Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Harcèlement de six pratiquantes de Falun Gong dans la province du Guangdong avant la fête de la Mi-Automne

Mercredi 5 octobre 2022 |   Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Guangdong, Chine

(Minghui.org) Six pratiquantes de Falun Gong dans la ville de Maoming, province du Guangdong, ont été surprises de recevoir des visiteurs non-invités, des policiers et des responsables de comités de quartier, qui se sont présentés chez elles avant la fête de la Mi-Automne, une fête traditionnelle chinoise, qui a eu lieu le 10 septembre 2022.

Face au harcèlement, les pratiquantes leur ont parlé avec bonté et leur ont clarifié les faits sur le Falun Gong, une discipline spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999. Les membres de leur famille ont également résisté fermement au harcèlement et ont exprimé leur soutien aux pratiquantes.

Le 6 septembre, deux agents du poste de police de Dachao sont allés chez Mme Hu Xiuyi. Ils sont partis quand son mari leur a dit qu’elle n’était pas à la maison. Ils ont téléphoné à son fils le 14 septembre, et ont demandé où elle se trouvait. Son fils a répondu qu’elle était dans une autre ville.

Le 7 septembre, deux groupes ont harcelé Mme Liu Huirong âgée de 55 ans et Mme Chen Rong âgée de 50 ans. Parmi les quatre personnes qui sont allées chez Mme Liu, deux responsables étaient du poste de police de Hexi et l’autre était Lin Jianqiang, le secrétaire du Parti du village. Mme Liu leur a dit que le Falun Gong est une cultivation et pratique de l’école de Bouddha qui enseigne aux gens à être gentils et qu’il est légal de le pratiquer en Chine.

Les personnes qui ont harcelé Mme Chen ont pris une photo de l’extérieur de son domicile.

Le 8 septembre, des policiers du poste de police de Yongzhen sont allés chez Mme Zhou Daqiong. Alors que son mari était en train de leur parler, un policier l’a pris en photo sans son consentement. Un autre policier a demandé à Mme Zhou, âgée de 61 ans, si elle croyait toujours dans le Falun Gong. Son mari leur a reproché d’avoir constamment harcelé sa famille au cours des vingt dernières années. Ils sont rapidement partis.

Le 4 septembre, Mme Wu Youqing, âgée de 55 ans, a été harcelée au téléphone par la police qui lui a posé des questions sur sa pratique du Falun Gong et a diffamé le Falun Gong. Le 8 septembre, un voisin lui a dit que pendant son absence, deux personnes, l’une du poste de police un l’une du comité du quartier, avaient longuement frappé à sa porte.

Deux policiers du poste de police de Hexi sont allés chez Mme Chen le 9 septembre. Elle leur a parlé de la grandeur du Falun Gong et de l’illégalité de la persécution. Elle a également exigé qu’ils ne reviennent plus. La veille la police avait tenté de trouver Mme Chen, 58 ans, à son autre lieu d’habitation, mais elle n’y était pas.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits dauteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et dun lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais