Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Une jeune pratiquante : Expérimenter combien le Falun Dafa est précieux

Vendredi 26 juin 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa de Hong Kong

(Minghui.org) Lorsque j'ai voyagé à Taïwan avec mes parents en 2015, ma mère m'a dit qu'une amulette lui avait sauvé la vie lors d'une crise cardiaque dans l'après-midi. L'amulette disait : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance. est bon. »

Il s'est avéré que ma mère avait eu un malaise l'après-midi, pour découvrir qu'elle avait oublié d'apporter ses médicaments pour les problèmes cardiaques ce jour-là. Elle avait peur de ne pas survivre. Heureusement, elle avait apporté l'amulette que ma grand-mère lui avait donnée, elle a donc récité : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Elle se sentait bien au bout d'une demi-heure.

Je ne savais pas que ma mère avait une maladie cardiaque. J'ai été bouleversée d'apprendre que j'avais presque perdu ma mère. Je m'inquiétais pour elle et j'étais aussi reconnaissante envers le Falun Dafa, aussi appelé Falun Gong.

L'amulette a réveillé des souvenirs de mon enfance, et j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Mes souvenirs d'enfance du Falun Dafa

Mes grands-parents ont commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996. Ils ont créé un groupe d'étude du Fa chez moi. À cette époque, j'étais jeune, je ne pouvais pas faire la méditation ni ne pouvais m'asseoir pour écouter les conférences de Maître Li (le fondateur). Cependant, j'aimais voir la photo du Maître et l'image du Falun. J'avais l'habitude de m'endormir en regardant le mot « Falun Dafa » sur la photo du Maître.

J'ai lu le Zhuan Falun pour la première fois lorsque j'étais à l'université. Ma grand-tante était dans la même ville, alors je lui rendais visite tous les week-ends. Elle m'a dit la vérité sur le Falun Gong et m'a aidé à démissionner de l'organisation pour la jeunesse du PCC, et elle a lu Zhuan Falun avec moi.

Cependant, cela n'a pas duré très longtemps. En tant que pratiquante de Falun Dafa, ma grand-tante a dû déménager parce qu'elle était harcelée par la police locale.

N'étant plus poussée par ma grand-tante, j'ai cessé d'étudier le Fa. Je me suis attachée à la renommée et à mes propres intérêts de la société ordinaire.

Les mots « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » ont réveillé ma mémoire profonde, et m'ont également fait revenir à la cultivation de Dafa vingt ans plus tard.

Abandonner les intérêts personnels au travail

Je suis comptable. J'étais très attachée à mes propres intérêts avant de pratiquer le Falun Dafa. J'étais très stricte avec les membres de mon équipe et je faisais pression sur eux lorsque ma patronne leur confiait de nouvelles tâches. Je me disputais aussi avec d'autres collègues. J'étais même fière de mes capacités et de ma forte volonté.

Après avoir commencé à cultiver, j'ai abandonné mes attachements aux intérêts personnels, à la jalousie et à la compétition.

Alors que nous travaillions sur un projet critique, la collègue qui était mon bras droit a soudain demandé à passer dans une autre équipe et a dit à ma patronne qu'elle ne voulait plus travailler avec moi. J'étais en colère après avoir entendu cela. Sa démission a affecté les performances de mon équipe. Je ne comprenais pas pourquoi elle voulait partir après que je lui avais donné une promotion et une augmentation.

Pour minimiser l'influence négative de son départ sur les autres membres de l'équipe, j'ai discuté avec eux, mais je n'ai reçu que des commentaires négatifs.

Pendant longtemps, j'en ai voulu aux membres de mon équipe. Je ne comprenais pas pourquoi ils n'appréciaient pas la possibilité d'apprendre de nouvelles choses et d'aiguiser leurs compétences. Je ne pensais pas avoir tort. J'avais le sentiment que, bien que je leur demande de faire des heures supplémentaires, je leur payais aussi ces heures supplémentaires. Je pensais que je le faisais pour eux, parce qu'ils avaient peut-être plus de chances d'être promus en travaillant de longues heures.

Un jour, une voix m'a demandé : « Leur as-tu demandé de faire de longues heures pour leur propre bien ? Pas pour toi-même ? »

Le Maître a dit :

« Si quelqu’un commet une mauvaise action et que vous le lui dites, il ne vous croira même pas, il ne pense vraiment pas qu’il est en train de commettre une mauvaise action ; certains se jugent eux-mêmes selon des critères moraux dégradés et se croient meilleurs que les autres, car même les critères de jugement ont changé. » (Première Leçon, Zhuan Falun)

Je me suis calmée et j'ai regardé à l'intérieur. J'ai réalisé que la raison pour laquelle je mettais une forte pression sur mon équipe était que je voulais être un cadre. Je voulais construire mon équipe et gagner des crédits. Tout ce que je voulais, c'était prouver mes compétences en matière de leadership et de gestion.

Le Maître a dit :

« J’ai dit que notre école de Loi vise directement le cœur de l’homme, il ne s’agit pas de vous faire perdre réellement quelque chose de matériel. Au contraire, c’est dans les intérêts matériels des gens ordinaires que votre xinxing est forgé par les démons et ce qui va vraiment s’élever, c’est votre xinxing. Si vous pouvez renoncer à l’esprit d’attachement, alors vous serez capable de tout abandonner ; lorsqu’on vous demandera de renoncer aux intérêts matériels, vous pourrez naturellement y parvenir. Si vous n’arrivez pas à lâcher l’esprit d’attachement, vous ne pourrez rien abandonner, donc le vrai but de la cultivation et de la pratique est de cultiver votre esprit. » (Sixième Leçon, Zhuan Falun)

J'ai réalisé qu'en tant que pratiquante, je devais suivre les principes du Fa. C'était une erreur de m'attacher à mes propres intérêts et de rechercher la gloire. Je devrais les prendre avec légèreté.

Par la suite, je me suis sincèrement excusée auprès de tous les membres de mon équipe d'avoir exercé une forte pression sur eux et de leur avoir imposé des attentes irréalistes. Je leur ai demandé de rester dans mon équipe. Je leur ai dit que je les aiderais à trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et à être en bonne santé et heureux tout en faisant du bon travail.

Peu à peu, j'ai appris à regarder à l'intérieur au travail. J'ai réussi à considérer l'entreprise et les autres personnes en premier. Ainsi, j'ai pu résoudre les problèmes rapidement. J'ai fait mieux au travail. Ma patronne m'a promue et m'a donné une augmentation chaque année. Je suis rapidement devenue cadre et j'ai eu une équipe plus importante.

Je sais que tout cela est dû au fait que je suis devenue une meilleure personne en pratiquant le Falun Gong. La promotion a été donnée par le Maître et Dafa pour m'aider à valider combien Dafa est précieux.

Mes collègues ont été témoins des changements chez moi

Dafa m'a changé. Mes collègues ont été témoins de mes changements. Certains ont compris la vérité sur le Falun Dafa, et d'autres en ont bénéficié après avoir récité « Falun Dafa est bon ; Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

Mon bureau était proche du bureau de la directrice de la branche asiatique. Elle est catholique. Un jour, elle a vu un marque-page avec « Authenticité-Bienveillance-Tolérance » sur mon bureau. Elle a dit : « Ces trois mots sont merveilleux. Je voulais me comporter selon eux, mais je ne pense pas que je puisse bien faire en matière de tolérance parce que j'ai mauvais caractère. » Je lui ai dit : « Vous allez y arriver. Prenez ce signet et mettez-le sur votre écran, pour vous le rappeler tous les jours. Vous arriverez à contrôler votre tempérament progressivement. » Elle a accepté le signet.

Quand elle a quitté la société, elle m'a dit qu'elle allait emporter le signet avec elle, parce que les trois mots étaient très importants pour elle.

J'ai quitté l'entreprise en 2019. Je ne pouvais pas aller en Chine pour dire au revoir à mes collègues, alors je les ai appelés et leur ai transmis mes expériences et mes documents. Je leur ai également suggéré les compétences qu'ils devraient développer.

De manière inattendue, mes collègues en Chine sont venus à Hong Kong en petits groupes pour me dire au revoir. Je savais qu'ils étaient venus pour écouter la vérité sur le Falun Dafa.

Une collègue m'a dit : « Ce que vous m'avez dit est différent de ce que j'ai appris des médias en Chine. J'avais une attitude négative envers le Falun Dafa, mais je crois ce que vous avez dit. J'ai vu les changements chez vous lorsque vous avez commencé à pratiquer le Falun Dafa. Puis-je lire le Zhuan Falun ? »

Depuis lors, cette collègue insiste pour étudier le Fa. Elle voulait avoir une fille. Elle était enceinte quand elle a lu le Zhuan Falun pour la deuxième fois. Ce fut une fille. Elle a dit que c'était le don des divinités après avoir montré du respect envers Dafa.

Une autre collègue a démissionné du PCC et de ses organisations pour la jeunesse après avoir appris la vérité sur le Falun Gong. Elle a également regardé le spectacle de Shen Yun au Japon. Un jour, elle m'a dit que sa grand-mère était morte et qu'elle était triste.

Je lui ai dit : « Vous souvenez-vous de la dernière scène du spectacle que vous avez regardé au Japon ? Vous souvenez-vous de la fille qui a été persécutée et qui a perdu la vue ? Elle est restée compatissante, et Dieu lui a rendu la vue. Vous souvenez-vous des mots sur la banderole qu'elle a déployée ? Lisez-la. »

Quelques jours plus tard, elle m'a dit : « J'ai enfin compris pourquoi la jeune fille était si ferme dans sa croyance. C'était la chose la plus heureuse qui soit d'avoir une croyance. J'ai lu les mots sur la banderole encore et encore pendant un jour et une nuit. Je ne pouvais pas dire si j'étais endormie ou éveillée, mais j'ai vu ma grand-mère. Je l'ai vue se tenir sur une rizière dorée, et une fleur de lotus est descendue du ciel. Il y avait une bodhisattva sur chaque pétale de la fleur de lotus. Ma grand-mère a marché sur la fleur de lotus et s'est envolée dans le ciel avec eux. J'ai pensé que c'était vrai. »

Quand le virus du PCC a éclaté, certains de mes amis et des membres de ma famille qui ont démissionné du PCC ont pu voir la nature du PCC pervers. Ils ont commencé à lire le Zhuan Falun. Ils sont restés calmes et positifs dans le chaos. Ils ont également diffusé la vérité aux gens autour d'eux.

Je savais que j'avais attendu le Fa pendant des centaines de millions d'années de réincarnations. Dafa a donné à chaque disciple diverses opportunités et capacités afin de permettre aux êtres de témoigner de la merveilleuse existence du Fa et d'être sauvés.

Mon chemin de cultivation n'a pas été facile. Parfois, il m'a fallu beaucoup de temps pour me défaire d'un attachement. Dans les projets de Dafa, il m'est arrivé de ne pas coopérer avec les coordinateurs. La raison en était que je ne croyais pas à 100 % au Fa et à Maître Li. Je n'ai pas éliminé l'attachement à l'ego et je n'avais pas une pensée droite concernant le fait de sauver les gens.

Quand j'ai vu comment l'espoir est né dans le cœur des gens ordinaires après qu'ils ont été témoins de combien Dafa est précieux, j'ai soudain senti que mes attachements étaient comme de la vapeur d'eau sous le soleil. Je savais qu'ils pouvaient disparaître immédiatement sous le soleil.

J'ai fait l'expérience de combien Dafa est précieux. Je sais aussi que la cultivation est sérieuse. Nous en sommes maintenant à la dernière étape de la période de la rectification de Fa. Peu importe combien de temps nous continuerons à cultiver, que ce soit un jour, un mois, un an, dix ans ou vingt ans, je serai diligente sur mon chemin de cultivation. Je ferai savoir à plus de gens que le Falun Dafa est bon, qu'Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! »

Traduit de l'anglais