Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le chemin de rétablissement de patients atteints de cancer

Lundi 6 juillet 2020 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Sichuan, Chine

(Minghui.org)

L'histoire de mon cousin

La famille de mon cousin est venue nous rendre visite au cours du printemps 2019. Mon cousin venait de subir une opération pour enlever une tumeur cancéreuse. Il se réjouissait d'avoir récupéré complètement après avoir été traité par un spécialiste de haut niveau dans le domaine.

C'était une réunion joyeuse. Ma mère âgée de 83 ans et moi avons parlé des vingt ans de persécution brutale du Falun Dafa et de ses pratiquants par le Parti communiste chinois (PCC). La famille de mon cousin a décidé de démissionner de toutes les organisations affiliées au PCC auxquelles ils avaient adhéré.

Six mois plus tard, mon cousin nous a téléphoné et il a dit : « Je vais probablement mourir bientôt, parce que mon cancer s'est métastasé. » Ma mère et moi sommes allées lui rendre visite et nous avons été surprises quand nous l'avons vu. Il paraissait mince et faible, étendu sur le sofa. Sa femme était aussi en train de se reposer. Elle venait juste de tomber et s'était frappé la tête. Se sentant étourdie, elle ne pouvait pas préparer le déjeuner.

J'ai préparé le déjeuner. Nous avons passé l'après-midi à parler du Falun Dafa et à quel point cette pratique est extraordinaire. Mon cousin croyait encore dans la médecine moderne, alors ils nous ont questionnés : « Si le meilleur spécialiste ne peut pas le traiter, comment une alternative gratuite peut-elle l'aider » ?

Néanmoins, avant de retourner à notre hôtel, nous leur avons laissé un exemplaire du livre Zhuan Falun et des histoires de cultivation en format audio téléchargées sur le site Web Minghui.

Pendant que nous faisions les exercices le lendemain matin, une pensée m'est venue à l'esprit : « Il va beaucoup mieux maintenant. »

Ma mère et moi avons décidé de rendre visite à mon cousin encore une fois avant de retourner chez nous. Nous avons encore été surprises quand nous l'avons vu. Il nous a ouvert la porte et il parlait et marchait comme il le faisait auparavant.

Après notre départ la veille, mon cousin a dit que sa femme et lui avaient écouté les histoires de cultivation que nous leur avions données. Après cela, mon cousin a dit qu'il s'était senti plus énergique et que le mal de tête de sa femme avait disparu.

La femme de mon cousin avait pratiqué le Falun Dafa avant le 20 juillet 1999 (date du lancement de la persécution du PCC), mais elle avait arrêté de peur d'être arrêtée. Cette fois, mon cousin et sa femme voulaient pratiquer. Je leur ai enseigné les cinq séries d'exercices.

Trois jours plus tard, je leur ai apporté le DVD de la démonstration des exercices du Maître et la musique des exercices. Je les ai encouragés à étudier régulièrement le Fa et à faire les exercices et je leur ai dit que cela leur bénéficierait grandement, qu'ils devraient sincèrement croire dans le Maître et dans Dafa.

Nous avons téléphoné à mon cousin deux semaines plus tard. Il était chez son neveu. On venait de diagnostiquer à son neveu un lupus et il disait au jeune homme combien étonnant était le Falun Dafa.

La femme de mon cousin est intervenue : « J'aime faire les exercices [du Falun Dafa]. » Quand je lui ai demandé pourquoi, elle a dit : « Je vois des cercles colorés voler tout au-dessus de ma chambre quand je fais les exercices et je sais que ce sont des Falun. »

Mon cousin m'a téléphoné une semaine plus tard et il s'est exclamé : « Je veux remercier le Maître ! » Il avait complètement récupéré et il faisait depuis des tâches ménagères et cuisinait tous les jours.

L'histoire de mon ancienne collègue

Je n'avais pas vu Bing depuis longtemps. J'avais entendu dire que récemment on lui avait diagnostiqué un cancer de l'utérus, qu'elle avait subi une opération et se reposait chez elle.

Je suis allée la voir. Elle a dit que son opération s'était bien passée. Elle avait subi une hystérectomie complète. La famille avait dépensé en tout soixante-dix mille yuans pour une semaine à l'hôpital. La chose la plus inconfortable était qu'elle était couverte d'une sueur froide depuis l'opération.

J'ai dit à Bing et à son mari combien le Falun Dafa est étonnant et comment de nombreux pratiquants avaient vu leurs problèmes de santé résolus. Trente minutes plus tard, Bing a soudain remarqué qu'elle avait arrêté de suer. J'ai dit, enthousiaste : « Le Maître est en train de prendre soin de toi ! »

Bing voulait pratiquer le Falun Gong sur-le-champ. Le lendemain, je lui ai apporté un exemplaire du Zhuan Falun et je lui ai montré les exercices.

Nous avons étudié le Fa quotidiennement et fait les exercices tous les soirs pendant le mois suivant.

Quand Bing s'en rendue à l'hôpital pour un examen de suivi trois mois plus tard, le médecin était déconcerté et il a dit : « Impossible, notre diagnostic était correct, pourquoi n'y a-t-il plus de cellules cancéreuses dans votre corps ? »

Très calmement, Bing a dit au médecin : « Ma collègue m'a montré comment pratiquer le Falun Dafa et je l'ai pratiqué. »

Le médecin n'a pas paru surpris. Il s'est exclamé : « Vous avez trouvé le meilleur traitement, félicitations ! Il y a plusieurs pratiquants de Falun Dafa qui travaillent ici. »

Traduit de l'anglais