Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Le sort de mon frère a changé après avoir signé la pétition « Rejeter le PCC »

Lundi 11 janvier 2021 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Russie

(Minghui.org) J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a onze ans. Dafa m'a aidé à retrouver la santé et ma famille vit maintenant en harmonie.

Plusieurs de mes proches sont intéressés par ma vie de pratiquant, y compris mon jeune frère. Je lui ai clarifié la vérité. Il a regardé le film Free China et une autre vidéo sur la persécution des pratiquants de Falun Dafa en Chine.

La pétition « Rejeter le PCC » a récemment été lancée. J'ai hésité à en parler à mes amis et à ma famille. Les gens qui ont grandi dans un pays autrefois dirigé par le communisme l'accepteraient-ils ?

Finalement, j'ai décidé de faire signer la pétition. J'ai commencé à en parler à ma famille et à mes amis, car je leur avais déjà parlé de la véritable nature du Parti communiste chinois (PCC) et de la persécution du Falun Dafa.

J'ai rendu visite à mon frère aîné. Chez lui, l'atmosphère était déprimante. Mon frère avait l'air triste et fatigué. Son plus jeune enfant souffre de troubles et a des crises d'épilepsie. L'enfant ne se portait pas bien et mon frère n'avait pas assez d'argent pour l'emmener à l'hôpital. Même avec de fortes doses de médicaments anti-épileptiques, l'enfant a tous les jours des crises d'épilepsie qui durent longtemps.

Parler à la famille de mon frère n'a pas été facile. Nous avons parlé de l'esprit obscur du marxisme et du communisme. J'ai fait remarquer que lorsque nous avons prêté serment en rejoignant les Jeunes Pionniers dans notre enfance, si nous n'avons pas prêté serment à Dieu, alors à qui avons-nous donné notre parole ? Aux démons ?

Mon frère a écouté et a accepté. Lui et sa femme ont signé la pétition. Je leur ai dit que si une personne refuse de se ranger du côté des démons du PCC, son sort va changer et sa vie va s'améliorer.

Nous nous sommes serrés dans les bras et ils m'ont remercié pour ma visite.

Ce soir-là, la situation financière de mon frère a changé. Il avait assez d'argent pour emmener son enfant à l'hôpital. Lui et sa femme étaient très heureux.

Mon frère m'a appelé le lendemain matin et m'a dit avoir passé la meilleure nuit de sommeil depuis des années.

Je suis convaincu que mon frère et sa famille ont été sauvés grâce à la signature de la pétition « Rejeter le PCC ».

Traduit de l'anglais