Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Je pratique le Falun Dafa et toute ma famille est bénie

Lundi 8 juin 2020 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

(Minghui.org) Il ne fait aucun doute dans mon esprit que la méthode de cultivation et pratique de l’esprit et du corps est gratifiante, non seulement pour moi, mais aussi pour ceux qui m’entourent, ils sont bénis parce que je pratique le Falun Dafa.

Un collègue m'a présenté le Falun Dafa en 2008. De temps en temps, mon fils et ma fille étudiaient les enseignements du Fa avec moi. Depuis, nous sommes en bonne santé. Bien que mon mari ne pratique pas, il comprend que Dafa est bon. Pendant plus d’une décennie, il a souffert de pharyngite chronique et de maladies de l’estomac. Mais il a été miraculeusement guéri.

Le professeur de mon fils m’a appelée pour que je le ramène à la maison quand il a eu une forte fièvre. Mon mari voulait l’emmener à l’hôpital. Je n’ai pas paniqué, parce que je croyais qu’il était protégé par le Maître Li (le fondateur). J’ai dit à mon mari que notre fils irait bien. Je lui ai passé un enregistrement des conférences du Maître et lui ai demandé de dire « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

Le lendemain matin, notre fils était complètement rétabli et est allé à l’école à l’heure. Le professeur était un peu inquiet. « Il va bien », ai-je dit. « S’il vous plaît, laissez-le aller en classe. »

C’est arrivé deux autres fois. À chaque fois, il se rétablissait comme ça. Chaque fois que notre fils est malade ou a mal quelque part, mon mari lui rappelle maintenant de répéter : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

Mon mari n’est pas un pratiquant, mais je lui ai parlé des principes du Falun Dafa et c'est une bonne personne. Il conduit un taxi pour gagner sa vie. Si un client laisse quelque chose dans son taxi, il le rend toujours. Il n’augmente pas ses prix en vacances comme le font les autres chauffeurs. Si un client ne le paie pas, il ne donne pas suite à l'affaire.

Mon mari me rappelle aussi d’être diligente dans la cultivation, par exemple, de ne pas perdre mon sang-froid avec les enfants. Son entreprise est bonne et nous avons pu acheter un appartement de trois chambres en trois ans. C’est sans aucun doute une bénédiction que je dois à ma pratique de Dafa.

Ma mère ne s’entendait pas bien avec ma belle-sœur. Je lui ai parlé des principes que j’ai appris de Dafa, ainsi que de quelques histoires de culture traditionnelle chinoise. Elle a compris et cessé de se plaindre.

J’ai également profité de l’occasion pour chercher mes propres lacunes à l’intérieur. J’ai alors pu m’élever et la relation de ma mère avec ma belle-sœur s’est également améliorée. Maintenant, elles s’entendent bien et mes parents vont souvent chez ma belle-sœur pour dîner.

Mes parents et ma belle-famille comprennent tous que le Falun Dafa est bon. Ils répètent aussi souvent : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Ils sont tous en bonne santé. Mes parents sont sexagénaires. Mon beau-père a 83 ans et est plein d’énergie.

Traduit de l’anglais