Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Répandre les bénédictions de Dafa pendant l'épidémie

Samedi 21 mars 2020

(Minghui.org) Bien que nous vivions à des milliers de kilomètres de Wuhan, l'épicentre du coronavirus, les habitants de ma ville sont mis en quarantaine à l'intérieur de leur maison. Une seule personne de chaque foyer est autorisée à sortir pendant deux heures tous les deux jours.

Au cours de notre étude du Fa local, nous avons discuté de la manière d'expliquer les faits dans ces circonstances. Le Maître nous a demandé de sauver les gens, donc malgré le danger, nous devrions suivre ce que le Maître a dit :

« Utiliser la raison pour valider le Fa, utiliser la sagesse pour clarifier la vérité, utiliser la compassion pour que le Fa soit immensément répandu et pour apporter le salut aux gens de ce monde, cela est justement pour un éveillé établir sa vertu majestueuse. (« Rationalité », Points essentiels pour avancer avec diligence (II))

Nous devons croire dans le Maître et continuer à clarifier la vérité et à conseiller aux gens de démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.

Nous avons commencé à ajuster notre façon de parler aux gens.

La pratiquante Alice (pseudonyme) est sortie tôt un matin. Les rues étaient presque vides. Quand elle est montée dans le bus, il n'y avait que le chauffeur. Elle l'a salué chaleureusement : « Bonne année chinoise ! Nous devions être destinés à nous rencontrer, car vous avez conduit un si gros bus rien que pour moi. » Le chauffeur a ri et lui a souhaité une bonne année.

Alice a poursuivi : « Cette épidémie est arrivée sans aucun avertissement. Les gens ont tellement peur qu'ils ne prennent même pas le bus. » Le chauffeur a acquiescé et a dit : « Personne n'ose sortir. »

Alice a commencé à expliquer les faits concernant la persécution du Falun Dafa par le PCC (Parti communiste chinois) et pourquoi des millions de Chinois se sont retirés du Parti. Elle a aidé le chauffeur à en démissionner et lui a demandé de se rappeler que le « Falun Dafa est bon » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Elle lui a demandé de partager ces informations avec sa famille et ses amis. Elle a souhaité à toute sa famille une bonne santé. Le chauffeur l'a remerciée à plusieurs reprises.

La pratiquante Barbara (pseudonyme) s'est rendue dans un supermarché et s'est arrêtée au comptoir des légumes. Il ne restait plus qu'un chou. Une autre femme est venue et a demandé à un employé s'il y avait d'autres choux. On lui a dit de revenir le lendemain. Lorsque Barbara a dit à la femme de prendre le chou, elle lui a demandé : « Et vous ? » Barbara lui a dit qu'elle pratique le Falun Dafa et qu'elle pense d'abord aux autres.

Ils ont commencé à parler du coronavirus et Barbara a dit : « J'aimerais vous dire quelque chose d'important. » Elle lui a dit que des millions de Chinois avaient démissionné du PCC et de ses organisations affiliées afin de ne pas être impliqués dans ses crimes. Après s'être retirés, ils se sont sentis bénis. La femme a immédiatement accepté. Barbara lui a alors dit de dire : « Falun Dafa est bon » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Barbara a pu parler à huit autres personnes avant de quitter le supermarché. Ils ont joyeusement répété les deux phrases et ont dit qu'ils en parleraient à d'autres personnes.

Lorsque la pratiquante Carrie (pseudonyme) est sortie, elle a vu une femme venant d'un quartier résidentiel. Comme la femme s'était enveloppée, Carrie ne pouvait pas dire quel âge elle avait. Toute la rue était vide, à l'exception de Carrie et de cette femme. Carrie a ralenti ses pas et a dit : « Nous ne sommes que deux dans cette rue. »

« Les gens ont peur de sortir », a déclaré la femme. Carrie lui a expliqué pourquoi des millions de Chinois se sont retirés du PCC. Elle a dit qu'ils se sentent bénis après s'être retirés. La femme a dit : « Je vais me retirer avec mon vrai nom ! » Carrie lui a demandé de dire sincèrement : « Falun Dafa est bon » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». La femme a dit : « Merci de me transmettre un message aussi important. » Carrie lui a demandé de partager le message avec son mari et ses enfants. La femme a tenu la main de Carrie avec les larmes aux yeux : « Merci, sœur de Falun Dafa ! Je me souviendrai définitivement que le Falun Dafa est bon ! »

Traduit de l'anglais