Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Valider la Loi avec des pensées droites

Samedi 1 janvier 2011 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de la Province du Hebei en Chine


Septième Conférence d'Échange d'Expériences sur Internet pour les pratiquants en Chine

(Minghui.org)

J'ai commencé à pratiquer Falun Dafa vers la fin de l'année 1995. Le Maître nous a répété: «étudiez la Loi, étudiez la Loi, étudiez la Loi...»Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Chicago en 2004»)


S'assimiler à la Loi est ce qui m'a permis d'être encore ici aujourd'hui. Pendant ces 15 années, j'ai consacré tout mon temps libre à étudier la Loi. Même lorsque j'étais en centre de détention et en camp de travaux forcés, j'ai saisi les opportunités pour étudier et réciter la Loi.


Comme je peux sérieusement étudier la Loi avec un esprit paisible dans n'importe quel environnement, je suis resté droit et n'ai pas été perturbé lorsque la perversité nous a persécuté. Depuis le 20 juillet, j'ai suivi le Maître jusqu'à aujourd'hui, marchant de l'humanité vers la divinité, et devenant de plus en plus mature.


J'écris ici quelque étapes importantes de ma validation de la Loi durant les 11 années de persécution perverse, pour témoigner de la vertu majestueuse de Dafa.


Le 20 juillet 1999, le régime de Jiang a commencé la persécution insensée à l'encontre des pratiquants de Falun Dafa. C'est tout comme l'a dit le Maître, comme si le ciel allait s'effondrer, chaque pratiquant a ressenti une grande pression. Comme j'ai persisté dans ma croyance en Dafa, j'ai été renvoyé de mon travail de 23 juin 1999.


Les cadres à mon travail, le comité d'éducation du travail et le département d'organisation du comité du parti municipal m'ont mis sous pression à plusieurs reprises. Comme j'avais une solide fondation dans l'étude de la Loi, j'ai pu maintenir de solides pensées droites, et n'ai été perturbé par personne. Lorsque j'ai fait circuler ma «demande pour démissionner du Parti communiste chinois» au bureau du parti, on a cessé de me payer, et m'a donné une sérieuse sanction administrative.


Dans ce type d'environnement pervers, je me suis engagé sur le chemin de valider la Loi à Pékin. Je suis allé là-bas pour la première fois en mars 2000, et ai été détenu par mon travail pendant un mois. Pendant cette période, une personne qui était d'habitude assistant est venue me voir trois nuits consécutives, et me mettant sérieusement en garde: Ce n'est pas bien d'aller faire appel à Pékin, vous vous mettez au bord du précipice! J'ai essayé à répétition de trouver une réponse du point de vue de la Loi, afin de savoir si c'était une bonne chose ou non de valider la Loi sous la pression. Un jour lorsque j'ai récité


«Il y a une voie pour cultiver le gong,
le cœur est ce chemin.
La Grande Loi est sans limite,
la souffrance est le bateau.»
Falun Dafa» de Hong Yin, version A)


J'ai pris conscience qu'il n'était absolument pas faux d'aller de l'avant, de valider la Loi, et de dire juste quelques mots pour valider Dafa!


J'ai été envoyé dans un camp de travaux forcés pour la première fois en janvier 2001, où j'ai été torturé et maltraité. On m'a choqué avec deux bâtons électriques simultanément sur mes membres, sur le visage et sur les lèvres pendant plus de deux heures. J'ai été menotté au sol pendant plus de dix heures, et ressenti des douleurs extrêmement fortes dans le bas du dos et dans les jambes. Cependant, je savais que le Maître était à mes côtés, pendant le processus de persécution. J'ai récité plusieurs fois:


«Dafa est ce que vous portez partout avec vous,
Zhen Shan Ren, enraciné dans votre esprit;
Un grand Arhat marche sur la Terre,
Les Dieux et les démons vous craignent et vous admirent.»
Force bienveillante» de Hong Yin, traduction provisoire de l'anglais)


Avec ces formidables pensées droites, j'ai enduré la torture des bâtons électriques de haut voltage. Je savais que le Maître me protégeait et j'ai réalisé un principe de la Loi au travers de ce test: Le chemin de ma cultivation personnelle est connecté à la rectification par la Loi du Maître, et ma cultivation personnelle ainsi que la rectification par la Loi étaient sur le même chemin. Il était très important pour moi de m'éveiller à cela, de manière à pouvoir bien marcher sur mon chemin par la suite. Après cette tribulation, j'ai sincèrement ressenti que beaucoup de peur et de mauvais éléments avaient été éliminés. Ainsi, une fondation fut laissée pour me permettre de bien marcher sur mon chemin de cultivation.


Je fus emmené au camp de travaux forcés pour la deuxième fois en avril 2003. Le mal m'attaqua en m'isolant dans une pièce, en me menottant à une planche de bois, en me privant de sommeil pendant sept jours et nuits. Je fus capable de traverser cette épreuve et de maintenir une condition sobre de pratiquant sous une persécution aussi inhumaine. C'était grâce à la nature miraculeuse de Dafa, et au pouvoir donné par Dafa, Lorsque la police m'a torturé avec des bâtons électriques, j'ai crié intérieurement: «Maître, Maître!» La police a arrêté instantanément et s'en est allée.


Pendant les sept jours et nuits de torture inhumaine, je me suis éveillé à un principe, «nier complètement les arrangements des forces anciennes». J'ai clairement réalisé que la «fermeté» que j'avais compris précédemment était un arrangement des forces anciennes. C'était ce que les forces anciennes utilisaient comme excuse pour administrer des tests destructeurs aux pratiquants de Dafa, et j'ai creusé la corne de buffle de la «fermeté». En tout état de cause, j'étais attaché à cette «fermeté» à cause de mon attachement à «la peur de ne pas achever ma cultivation». Le fait de conserver cet attachement final m'empêchait de comprendre les principes de Loi plus élevés, et d'accomplir le critère de Dafa qui stipule que l'on doit cultiver «sans omission. Je me suis conformé à l'arrangement des forces anciennes, en pensant à tort que la détention illégale et le camp de travaux forcés faisaient partie de mon chemin de cultivation. Je ne comprenais pas profondément la Loi du Maître, et acceptais la persécution irrationnelle des forces anciennes. J'ai soudainement vu la lumière lorsque je me suis éveillé à cela. J'ai dit fermement aux forces anciennes: «Vous ne serez plus capable de m'attraper à présent. Je n'accepterais aucun soi-disant test. Vous, les forces anciennes, avez choisi d'être éliminées dans la rectification par la Loi, alors vous n'êtes pas qualifiées pour me tester. Je marcherai sur le chemin qui est complètement arrangé par le Maître pour la rectification par la Loi.» Grâce à mon éveil droit, je suis sorti de la classe intensive du camp de travail 14 mois plus tôt que prévu.


Parce que je marchais sur le chemin de rectification par la Loi arrangé par le Maître, j'ai expérimenté de nombreux miracles en expliquant la vérité, en sauvant les êtres et en distribuant les matériaux, etc. J'ai été témoin de la vertu majestueuse de Dafa, et cela a renforcé ma confiance dans la validation de la Loi.


Une autre chose que le Maître nous a demandée est d'émettre les pensées droites. J'ai appris en octobre 2001 que Maître nous demandait d'émettre les pensées droites. Je n'en connaissais pas le sens au début, mais je récitais sans cesse la formule. Après avoir lu l'article du Maître sur les «Pensées Droites», le pouvoir de l'émission des pensées droites est devenu de plus en plus fort. Depuis le premier jour où j'ai su qu'il fallait émettre les pensées droites, j'ai insisté pour le faire 15 minutes chaque heure, plus de dix fois par jour et n'ai jamais arrêté. Lorsqu'il y a un arrangement du corps entier, je coopère également.


Lorsque j'émets les pensées droites à présent, bien que mon corps soit immobile, chaque chose à l'intérieur de mon corps est en mouvement. Lorsque mon esprit est vraiment concentré, je ne ressens plus l'existence de mon corps, mais seulement la pensée d'éliminer la perversité. Je ne vois rien avec mon troisième œil lors de l'émission des pensées droites, mais je ressens que mon pouvoir est infini, c'est comme ce que le Maître nous a dit: «Les pensées droites des disciples de Dafa sont puissantes»Points Essentiels pour un Avancement Diligent»), et c'est assurément le cas.


Maître nous explique aussi de bien faire dans la clarification de la vérité et le salut des êtres. Maître a dit:


«Si vous ne faites pas cette affaire de sauver les êtres, vous n’accomplissez pas votre responsabilité en tant que disciple de Dafa et votre cultivation et pratique sera réduite à rien, car si on vous permet d’être disciple de Dafa, ce n’est pas pour votre plénitude parfaite personnelle, mais parce que vous endossez une mission considérable.»Enseignement de la Loi lors de la Conférence Internationale de Loi à Washington DC en 2009»)


Comme il y a de nombreuses façons de clarifier la vérité, comme distribuer des lettres et des matériaux, etc, je parlerai essentiellement de l'expérience d'expliquer la vérité face à face. Le processus de clarifier la vérité aux étrangers issus de différents styles de vie est le processus de progresser moi-même constamment, de me débarrasser de mon égo, d'abandonner l'égoïsme et de mener une cultivation solide.


Je consacre un certain temps chaque matin et chaque nuit à aller dans les rues et à expliquer la vérité aux gens face à face. Je recherche de bonnes opportunités comme aux intersections, en marchant et dans les transports publics. Je suis tombé sur de nombreuses personnes et j'ai pu leur faire face en toute confiance et ne leur ai pas laissé perdre la chance d'être sauvés à cause de leur statut particulier. Comme je ne pense qu'à à permettre à cette personne d'être sauvée, je suis très calme, et ne ressens aucune menace. Lorsque quelques personnes ne quittent pas le parti, je peux rester calme et faire en sorte que cela ne m'affecte pas, ne ressentant aucune colère, et les laissant simplement en attendant qu'une autre opportunité se présente à eux.


Avant le Nouvel An Chinois 2008 et 2009, je me suis rendu à la campagne, et j'ai parlé aux gens de la vérité de Dafa et de la démission du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées. J'étais calme et faisais du porte à porte, commençant à discuter avec eux et en allant rapidement aux faits. La plupart d'entre eux acceptaient de démissionner à l'exception de quelques uns. Environ une douzaine de personnes quittaient le Parti chaque fois que je me rendais là-bas. La cultivation est comme naviguer à contre courant, si vous n'allez pas de l'avant, vous allez inévitablement reculer. Dès que vous êtes paresseux, vous vous relâchez immédiatement et la poursuite du confort et de l'égoïsme apparaîtront. Lorsque vous êtes dans la Loi dans chaque chose que vous faites et à chaque instant, vous pouvez résister à la pollution du courant de la société ordinaire—la grande cuve de teinture. Quelques fois, lorsque mes notions humaines ont un effet dans le processus de sauver les êtres, je passe à côté de gens ayant l'affinité prédestinée. Lorsque je le réalise par la suite, l'opportunité est déjà passée.


Aujourd'hui, les pratiquants de Dafa devraient vivre comme des êtres divins, en particulier lorsqu'ils font les trois choses. Nous devons simplement avoir des pensées divines, marcher sur notre chemin divin, sortir de nos notions humaines, sortir des restrictions des forces anciennes, se débarrasser de l'égo et coopérer avec le corps entier. Dès que des mauvaises pensées font surface, je peux instantanément les percevoir, reconnaître qu'elles ne sont pas dans la Loi et qu'elles ne font pas partie de moi.


Je peux écrire ce partage aujourd'hui, parce que ma seule pensée de croire en Maître et en Dafa n'a jamais changé; Maître et Dafa sont mes garanties éternelles. Je suis une particule de la Loi, je dois donc jouer le rôle de particule, faire ce que veut le Maître, me fondre dans la Loi, et assister le Maître dans la validation de la Loi et le salut des êtres.


Traduit de l'anglais en France