Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un havre pour mon cœur

Lundi 25 mai 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Gong en Chine

(Minghui.org) Après avoir pratiqué le Tai Chi chaque matin avant d’aller au travail pendant six mois, j’ai développé des éclats d’os dans les genoux et c’était très douloureux. Ni les médicaments ni aucune thérapie n’ont pu m’aider.

Un jour en 2004, ma mère m’a dit qu’un ami lui avait recommandé de réciter Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon, Falun Dafa est bon, ces mots étant censés apporter des bénédictions. Ayant grandi dans un pays communiste, j’étais endoctrinée avec des idées athées, donc je ne l’ai pas pris à cœur.

Le lendemain, il y avait un voyage organisé par mon entreprise. J’ai mangé des fruits de mer pour le dîner, mais la nourriture devait être avariée. Plus tard dans la soirée, de retour à l’hôtel, alors que j’alternais entre vomissements et diarrhée, les mots de ma mère me sont revenus à l’esprit. J’ai répété « Falun Dafa est bon » plusieurs fois et je suis allée me coucher.

Je me suis réveillée le lendemain matin revigorée. Je me suis demandé comment j’avais pu récupérer aussi rapidement. J’ai silencieusement récité « Falun Dafa est bon » pendant toute la journée.

L’une des activités lors du deuxième jour du voyage était une randonnée. J’avais oublié les fragments d’os dans mes genoux et j’ai été la première à terminer la randonnée. J’étais fatiguée, mais je ne souffrais pas. Les muscles de mes jambes étaient douloureux, mais mes genoux ne me faisaient pas mal. Je pouvais m’accroupir complètement ce qui m’avait été impossible pendant des années.

Les mots « Falun Dafa est bon » avaient réalisé ce que la médecine moderne avait été incapable de faire. Ces mots doivent avoir un pouvoir au-delà de ce qui est humainement possible.

J’ai contacté des collègues qui étaient pratiquants de Falun Gong. Après avoir écouté mon expérience, tous ont dit la même chose : « Maître Li veille sur nous avant même que nous commencions à pratiquer le Falun Gong. »

J’ai lu le Zhuan Falun d’un coup. Quel livre précieux ! J’ai été vraiment bouleversée par le contenu. Toutes les questions que je me posais sur la vie trouvaient leur réponse dans ce livre avec des mots simples. Le livre nous explique d’où nous venons, et que le but ultime de la vie est de retourner à son être véritable. J’avais trouvé le Fa, un Maître et une direction pour me guider dans la vie.

L’étude du Fa est devenue la partie la plus agréable de ma routine quotidienne. J’ai lu à fond chaque conférence du Maître et les autres écrits. Après m’être immergée dans le Fa, je me sentais calme. Le Fa a complètement changé ma vision de la vie. La gloire et la richesse avaient perdu leur contrôle sur moi.

Mon apparence a aussi changé. J’avais un teint lumineux et un corps en bonne santé.

C’est ainsi que je suis devenue une pratiquante de Falun Gong. J’étais sur le chemin de retour à mon être originel, j’avais trouvé un havre pour mon cœur.

Dafa m’a changée

Je suis allée à l’université dans les années 70 et j’ai étudié à l’étranger pendant 2 ans. Parce que j’avais une formation supérieure, j’ai développé un sentiment de supériorité. J’étais toujours très prudente au travail et réservée avec mes collègues. J’ai changé après être devenue une pratiquante de Falun Dafa. La renommée n'est plus importante pour moi, je suis plus indulgente et mes relations avec les autres se sont améliorées.

Même si je n’avais jamais eu de conflits majeurs avec mon mari, je le critiquais souvent et me fermais comme une huître pour des affaires mineures. J’ai réalisé que je ne l’avais pas bien traité, alors je suis devenue plus attentive et lui ai parlé plus gentiment.

J’avais l’habitude de mépriser mes deux frères. En vivant selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, je suis devenue plus tolérante et généreuse avec eux. Ma mère est heureuse de voir que ses enfants s’entendent bien. Comme le Maître l’a dit :

« La lumière du Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement. » (Troisième Leçon, Zhuan Falun)

Dafa bénit ma famille

Ma belle-sœur souffrait d'une hépatite B, elle avait donc une jaunisse et son abdomen était plein de liquide retenu. Je lui ai lu une conférence du Zhuan Falun. Elle a souri en écoutant. Je savais que son vrai moi était connecté au Fa. Je lui rendais souvent visite et lui faisais écouter les enregistrements des conférences du Maître. Les résultats de ses analyses sanguines sont revenus à la normale un mois plus tard.

Mes beaux-parents auront bientôt 90 ans, mais ils sont en bonne santé et indépendants. Ils connaissent la bonté de Dafa et savent que ce que fait le Parti communiste chinois en persécutant le Falun Gong est foncièrement mauvais. Je leur lis de temps en temps Lunyu et Hong Yin. Ils sont bénis par Dafa.

Ma fille a lu le Zhuan Falun, mais n’est pas encore une pratiquante. Cependant, elle suit le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour guider sa vie. Je ne m’inquiète pas pour elle, car je sais qu’elle est sur la bonne voie. Elle vit maintenant aux États-Unis.

La seule manière pour moi de rembourser la compassion du Maître est de devenir plus diligente et de faire connaître la bonté de Dafa à davantage de gens.

Traduit de l'anglais