes expériences extraordinaires et celles des autres pratiquants de notre groupe de pratique qui se sont produites avant le début de la persécution du Falun Dafa pour montrer notre gratitude au Maître et pour valider la compassion et la grandeur du Maître.

Ce qui s'est passé après que j'ai commencé à apprendre le Falun Dafa

J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa le 22 novembre 1998, selon le calendrier lunaire chinois. Une conférence de partage d'expériences de cultivation du Falun Dafa se tenait dans ma ville natale. Ma sœur et d'autres pratiquants parlaient du Falun Dafa aux gens de la ville.

Je me souviens que c'était un dimanche vers 9 heures du matin quand une femme est venue à ma porte et m'a parlé du Falun Dafa. Je lui ai dit que je voulais essayer. Elle m'a dit : « Allons chercher un livre. » Nous sommes allées chez l'une de mes anciennes camarades de lycée, qui m'a prêté un exemplaire du Zhuan Falun.

J'ai commencé à lire le livre à la maison cet après-midi-là. J'ai vraiment aimé et j'ai pensé que le livre était génial. Je suis allée travailler le lendemain et j'ai continué à lire le livre le soir. J'ai eu la diarrhée après avoir lu le livre le jour suivant, mais je n'ai pas ressenti de malaise. Je suis allée au travail comme d'habitude.

J'ai vu dans une autre dimension un grand bouddha assis avec ses jambes croisées lorsque je me suis couchée la troisième nuit. J'ai compris plus tard que c'était le Fashen du Maître. Je n'avais jamais rien vu de tel auparavant, et je ne savais pas ce qui se passait.

Le soir du quatrième jour, j'avais lu la partie de la quatrième leçon intitulée « Déverser de l'énergie par le sommet de la tête » (Guanding). Au moment où je m'endormais cette nuit-là, j'ai entendu une voix dire : « Fais-lui un guanding ! ». J'ai eu l'impression qu'une grande main versait de l'énergie sur le sommet de ma tête. C'était vraiment comme dans la description du livre. Une bouffée de chaleur a circulé de ma tête à mes orteils. Mais à cette époque, je n'avais pas encore fini de lire le livre pour la première fois, donc je ne savais pas vraiment ce qui se passait.

J'ai passé sept jours à lire le Zhuan Falun. Lorsque j'ai terminé, ma diarrhée s'est arrêtée et une chose étonnante s'est produite : plus d'une dizaine de graves problèmes de santé que j'avais ont disparu. Je ne pouvais pas exprimer mon enthousiasme par des mots. Je trouvais cela incroyable. Les conceptions athées auxquelles j'adhérais depuis des décennies ont également disparu. J'ai dit du fond de mon cœur : « Je veux apprendre le Falun Dafa. J'ai trouvé le Maître. Je suis la personne la plus heureuse du monde. »

Pourquoi étais-je si enthousiaste ? Pendant les premiers jours de lecture du livre, j'ai pris des médicaments différents chaque jour. Je souffrais de maux de tête et ne supportais pas les vents froids, je devais donc porter un grand chapeau de coton dès l'automne. Pendant toute l'année, j’avais les paupières qui tombaient. J'avais une pharyngite, des nerfs comprimés dans ma colonne vertébrale et une gastrite sévère depuis le lycée. J'avais une déchirure congénitale d'un ligament dans mes vertèbres lombaires, donc je n'ai jamais pu faire de gros travaux ‒je ne pouvais même pas essuyer le sol. J'avais aussi de l'arthrite aux genoux, des douleurs au talon et des kystes incurables au poignet. Je ne pouvais pas rester debout très longtemps, alors les autorités de l'école m'ont autorisée à m'asseoir pendant que je donnais les cours à mes élèves. J'avais plus d'une dizaine de maladies graves qui ne pouvaient pas être guéries. Tout mon corps me faisait mal.

Je me rendais souvent à l'hôpital. Je ne gagnais pas assez pour payer tous les médicaments que je devais prendre. Je n'avais aucun sentiment de bonheur dans ma vie. Je me sentais parfois désespérée parce que j'avais mal toute la journée.

Mais je me suis complètement rétablie après avoir lu le Zhuan Falun. Si je ne l'avais pas vécu moi-même, je ne l'aurais pas cru. Le merveilleux de Dafa et la compassion du Maître ne peuvent être expérimentés que par ceux d'entre nous qui en ont personnellement bénéficié. C'est pourquoi j'ai pu suivre le Maître pendant plus de vingt ans et je n'ai jamais renoncé à la pratique. J'ai donné ma vie au Maître. Je suivrai le Maître pour cultiver jusqu'à la fin.

Des expériences étonnantes ont suivi

Des choses encore plus miraculeuses se sont produites alors que je continuais à cultiver. Pendant les presque vingt-trois dernières années, je n'ai pas pris de pilule ni eu d'injection. Un peu plus de trois mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, j'ai eu des symptômes de karma des maladies. C'est arrivé un dimanche. J'avais de la fièvre et mon mari l'a remarqué. Il a pris ma température et a vu qu'elle était supérieure à 40°C. Il a été pris de panique et m'a exhortée à aller à l'hôpital.

Je lui ai dit : « Donne-moi une demi-heure. Je vais aller à l'hôpital si ma température ne baisse pas d'ici là. » Mon mari a accepté.

J'ai immédiatement supplié le Maître : « Maître. S'il vous plaît, faites que ma température baisse. Vous êtes en train d’éliminer le karma pour moi, je le sais. Merci. »

Dès que j'ai eu fini de parler, j'ai senti que ma température avait baissé. J'ai appelé mon mari pour qu'il prenne ma température ‒et elle était vraiment revenue à la normale ! Mon mari ne m'a pas demandé d'aller à l'hôpital depuis plus de vingt ans.

Une autre fois, également un dimanche après-midi, j'ai eu les symptômes de karma des maladies. Mon mari a dit qu'il m'emmènerait visiter une région pittoresque. Il ne savait pas que je ne me sentais pas bien. J'ai pris des autocollants pour clarifier la vérité.

Lorsque je suis sortie de la voiture, je tenais encore mon ventre douloureux d'une main. Mais quand j'ai fini de mettre les autocollants, mon ventre allait beaucoup mieux. Nous sommes rentrés à la maison ce soir-là, j'ai dîné et je suis allée travailler le lendemain.

Une autre fois, j'ai eu mal aux jambes et aux pieds. La douleur était aiguë lorsque mes pieds touchaient le sol. J'ai pensé : « Que dois-je faire si je ne peux pas faire la méditation assise ce soir ? Sauter les exercices ? Non, peu importe la douleur que je ressens, je dois les faire. »

J'ai serré les dents et tiré une de mes jambes par-dessus l'autre pour faire la méditation assise. Après une heure de méditation, mes vêtements étaient trempés de sueur, mais je pensais que c'était une bonne chose. Le Maître avait éliminé mon karma. J'allais bien et le lendemain, je suis allée travailler comme d'habitude. Pendant plus de vingt ans, le Maître s'est arrangé pour que je dissolve mon karma pendant les week-ends. Je n'ai jamais manqué le travail.

Merveilles vécues par des compagnons de cultivation

Je me souviens qu'une compagne de cultivation a eu une étrange maladie quand elle était jeune. Chaque printemps, lorsqu'elle tombait malade, elle souffrait jusqu'à frôler la mort. Moins de six mois après avoir commencé à pratiquer Dafa, cette maladie grave qui l'avait affligée pendant la majeure partie de sa vie a disparu. Depuis, elle pratique Dafa avec diligence.

Un jeune pratiquant avait une tache de naissance de couleur magenta qui couvrait la majeure partie de son visage et lui donnait un air très effrayant. Il avait plus de trente ans et n'était pas marié. Après avoir commencé à pratiquer Dafa, sa tache de naissance a disparu en peu de temps. Plus tard, des gens qui le connaissaient lui ont demandé où il l'avait fait traiter. Il leur a répondu que c'était parce qu'il pratiquait Dafa. De nombreuses personnes ont appris le Falun Dafa après avoir entendu son histoire.

Un compagnon de cultivation âgé de 80 ans, sourd et analphabète, utilisait un magnétophone pour essayer d'écouter les conférences du Maître. Il pensait simplement que ce serait bien s'il pouvait l'entendre ! Dès qu'il a eu cette pensée, il a vraiment entendu la voix. Sa surdité avait disparu. Il est devenu très connu dans notre région. De nombreuses personnes qui en ont été témoins ont cru que Dafa l'avait guéri et ont, à leur tour, appris Dafa.

Une autre pratiquante d'une trentaine d'années avait souffert d'asthme bronchique congénital. Elle ne pouvait travailler dans les champs à aucun moment de l'année. Les villageois disaient qu'elle était comme une morte vivante, elle prenait des médicaments et recevait des injections tous les jours juste pour rester en vie. Après avoir commencé à pratiquer Dafa, elle s'est rétablie en peu de temps et rejoignait notre site de pratique collective tous les matins.

Une autre pratiquante âgée de près de 80 ans n'était jamais allée à l'école, pas même pour une journée, et ne reconnaissait pas un seul mot avant de pratiquer le Falun Dafa. Je lui ai demandé comment elle était capable de lire les livres de Dafa par elle-même.

Elle a répondu : « Le Maître m'a appris à lire. J'étais anxieuse quand je voyais les autres pratiquants apprendre le Dafa. Je pensais que ce serait formidable si je pouvais lire. Plus tard, le Maître a vraiment commencé à m'apprendre à lire. Parfois, le matin, je voyais des notes dans l'interstice de ma porte. Je regardais les mots sur les notes, et je pouvais les reconnaître. Cela arrivait presque tous les jours ».

De plus, des compagnons de cultivation étudiaient le Fa chez elle tous les soirs, et elle les suivait attentivement dans leur lecture. Un hiver, elle a été capable de lire le Zhuan Falun toute seule. Grâce à cela, de nombreuses personnes lui ont rendu visite et lui ont demandé de lire le Zhuan Falun pour voir si les rumeurs qu'elles avaient entendues étaient vraies. Cela a convaincu beaucoup d'entre eux de pratiquer le Falun Dafa.

Une autre pratiquante était âgée de 80 ans. Lorsque nous faisions les exercices ensemble, j'ai remarqué que ses cheveux étaient tout blancs. Tout le monde lui disait : « Tu as de si beaux cheveux. » Mais après avoir fait les exercices pendant environ dix jours, nous avons remarqué que les racines de ses cheveux étaient noires. Environ la moitié de ses cheveux ont changé de couleur et se sont allongés de jour en jour.

Au bout d'un mois de pratique, elle n'avait plus de cheveux blancs et semblait plus jeune. Elle était capable de méditer pendant plus d'une heure. À l'âge de 90 ans, elle était toujours en bonne santé et capable de vivre de manière indépendante.

Plus de 50 personnes venaient régulièrement sur notre site de pratique collective avant que le Parti communiste chinois (PCC) ne lance la persécution. Chacune d'entre elles pouvait raconter des expériences extraordinaires de cette époque. Je n'en ai partagé que quelques-unes.

Vingt-trois ans ont passé. Je me sens heureuse et chanceuse chaque fois que je me rappelle les jours où j'ai appris Dafa au début. Je vais garder ces précieux souvenirs dans mon cœur et m'encourager. Peu importe la longueur du chemin qu'il me reste à parcourir, je continuerai mon voyage, je ferai bien les trois choses, j'accomplirai mon vœu et je suivrai le Maître pour retourner dans ma vraie maison.

Historique : Qu'est-ce que le Falun Dafa ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes qui ont adopté les enseignements ‒ fondés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ‒ et appris les cinq exercices ont vu leur santé et leur bien-être s'améliorer.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais