Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Fahui de Minghui | Cette fleur ne fanera jamais

Vendredi 12 décembre 2014 |   Écrit par Binglan, une pratiquante de Falun Dafa de la province du Shandong en Chine

(Minghui.org) Bonjour vénérable Maître ! Bonjour compagnons de cultivation !

J'ai commencé à pratiquer Dafa en 2006 alors que mon mari souffrait d'un cancer au stade avancé. Ma sœur cadette et ma nièce étaient des pratiquantes de Dafa. Toutes les deux ont encouragé mon mari à étudier le Fa pour que le Maître puisse le sauver. Nous avons donc tous étudié ensemble. Nous étions à la quatrième leçon du Zhuan Falun quand mon mari est décédé. Heureusement, j'ai obtenu le Fa, et mes articulations enflammées, douleurs à l'estomac, inflammation de la vésicule biliaire ont toutes été miraculeusement guéries. Je suis de nouveau en bonne santé.

Après la mort de mon mari, je ne savais que faire de ma vie. Ma fille venait de se marier. Mon fils, maintenant dans la trentaine était célibataire, sans perspectives en vue. Je n'avais pas de revenu fixe. Je louais plusieurs chambres dans ma maison et je vivais de l'argent du loyer. Ma sœur et ma nièce venaient souvent étudier le Fa avec moi. La seule chose que je continuais de faire était de lire le Zhuan Falun. Le Maître a dit :

« Certains ne peuvent pas se détacher de leurs enfants, ils disent comme il était adorable, mais il est mort; ou bien ma mère était bonne, mais elle est morte aussi; ils ont tant de chagrin, on dirait presque qu’ils veulent les suivre pour le restant de leur vie. Réfléchissez, n’est-ce pas les démons qui viennent pour vous tourmenter ? De cette façon, ils vous empêchent de mener une vie tranquille. » (Zhuan Falun)

Le Fa m'a aidé à comprendre pourquoi les gens vivent et m'a aidé à surmonter la douleur de ma perte.

Jusqu'en 2009, je n'ai fait qu'étudier le Fa de tout mon cœur. Plus j'étudiais, plus je me sentais mieux et aimais étudier. Des miracles se sont produits durant cette période: un printemps, j'ai transporté quelques briquettes de charbon à l'intérieur d'un abri. Chaque sac de charbon pesait environ 80 livres et j'empilais six sacs de haut. J'étais dans la soixantaine et cela m'aurait été impossible avant que j'obtienne le Fa. Quand mon fils est entré et a su que j'avais transporté tout le charbon toute seule, il a été stupéfait.

Les fleurs s'épanouissent

Lors des Jeux olympiques 2008 de Pékin, les autorités du Parti communiste chinois ont envoyé plus d'une dizaine de pratiquants dans ma région à un camp de travail, condamné trois pratiquants à de longues peines de prison et harcelé plus d'une centaine d'autres pratiquants. De nombreux sites de production d'information de Dafa ont été détruits.

Il y avait de moins en moins de pratiquants qui pouvaient faire les documents de Dafa, il n'y en avait tout simplement pas assez quand les disciples sortaient pour clarifier la vérité. J'ai décidé de commencer à produire des documents chez moi. Avec la protection du Maître et l'aide d'autres pratiquants, mon site de production de documents était en place début 2009.

J'étais dans la soixantaine et je ne savais pas comment utiliser un ordinateur, ce n'était donc pas facile pour moi. Des compagnons de cultivation ont écrit les instructions, je les ai suivies et j'ai pu imprimer. Au début, je ne trouvais pas l'option « assembler », alors j'imprimais chaque page et les triais manuellement. Ce travail prenait des heures et était fatigant, mais j'étais heureuse de pouvoir faire des documents d'information sur Dafa.

Pour aller plus vite et produire davantage, j'étais déterminée à apprendre à « assembler ». Alors, un soir après l'émission de la pensée droite à minuit, j'ai demandé l'aide du Maître. Un peu plus tard quand je travaillais à l'ordinateur, j'ai cliqué sur une touche et c'était l'option d'assemblage. J'ai remercié le Maître pour son aide.

En produisant les documents, j'ai compris que chaque fois que la machine avait des problèmes, il était temps d'améliorer mon xinxing. Je dois étudier le Fa et cultiver mon xinxing, regarder à l'intérieur pour trouver les attachements que je dois éliminer.

La demande pour les documents dépassait toujours ma production. Un matin, après avoir émis la pensée droite à 6 heures, j'étais pressée d'allumer mon ordinateur pour imprimer des documents de Dafa. Malheureusement, j'ai été incapable de mettre la machine en marche.

J'ai pensé à apporter la machine à un atelier de réparation. Puis j'ai pensé, comment une divinité pourrait-elle demander à des gens ordinaires de réparer cette machine ? Je me suis calmée et j'ai regardé à l'intérieur. J'ai réalisé que j'avais l'attachement à faire des choses. J'ai commencé à étudier le Fa. Après trois conférences, je suis retournée à l'ordinateur et la machine a fonctionné. J'ai compris que le Maître s'était servi de cet incident pour m'enlever mon attachement.

Devenir une plus grande fleur

Quand la persécution était sévère, les maisons de nombreux compagnons de cultivation étaient étroitement surveillés. Puisque j'avais obtenu Dafa plus tard, la police ne savait pas que j'étais une pratiquante de Dafa. Le coordinateur est venu et m'a demandé s'ils pouvaient joindre plusieurs autres sites de production au mien; J'ai accepté. J'ai arrêté de louer des chambres dans ma maison et les ai toutes utilisées pour la production des documents.

Le coordinateur voulait me payer le loyer, mais j'ai refusé. Tous les autres pratiquants contribuaient en argent et en papeterie, mais j'avais peu d'argent et j'estimais que c'était le moins que je pouvais faire. J'ai donc cessé de louer ces chambres.

Les pratiquants venaient chez moi avec enthousiasme et nous travaillions sur plusieurs projets. Nous produisions tout ce qui était nécessaire pour clarifier la vérité sur la persécution au public. Nous avons gravé des DVD, imprimé des autocollants, copié le logiciel contre la censure et fait des amulettes de Dafa, des marque-page, des bannières, des livres, calendriers, etc. Les livres de Dafa que nous avons faits ont souvent été distribués dans les régions voisines.

Nous portions une attention toute particulière à l'étude du Fa. Nous avons créé notre propre groupe d'étude du Fa, étudié le Fa et partagé nos expériences régulièrement. Nous regardions à l'intérieur et améliorions notre xinxing quand il y avait des problèmes. On s'améliorait ensemble et l'harmonie régnait au site de production. Notre coordination allait très bien, nous accomplissions donc de nombreuses tâches qui semblaient tout d'abord impossibles.

Un mois avant le Nouvel An, un compagnon de cultivation a apporté chez moi plus de mille cadres pour des calendriers. Les autres pratiquants n'avaient pas le temps de faire des calendriers, le coordinateur m'a demandé d'en faire autant que je pouvais. Je n'ai pas hésité à accepter le projet.

Tout en travaillant sur les calendriers, j'utilisais l'imprimante presque 24 heures par jour. J'ai terminé tous les calendriers à temps et réussi à continuer à produire d'autres documents de Dafa. Je savais que ce n'était pas grâce à mes propres compétences mais grâce à la puissance de Dafa.

Je savais que c'était ma mission d'établir un site de production chez moi. Je remplissais le vœu que j'avais fait quand j'étais venue aider le Maître dans la rectification de Fa. J'étais déterminée que cette « fleur » ne se fane jamais, qu'aucun mal ne puisse la détruire. Je suis restée en sécurité même si j'ai traversé de nombreuses épreuves et dangers.

En avril 2013, deux autres pratiquants et moi sommes allés dans le canton voisin pour distribuer des DVD de Shen Yun. Nous avons été signalés et la police locale nous a arrêtés. Dans le centre de détention, je n'arrêtais pas de penser que le site de production chez moi ne pouvait pas être détruit. Lorsque les policiers m'ont demandé où je vivais, je leur ai donné l'adresse de mon neveu. Mon neveu m'a aidé et leur a dit que je travaillais comme nounou chez quelqu'un d'autre. J'ai pu quitter le centre de détention.

Avec la rectification qui progresse rapidement, de plus en plus de pratiquants nous ont rejoints pour fabriquer des documents de clarification de la vérité. Notre grand site de production a été divisé en plusieurs sites plus petits. Je dirige le site chez moi toute seule à nouveau.

C'est un privilège de pratiquer Dafa. Le Maître m'a beaucoup donné dans ma vie personnelle. Mon fils s'est marié et j'ai maintenant un petit-fils. J'ai une famille heureuse que mes voisins envient. Je m'occupais de mon petit-fils tout en faisant les trois choses et tout allait bien à mon site de production. Un jour, j'ai dit à un pratiquant en charge de l'achat de papeterie que je n'avais plus de papier. Il a été surpris et a dit, « Est-ce que je ne viens pas juste de vous apporter six boîtes ? » J'ai dit que ça faisait un mois et que je les avais toutes utilisées.

Dans la période de la rectification qui reste, je vais continuer à cultiver et à mieux faire les trois choses. Je vais réaliser mon vœu et suivre le Maître pour retourner à la maison.

Merci Maître ! Merci, compagnons de cultivation !

Traduit de l'anglais au Canada