Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une femme de 82 ans risque une nouvelle peine d’emprisonnement

Lundi 6 septembre 2021 |   Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Jilin, Chine

(Minghui.org) Une enseignante de 82 ans à la retraite, vivant seule, a récemment été arrêtée pour sa croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle ancestrale persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Mme An Fuzi risque de voir sa peine renouvelée après son arrestation il y a cinq ans.

Mme An, une habitante de la ville de Yanji, dans la province du Jilin, a été arrêtée au début 2016 alors qu’elle étudiait l’enseignement du Falun Gong au domicile de M. Wu Chunyan avec quelques autres pratiquants de Falun Gong.

La police a d’abord placé Mme An, M. Wu et une autre pratiquante, Mme Zhu Xiyu en résidence surveillée pendant six mois. Le 27 décembre 2016, Mmes An et Zhu ont été convoquées au tribunal et le juge a rejeté leur affaire. M. Wu a également été convoqué, mais il ne s’est pas présenté en raison de sa mauvaise santé.

Le 7 avril 2017, Mme An et Mme Zhu toutes deux âgée de 78 ans, ont été convoquées à nouveau par le tribunal de la ville de Yanji. Elles s’y sont rendues, pour se voir condamnées à trois et quatre ans, respectivement.

Mme Zhu a été emmenée à la prison pour femmes de la province du Jilin le même jour. Mme An a été autorisée à purger sa peine à domicile en raison de sa mauvaise santé. Elle a fait appel du verdict, mais la cour supérieure a décidé de maintenir la peine initiale.

M. Wu a souffert d’une énorme détresse mentale à cause du harcèlement constant qui a suivi son arrestation. Il est devenu grabataire en 2016 et est décédé en juin 2017.

Après que Mme Zhu a été libérée en 2020, elle a été de nouveau arrêtée en mars 2021 et les autorités ont maintenu sa famille dans l’ignorance du lieu de sa détention.

À peu près au même moment, la police a commencé à harceler Mme An et a prétendu que le juge allait renouveler la sentence à son encontre. Elle a été arrêtée fin août 2021 et est maintenant détenue au centre de détention de la ville de Yanji.

La santé retrouvée grâce à la pratique du Falun Gong

Avant de pratiquer le Falun Gong, Mme An souffrait d’une gastrectomie. Elle a également souffert d’anémie, de pneumonie, de thrombose cérébrale et d’œdème sur tout le corps. Le Falun Gong a non seulement rétabli sa santé, mais lui a également permis de devenir plus attentionnée et indulgente.

Mme An est sortie avec sa famille en février 2013. En sortant du taxi, son manteau est resté coincé à la porte avant du passager. Le chauffeur ne l’a pas vu. Lorsqu’il a démarré, Mme An a été traînée par terre et la voiture lui a roulé dessus.

Bien qu’elle ait été gravement blessée à la main, elle n’a pas demandé de dédommagement au chauffeur et l’a laissé partir. En faisant les exercices de Falun Gong, elle s’est rétablie en moins de deux semaines.

Informations sur les responsables de la persécution :

Centre de détention de la ville de Yanji : +86-433-2616670, +86-433-2625444, +86-433-2625464

Li Zhushan (李柱善), chef du tribunal de la ville de Yanji : +86-433-2515088

Cao Bao (曹宝), procureur du parquet de la préfecture de Yanbian : +86-433-4330051

Meng Fanyou (孟繁友), secrétaire de la Commission des affaires politiques et juridiques de la ville de Yanji : +86-433-2512659

(Plus d'informations sur les responsables sont disponibles dans l'article original chinois.)

Voir aussi :

Deux habitants du Jilin condamnés à la prison après que le tribunal ait classé leur dossier

Un homme du Jilin décède suite à la détention et au harcèlement

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais