Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Reconnaissant et fier de cultiver le Falun Dafa

Lundi 6 janvier 2020 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) La fierté peut survenir pour différentes raisons. Certains sont fiers d'être admis dans une université renommée, certains sont fiers d'avoir des parents qui sont de hauts fonctionnaires et d'autres sont fiers de vivre dans une belle résidence. Il y a toutes sortes de raisons pour se sentir fier. Cependant, je suis extrêmement fier d'être un pratiquant de Falun Dafa dans cette vie ! Le Falun Dafa m'a été bénéfique physiquement et mentalement, il a amélioré ma qualité de vie et a fait de moi une personne noble et en bonne santé.

Obtenir un corps en bonne santé

Quand j'avais quatorze ans, en 1979, j'étais en troisième année au collège et je souffrais d'insomnie. J'avais de la difficulté à m'endormir et je faisais beaucoup de rêves. En classe, je baillais jusqu'à ce que mes yeux soient remplis de larmes. Je couvrais ou fermais la bouche en baillant pour que les professeurs ne me voient pas. Mes tempes étaient enflées et ma mémoire a commencé à baisser. Mon père m'a emmené voir des médecins chinois et j'ai eu un diagnostique de neurasthénie. Après avoir pris beaucoup de médicaments chinois, il n'y a pas eu d'amélioration marquante. Mon fardeau psychologique était très lourd. Après avoir été admis dans un lycée, mon insomnie s'est aggravée.

Pendant trois ans au lycée, je logeais dans un dortoir avec vingt élèves. Après l'extinction des lumières à 22h, je ne pouvais pas dormir et entendais seulement le ronflement des autres. Si je m'endormais, j'avais un sommeil léger et beaucoup de rêves, et le bruit d'une aiguille tombant sur le sol pouvait me réveiller. Pendant la journée, je me sentais faible et avais de graves maux de tête. le neurologue le plus autorisé de la ville m'a diagnostiqué un dysfonctionnement du système nerveux autonome. Les médicaments occidentaux prescrits n'ont été efficaces que les premiers jours. Ensuite, j'ai à nouveau souffert et je n'avais pas d'énergie.

Après avoir commencé à travailler, je suis allé dans un grand hôpital municipal et j'y ai passé des examens sanguins et cérébraux. On m'a diagnostiqué une névrose. Ce que les médecins ont prescrits n'a été efficace que sur une courte période. Rien de ce que j'ai fait n'a été efficace et en étudiant la médecine, je savais que ces médicaments étaient sujets à la pharmacorésistance et à la toxicomanie.

Pratiquer le Falun Dafa

En 1995, à l'âge de trente ans, On m'a présenté le Falun Dafa et j'ai trouvé l'espoir de redevenir en bonne santé. J'ai regardé les conférences vidéos de Maître Li (le fondateur) à Guangzhou. La qualité de mon sommeil s'est considérablement améliorée après la première conférence. Je n'ai pas fait de rêves et je me suis senti rafraîchi le lendemain matin.

Le Maître a dit dans ses conférences, qu'il pouvait purifier ceux qui voulaient pratiquer le Falun Dafa, ce qui m'a fait sentir que cette cultivation et pratique était bonne. Je suis allé au site de pratique chaque soir pour participer à la pratique collective des exercices et au groupe d'étude. Nous lisions le livre Zhuan Falun et mon état physique s'est graduellement amélioré.

J'étudiais la médecine, mais je n'étais pas arrivé à trouver quoi que ce soit qui puisse améliorer ma santé. Cependant, Dafa nous enseigne que la racine de la maladie est le karma. J'ai suivi le principe de l'enseignement Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Je souhaitais être une bonne personne qui pense aux besoins des autres et prend ses intérêts personnels avec légèreté.

Dès lors, lorsque j'achetais des œufs et des fruits, je ne faisais plus le difficile. Je ne négociais plus au marché agricole et je payais le plein prix. Au travail, je prenais l'initiative de trouver des choses à faire et ne me plaignais jamais que les autres en faisaient moins. À la maison, j’essayais de faire autant de tâches ménagères que possible pour que ma famille se sente à l’aise. J'avais toujours à l'esprit d'élever mon xinxing et d'endurer des épreuves.

De plus, mon enfant a également bénéficié du Falun Dafa. Ma fille qui avait environ cinq ans était très faible. Quand elle attrapait froid et toussait, je lui lisais le Zhuan Falun ou lui passais les enseignements audio de Maître Li. Elle ne toussait plus le lendemain matin.

Elle a eu la varicelle lorsqu'elle était à l'école primaire. Elle n'a pas pris de médicament ni consulté de docteur. Après avoir lu le Zhuan falun pendant quelques jours, elle a récupéré. Durant ses années au collège, lorsqu'elle avait de la fièvre et qu'elle n'avait pas l'énergie pour lire le Zhuan Falun, elle écoutait les conférences audio de Maître Li. Le lendemain matin, elle était rétablie.

Abandonner et revenir à la cultivation

Lorsque Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste, a lancé la persécution du Falun Dafa le 20 juillet 1999, j'ai abandonné ma cultivation. J'ai de nouveau souffert d'insomnie sévère. Mes tempes étaient enflées comme jamais auparavant et je me sentais somnolent tout le temps. Mon humeur a également empiré. J'étais mal élevé et impatient. Mon enfant m'a dit : « Tu es devenu une autre personne après avoir cessé de pratiquer le Falun Dafa. » La situation a duré un an. J'ai dû aller à l'hôpital pour une opération, mais rien ne s'est amélioré. Je gémissais et gémissais et je n'avais pas d'énergie. Une journée passait comme une année ! J'ai pensé : « Il n'y a rien de mal à faire des exercices et rien de mal à être une bonne personne. Maintenant, seul le Falun Dafa peut me sauver ! » J'ai repris la cultivation et pratique.

Une fois de plus, j'ai commencé à lire les livres du Falun Dafa et à élever mon xinxing en me basant sur les enseignements du Zhuan Falun, j'ai regardé à l'intérieur lors des conflits et j'ai repensé d'abord aux besoins des autres. Quand on m'assignait trop de travail, je ne me plaignais pas, car cela n'avait pas d'importance. Je ne me plaignais pas non plus quand je n'avais pas plus de bonus que les autres.

Je me suis réveillé un matin de 2002 et je me sentais bien comme je ne l'avais jamais été. Je ne m'étais pas réveillé une seule fois durant la nuit et je n'avais fait aucun rêve. Mes yeux étaient très détendus.

Depuis, j'ai fait mes adieux à mes vingt-trois ans de troubles du sommeil, aux maux de tête, vertiges et névrose ! Je peux enfin profiter du sommeil d'une personne normale. La bonne santé m'a ouvert une nouvelle page de vie. Ma famille était également heureuse pour moi. Cela fait plus de dix ans et je ne souffre plus d'insomnie. Toutes mes maladies ont disparu.

Maintenant, j'ai l'air plus jeune. J'ai dit à mes collègues comment j'avais bénéficié de la pratique du Falun Dafa et tous ont été témoins de l'amélioration de ma santé.

Amélioration des critères moraux

Une fois, plusieurs collègues et moi buvions du thé dans un salon de thé. Le serveur a mis la bouteille d'eau sur la table. Un collègue a frappé par accident la bouteille d'eau et l'a cassée. Le serveur a demandé une compensation, mais le collègue n'était pas d'accord et est parti. Je me suis rappelé que j'avais déplacé la bouteille d'eau et que j'avais une responsabilité, alors j'ai payé pour cela.

Je suis un médecin travaillant dans une clinique scolaire. Je vérifie l'hygiène en classe et donne des récompenses avec un drapeau rouge d'excellence une fois toutes les deux semaines. Un jour, un professeur est venu me voir et s'est plaint que sa classe n'avait jamais reçu de drapeau rouge. J'ai continué à sourire et je l'ai laissé évacuer sa colère. Nous sommes devenus amis. Je lui ai clarifié la vérité sur Dafa et il a démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse.

Lors du petit-déjeuner à la cafétéria de l'école, de nombreux enseignants prennent des œufs durs avec leurs mains et les reposent à leur place en cas de nouvelles sélections s'ils ne sont pas satisfaits. Je prends les œufs au hasard ou directement ceux avec des coquilles cassées. Lorsque j'ai une réunion dans la salle de conférence, je soulève et pose toujours les chaises avec soin pour éviter que les sons ne dérangent les élèves qui sont en bas.

Je n'écris pas de faux rapports et suis responsable de ce que je fais. Ma charge de travail est le double de celle des autres. Lors de l'évaluation de fin d'année, l'état d'hygiène scolaire a classé notre école comme école avancée pour la prévention et le contrôle des maladies infectieuses. Je ne me soucie pas des gains et pertes personnelles. Pendant l'heure du déjeuner, tandis que d'autres font des pauses, il y a toujours des élèves malades ou blessés qui frappent à ma porte et je les aide toujours.

Le Falun Dafa protège ses pratiquants

Une fois, je suis descendu avec une tasse à thé à la main et j'ai glissé. Je suis tombé et la tasse s'est brisée en morceaux. Mes mains ont touché le sol sur lequel il n'y avait pas de débris. J'ai ressenti de la douleur dans mon corps et j'ai eu du mal à me lever. J'ai pensé : « Je suis un pratiquant. Tout devrait bien se passer ! » Je me suis levé immédiatement après avoir pensé cela et je suis retourné à mon bureau comme si de rien n'était.

Le Maître a dit :

« ...le bien ou le mal surgit d’une seule pensée, une différence dans la pensée provoque un résultat différent. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

Une fois, je me suis tordu la cheville droite. J'ai senti que ma cheville était cassée et que la douleur était insupportable. Immédiatement, l'enflure et les ecchymoses sont apparues. Je me suis assis par terre et je n'ai pas pu bouger pendant longtemps. Cependant, en moins d'une semaine, j'avais récupéré.

Le Maître nous apprend à ne pas suivre la tendance actuelle de la société. Depuis plus de deux décennies, je n'ai pas pris de médicaments ni suis allé à l'hôpital. Ma famille et mes collègues ont été témoins de mon rétablissement.

Je me lève très tôt le matin pour pratiquer les cinq exercices et en même temps, j'élimine les mauvaises pensées et l'égoïsme, j'améliore mon niveau moral et m'assimile à Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Traduit de l'anglais