Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Se rétablir d'un AVC en quinze jours par l'étude des enseignements et la pratique des exercices

Jeudi 12 novembre 2020 |   Écrit par Qingxin, une pratiquante de Falun Dafa de la province du Heilongjiang, Chine

(Minghui.org) J'ai 65 ans et j'ai commencé la pratique du Falun Dafa en 1996. J'étais dominatrice et j'avais toutes sortes d'attachements. Je ne savais pas comment cultiver et j'étais très compétitive.

Le soir du 6 avril 2020, après m'être disputée avec mes filles, j'étais un peu contrariée, mais je suis allée me coucher. Quand le réveil a sonné à 3 h 10 du matin, je me suis levée pour faire les exercices et je suis tombée. Ma tête a heurté le sol.

Mon corps était très lourd, et mon cerveau s'est vidé. Le côté gauche de mon corps, ma jambe et mon bras gauches semblaient paralysés. Je me suis souvenue que mon père avait eu une attaque à l'âge de 53 ans, et que mes deux tantes et mon oncle étaient morts d'une attaque. Mais j'ai ensuite réalisé que cette pensée n'était pas juste. J'étais différente, car je pratique Dafa et j'ai Maître Li qui me sauve.

Le Maître a dit :

« Zhen Shan Ren – trois mots sacrés avec la puissance illimitée du Fa

Falun Dafa Hao – prononcés sincèrement, tous les désastres se transforment en un clin d'œil » (« La source de tous les Fa », Hong Yin IV)

J'ai calmement répété, encore et encore « Le Falun Dafa est extraordinaire, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est extraordinaire. » J'ai demandé au Maître de me sauver. Je me suis souvenue que je suis une divinité et je que je n'allais jamais accepter la persécution des forces anciennes. Même si j'ai des lacunes, je les rectifierai avec le Fa. Toutes les illusions seront démantelées. Je ne décevrai jamais le Maître et Dafa. Comme beaucoup de gens savent que je pratique Dafa, il fallait que je sois capable de me remettre debout.

Ma sœur et une autre pratiquante ont informé les pratiquants pourqu'ils puissent émettre la pensée droite pour moi.

Ma fille a demandé à mon mari si elle devrait m'emmener à l'hôpital. Il a dit : « Nous ne devrions pas faire cela. Nous devons croire en Maître et Dafa. Laisse-la avec le Maître. » Mon mari n'est pas pratiquant, mais il m'a toujours soutenue dans mon xiulian. Parfois, il étudiait le Fa avec moi, mais il ne faisait pas les exercices. À ce moment critique, quand mon mari a dit ce qu'il a dit, cela lui a permis de bien se positionner. Ensuite, quand il en avait le temps, il étudiait le Fa avec moi. Quand les pratiquants venaient, il me laissait étudier le Fa avec eux.

Je voulais étudier le Fa, mais je ne pouvais pas m'asseoir et je devais reposer mon dos contre le lit. Quand j'émettais la pensée droite, j'avais la tête vide - je ne me souvenais de rien du tout. J'ai demandé au Maître de m'aider à éliminer tous les facteurs pervers qui interféraient avec moi dans les autres dimensions.

J'ai persisté à faire les exercices. Comme mon côté gauche était engourdi, je perdais l'équilibre. À chaque fois que j'essayais de me lever, je tombais. J'avais des ecchymoses partout. Mon coude gauche devait reposer sur mon côté gauche. Quand je respirais, ça me faisait vraiment mal.

La nuit, je ne pouvais pas me retourner. Je ne pouvais pas tirer la couette vers le haut avec ma main gauche. Quand je tenais quelque chose dans ma main gauche, je ne savais pas comment la relâcher ou la poser. J'avais aussi du mal à contrôler mes émotions. Je pleurais un moment et riais le suivant. Je ne pouvais pas prendre mon bol pour manger et je devais manger avec une cuillère. Quand j'allais aux toilettes, je ne pouvais pas baisser mon pantalon, car j'avais du mal à utiliser ma main gauche. J'avais du mal à me lever toute seule. Et quand j'arrivais à me lever avec beaucoup de difficulté, je ne pouvais pas m'allonger. En même temps, j'étais gênée d'appeler ma sœur pour qu'elle m'aide.

Quand j'ai pu m'asseoir, j'ai commencé à lire tous les jours trois leçons du Zhuan Falun, le livre principal du Falun Dafa. Quand j'ai fait le premier mouvement du premier exercice : « Maitreya étire le dos », bien que je ne pouvais pas soulever ma main gauche, j'ai fait tout ce que je pouvais. Quand j'ai fait l'exercice en position debout du Falun, je me suis appuyée contre le mur. Quand je n'ai plus pu tenir la position, j'ai dû baisser les bras. Au cours du troisième exercice, pénétrer les deux pôles cosmiques, lorsque j'ai oublié de lever la main gauche, ma sœur cadette m'a aidée. Pour le quatrième exercice, le circuit céleste du Falun, lorsque je me suis penchée, j'ai titubé vers l'avant et je suis tombée. Mais j'ai quand même réussi à me relever et à terminer les exercices. Pour le cinquième exercice, après m'être assise un petit moment, ma tête s'est affaissée et est tombée sur ma jambe, et je me suis endormie.

Neuf jours plus tard, mes jambes étaient très puissantes et je pouvais clairement sentir que le Maître était à côté de moi. Je lui ai demandé de me donner de la force et j'ai pu constater mon amélioration jour après jour. J'ai fait les exercices deux fois et j'ai étudié trois leçons du Zhuan Falun chaque jour. Je me suis éveillée à de nombreux principes du Fa. J'ai complètement récupéré en quinze jours.

Juste après avoir passé l'épreuve d'un karma de maladie aussi grave, je n'aurais jamais été capable de tenir debout sans l'aide du Maître.

Grâce à l'étude du Fa et en regardant vers l'intérieur, j'ai trouvé la cause profonde de cette immense épreuve : c'est parce que je nourrissais trop de notions et d'attachements, comme la mentalité de me faire remarquer, l'exaltation, la compétitivité, la peur, un attachement profondément caché à la luxure, la curiosité, etc. Pendant le Nouvel An chinois, avec le début de l'épidémie, je regardais soit les informations internationales de NTDTV, soit les informations nationales sur mon téléphone portable. Je n'étudiais pas sérieusement le Fa ni n'émettais la pensée droite.

Je suis une disciple de Dafa pendant la période de la rectification de Fa et j'ai fait tout ce chemin en suivant le Maître. C'est le Maître qui m'a sauvée de l'enfer. Le Maître m'a également aidée à rembourser mes dettes, vie après vie, y compris les dettes envers les divinités. Le Maître a rayé nos noms de l'enfer, et nous n'appartenons plus aux êtres des trois mondes.

Je vais bien avancer sur mon chemin et chérir la nouvelle vie que le Maître m'a donnée, je regarderai à l'intérieur, cultiverai pour devenir altruiste et j'éveillerai la conscience de davantage de gens.

Traduit de l'anglais