Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

J'ai trouvé le chemin du retour

Vendredi 6 mars 2015 |   Écrit par un nouveau pratiquant de Dafa en Chine

(Minghui.org) J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en septembre 2011. J'aimerais partager la progression de ma cultivation et mes expériences au cours de ces trois dernières années.

Découvrir Dafa à l'université

Je cherchais le sens de la vie depuis mes années d'étude à l'université. J'avais lu beaucoup de livres de psychiatrie, de philosophie et de théologie. Aucun ne m'avait donné une réponse satisfaisante.

J'avais contourné le pare-feu de l'Internet de la Chine, je savais donc que le Falun Dafa est bon et qu'il est persécuté en Chine. Ne trouvant pas de réponse dans la religion et la philosophie, j'ai pensé : « Pourquoi ne pas regarder du côté du Falun Dafa ? »

Une fois que j'ai commencé à lire, je n'ai plus pu m'arrêter. J'avais trouvé ce que je cherchais !

Au cours des quatre premiers mois, je ne savais pas qu'il y avait d'autres enseignements en plus du Zhuan Falun. Par conséquent, je me demandais pourquoi le Parti communiste chinois (PCC) persécutait le Falun Dafa.

Et je ne comprenais pas l'enseignement suivant par rapport à la persécution :

« Si vous êtes quelqu’un qui cultive et pratique véritablement, notre Falun vous protégera. Je suis enraciné au plus profond de l’univers; si quelqu’un était capable de s’en prendre à vous, c’est à moi qu’il s’en prendrait et pour le dire carrément, il s’en prendrait à l'univers. » (Zhuan Falun)

Devenir un disciple de Dafa de la période de la rectification de Fa

En janvier 2012, je suis tombé par hasard sur de nouveaux enseignements sur le site de Minghui et je les ai tous lus en trois jours. J'ai alors réalisé que la persécution est arrangée par les forces anciennes pour tester les pratiquants de Dafa, pour voir s'ils croient fermement dans le Maître et s'ils sont capables de se considérer comme de véritables pratiquants. S'ils sont de véritables et solides pratiquants de Dafa alors personne ne peut ou n'osera les persécuter.

J'ai appris que les pratiquants de Dafa à l'heure actuelle doivent bien faire les trois choses : étudier le Fa, clarifier la vérité et émettre des pensées droites. J'ai appris que dans un proche avenir, le Parti communiste chinois sera éliminé suite au péché qu'il a commis en diffamant et en persécutant la Loi de Bouddha. Ceux qui ont été trompés et ont rejoint ses organisations seront aussi tenus responsables avec lui.

Cela m'a inquiété car j'ai beaucoup de membres de ma famille, amis et camarades de classe qui sont membres du PCC. Par où dois-je commencer ? J'ai commencé avec ma sœur, car je lui avais parlé de la persécution avant de commencer la cultivation. Elle a accepté de quitter le PCC dès que je lui en ai parlé. J'ai remercié le Maître pour cet encouragement.

Une fois, j'ai vu un camarade de lycée en ligne et je lui ai envoyé un message d'accueil. À l'école, nous avions partagé le même bureau. Lui et sa petite amie avaient ouvert un magasin à Zhangzhou et ils m'ont proposé de leur rendre visite. J'ai pensé qu'il allait falloir que je leur dise les faits sur la persécution lorsque l'occasion se présenterait.

Cette nuit-là, mon père m'a dit : « J'ai amené ta grand-mère à un rendez-vous chez un médecin à Zhangzhou aujourd'hui et j'ai passé un examen pendant que j'y étais. Pourrais-tu aller chercher les résultats demain ? » J'étais étonné parce que mon père avait toujours été en bonne santé et n'avait presque jamais passé d'examen. Zhangzhou est à environ une heure de chez moi. Ceci devait avoir été arrangé par le Maître ! J'ai contacté mon camarade de classe et je suis parti le lendemain.

Nous étions tous ravis de nous revoir et d'échanger. Je cherchais comment partager avec eux les informations sur la persécution. J'ai demandé à emprunter un ordinateur, j'ai ouvert mon e-mail et j'ai utilisé le logiciel pour contourner la censure sur Internet.

Certains articles d'actualité ont attiré leur attention. Je leur ai parlé du Falun Dafa et de la persécution. Ils ont accepté la vérité et se sont immédiatement retirés du PCC en ligne. Deux de leurs partenaires commerciaux l'ont fait également.

À ma grande surprise, ce camarade de classe a continué à dire à ses camarades de classe et à ses contacts commerciaux que Dafa est bon et que la persécution est injuste. Beaucoup d'entre eux ont ainsi appris les faits sur la persécution.

C'était juste comme ce que le Maître a dit :

« Le Maître approuve ce que les disciples de Dafa font. Aussi longtemps que vous faites les choses avec le vœu de valider la Loi et de sauver les êtres, je vais approuver tout ce que vous faites. Et quand vous allez faire ces choses, il y aura mes Corps de Loi ou divinités pour les amplifier et faire ce que vous êtes en train de faire de manière plus magnifique et extraordinaire, et ils vont vous aider. » (« Enseignement de la Loi à la conférence de New York, 2008 »)

Mon camarade de classe et sa petite amie ont maintenant la bénédiction de vivre un mariage heureux. Ils ont aussi acheté leur propre maison à Hangzhou.

Maintenir un niveau d'effort constant

Peu à peu, mon attachement au confort et aux loisirs a refait surface. Je clarifiais la vérité à mes collègues et amis seulement. Je n'allais plus à la rencontre des étrangers pour leur offrir la possibilité de connaître la vérité. J'ai commencé à naviguer sur le Web chaque fois que j'avais du temps libre et à regarder des films. Mais je me sentais très mal par la suite. J'ai perdu beaucoup de temps.

Je savais qu'il était temps que j'améliore mon xinxing et m'élève à un nouveau niveau, alors j'ai commencé à chercher un projet auquel je pourrais apporter mon aide.

J'ai été rapidement débordé : si je voulais clarifier la vérité au téléphone, je devais acheter des cartes d'appel et recueillir des données ; si je voulais faire des documents de clarification, je devais les distribuer moi-même ; ou si je voulais clarifier la vérité face à face, je ne savais pas par ou commencer. Que devais-je faire ? J'ai passé un mois à essayer de commencer.

J'ai lu des articles de partage d'expériences sur le site de Minghui et cherché des solutions. Plus je lisais, plus j'étais découragé. J'ai même ressenti de la jalousie parce que d'autres pratiquants faisaient si bien les trois choses. Je m'en voulais de plus en plus. Je savais très bien ce qu'il fallait faire mais je ne faisais rien en raison de toutes sortes de notions.

L'inquiétude et l'anxiété n'aidaient pas du tout. J'ai compris que je devrais commencer avec une tâche facile. J'ai commencé avec l'impression de messages de clarification de la vérité sur des billets de banque. J'ai aussi utilisé mon propre argent pour diffuser le message. Plus tard, j'ai commencé à imprimer des dépliants d'information pour informer le public à propos de la persécution.

L'attachement à la peur était très fort au début. Quand la peur apparaissait, je me disais que je faisais ce qui était le plus juste et que je ne devrais avoir peur de rien. Je plaçais l'information dans un paquet cadeau et commençais à les distribuer de l'étage supérieur de l'immeuble jusqu'en bas.

La plupart des immeubles sont fermés à clé. Je ne pouvais entrer que dans les immeubles ou les serrures étaient cassées. Il m'a fallu un certain temps pour trouver un immeuble où j'ai pu entrer pour distribuer les documents.

J'ai découvert que beaucoup de gens n'avaient jamais entendu parler de Shen Yun. Je pensais qu'il serait très difficile de faire des DVD de Shen Yun. Mais j'ai vite découvert les instructions en ligne des compagnons de pratique. En suivant ces étapes, j'ai fait de beaux DVD et j'ai pu les distribuer directement aux gens.

Questions au cours de la cultivation

Beaucoup de nouveaux pratiquants comme moi peuvent se demander : « Quelle sorte de pratiquant de Falun Dafa suis-je, à quelle période est-ce que j'appartiens ? Est-ce que je pourrai suivre le Maître pour rentrer à la maison après la rectification de Fa ? »

Quand j'ai lu les nouvelles conférences du Maître, j'ai continué à me demander si je pourrais revenir dans mon royaume. Que devrais-je faire ? Qu'est-ce que je pourrais accomplir ? Ce serait vraiment horrible si tous les autres atteignaient la plénitude parfaite et que j'étais le seul qui reste derrière. Ma seule motivation pour bien faire les trois choses à l'époque était de ne pas être laissé derrière.

Et puis j'ai lu l'Enseignement du Maître :

« Le reste, n'y pensez même pas. Moi, votre Maître, c'est sûr que je vous donnerai le meilleur. (Applaudissements) Pour qui le nouvel univers et tout du futur est-il créé? N'est-ce pas pour tous les êtres? N’est-ce pas cela? Les parents veulent toujours donner le meilleur à leurs enfants. Ils veulent en particulier leur donner un meilleur futur. Ils ont tous cette intention. » (« Enseignement de Fa à la conférence de Fa à Singapour »)

Le Maître me considère comme son propre enfant et me donne ce qui est le meilleur ! Pourquoi devrais-je me demander à quelle période j'appartiens ! Le Maître m'a appris le sens de la vie et a purifié mon corps ! Qu'est-ce que je fais pour aider le Maître ?

Lorsque Dafa et le Maître ont été attaqués et calomniés, au lieu de penser à m'exprimer en faveur de Dafa, je ne pensais qu'à moi et à ce que je pourrais obtenir de Dafa. J'ai découvert que je n'étais même pas un être humain décent.

Maintenant, quand je pense à la plénitude parfaite, je me demande : à partir de maintenant, si je dois perdre toutes mes relations sociales et mes biens matériels, y a-t-il quelque chose ou quelqu'un que je ne peux pas abandonner ?

Dans ma vie quotidienne, est-ce que j'emploie tout mon temps à bien faire les trois choses ? Puis-je garder toutes mes pensées dans le Fa ? Je crois que mon temps pour retourner se produira quand je pourrai répondre à ces questions par l'affirmative et de façon droite.

J'espère sincèrement que tous les pratiquants de Dafa atteindront la plénitude parfaite.

Veuillez souligner les lacunes dans mon partage.

Traduit de l'anglais au Canada