Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un pratiquant âgé : Surmonter des tribulations physiques avec l'aide du Maître

Mardi 6 octobre 2020 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) J'ai plus de 80 ans et j'habite seul. Depuis un certain temps, j'avais une vision floue dans un œil et je ne pouvais pas lire les livres de Dafa, alors j'ai souvent demandé de l'aide à Maître Li.

Un jour, une rafale de vent a soufflé dans mes yeux, amenant un léger inconfort, mais je l'ai ignoré. Quelqu'un m'a dit quelques jours plus tard qu'il y avait quelque chose dans mon œil. Je n'y ai pas prêté attention et j'ai continué à étudier le Fa, à faire les exercices et à émettre la pensée droite comme d'habitude.

Alors que je lisais le Fa, une petite matière ronde et blanche est sortie de mon œil et s'est déposée sur le verre de mes lunettes. Je me suis rendu compte que le Maître avait éliminé mon karma, et ma vision a été restaurée. J'ai pleuré, j'ai mis mes mains ensemble et j'ai remercié le Maître.

Oublier comment lire

Une fois, je n'ai pas pu reconnaître les caractères quand j'ai essayé de lire le Fa. Je suis devenu inquiet et j'ai dit : « Maître, que dois-je faire ? Je ne peux pas reconnaître les caractères chinois, mais je dois lire le livre. » J'ai essayé d'appeler plusieurs pratiquants, mais j'ai eu du mal à composer leur numéro, et j'ai dû essayer plusieurs fois avant d'y arriver.

Un pratiquant est alors venu chez moi. J'ai pleuré et j'ai expliqué ma situation. Le pratiquant m'a suggéré d'émettre la pensée droite.

Après avoir émis la pensée droite, je me suis senti beaucoup mieux. J'étais capable de lire lentement le Zhuan Falun un caractère à la fois. J'ai continué à étudier le Fa cette nuit-là jusqu'à ce que je sois à nouveau capable de lire normalement.

Reprendre des forces

Le lendemain matin, mes pieds étaient très faibles, ce qui me rendait la marche plus difficile. J'avais déjà du mal à marcher normalement en raison d'une grave blessure à la jambe qui avait nécessité une plaque d'acier. J'ai continué à étudier le Fa chez moi.

Le jour suivant, il y avait l'étude collective au domicile d'un pratiquant et je ne voulais pas manquer un aussi bon environnement de cultivation. Même s'il m'était encore difficile de marcher, j'ai réussi à marcher lentement jusqu'à la gare d'autobus pour prendre l'autobus.

Nous avons étudié deux leçons du Zhuan Falun le matin et fait les exercices l'après-midi. Je me suis senti mieux et j'ai décidé de rentrer à pied chez moi, qui se trouvait à cinq arrêts d'autobus. Sur le chemin du retour, je récitais sans cesse le poème du Maître :

« Déferlement d’éclairs lancés jusqu’aux confins de la voûte céleste

Rugissant avec une puissance colossale dépassant la portée des Cieux

Elles balaient l’univers immense, sans laisser aucun endroit de côté

Éliminant d’un seul coup tout ce qui est dégénéré et déviant »

(« Pensées droites » Hong Yin IV)

En récitant le Fa, j'ai senti mon corps reprendre des forces. Tout était redevenu normal quand je suis rentré chez moi. Merci Maître, pour votre renforcement bienveillant.

Traduit de l'anglais