Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Indonésie : Mon ami a complètement récupéré du virus du PCC après avoir récité les deux phrases spéciales

Mardi 2 février 2021 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa en Indonésie

(Minghui.org) Mon nom est Ah-Xia et je suis un pratiquant indonésien de Falun Dafa. Je voudrais partager comment mon ami a récupéré du virus du PCC (coronavirus) après avoir récité « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

Mon ami, Ayan, est indonésien et il est resté à l’hôpital pendant dix jours après avoir appris qu’il avait été testé positif au virus du PCC. Alors qu’il était hospitalisé pendant dix jours, Ayan ne se sentait pas mieux, cependant il croyait que Dieu l’aiderait.

Quand j’ai appelé Ayan, il m’a dit qu’il avait un très gros mal de tête et ne savait pas quoi faire. J’ai dit à Ayan qu’il devrait réciter les deux phrases « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », comme elles sont écrites sur l’amulette que je lui ai donnée. Je lui ai dit que cette amulette pourrait lui sauver la vie et c’était un remède pour le sauver du virus du PCC.

Il ne m’a pas cru au début et a dit qu’il ne voulait participer à aucune religion autre que le christianisme. J’ai en outre expliqué qu’il ne s’agissait pas d’une religion et que je n’essayais nullement de changer sa religion ou sa croyance. Le Falun Dafa était une pratique de cultivation de haute vertu et il améliore le caractère pour devenir plus compatissant. Au cours de cette période historique spéciale, le Maître sauve les êtres lorsqu'ils croient vraiment que « Falun Dafa est bon », indépendamment de leur religion ou de leur croyance, ce n’est que le cœur qui compte.

Après avoir écouté mon explication, Ayan a progressivement accepté ce que j’ai dit.

Comme Ayan ne parle pas chinois, je lui ai appris à réciter « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » tous les jours.

Ayan a passé un test de dépistage du virus du PCC après avoir récité les deux phrases spéciales et les résultats sont revenus négatifs. Les médecins lui ont dit qu’il s’était complètement rétabli et qu’il pourrait obtenir son congé.

Il était très heureux et m’a appelé : « Merci beaucoup de m’avoir donné la carte des ”deux phrases“ ! » Je lui ai dit : « Tu n’as pas besoin de me remercier. Tu devrais exprimer ta gratitude au Maître de Dafa. C’est le Maître qui t’a sauvé. »

En écrivant ceci, je tiens à encourager les pratiquants à répandre les merveilles de Dafa. En croyant vraiment à ces deux phrases, les gens peuvent être sauvés. Les pratiquants peuvent donner la carte des « deux phrases spéciales », ou amulette, aux personnes prédestinées, en leur disant que ces phrases de bon augure les aideraient pendant cette grande pandémie.

J’espère que mon partage d’expérience peut encourager d’autres pratiquants à clarifier la vérité.

Traduit de l’anglais