Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un ingénieur trouve un nouveau sens à sa vie grâce à la pratique du Falun Gong

Mercredi 24 février 2021 |   Écrit par un correspondant de Minghui à Taïwan

(Minghui.org) « Même si je n'étais pas une mauvaise personne, j'aimais jouer et m'amuser. Je pensais qu'il fallait profiter des conforts matériels et cueillir les roses de la vie. » C'est ainsi que Lian Wenyuan, un ingénieur de 35 ans, a décrit sa vie d'il y a onze ans. En un jour, son monde a été bouleversé – un accident de voiture en 2010 a tout changé. Mais ce qui aurait pu être une tragédie lui a apporté un nouveau départ car cela l'a inspiré à pratiquer le Falun Gong.

Lian Wenyuan au moment où il a obtenu son diplôme du Département de génie électronique et informatique de l'Université nationale des sciences et technologies de Taïwan

Des problèmes de santé insurmontables

Avant de commencer la cultivation et pratique du Falun Dafa, Wenyuan a dit qu'il pensait qu'il devait s'amuser et chercher le plaisir à tout instant. Il fumait des cigarettes et buvait de l'alcool. La nuit, il ne dormait pas bien et avait des maux d’estomac ainsi que des ulcères intestinaux. Bien qu'il soit jeune, il éprouvait souvent de la douleur. En raison d'une grave blessure, il ne pouvait pas rester debout longtemps.

« Quand on a un problème insurmontable, cela vous amène à réévaluer votre vie », a-t-il dit.

Qu'est-ce qui l'a alors fait devenir un pratiquant de Falun Dafa ?

Un accident de voiture en 2010 lui a laissé des séquelles permanentes. Dix mois après sa sortie de l'hôpital, il continuait à avoir des vertiges et consultait fréquemment des médecins. Les médecins occidentaux ne trouvant pas la cause du problème, il s'est adressé à des médecins chinois. Rien n'a changé. Malgré son jeune âge, 25 ans, sa santé était défaillante.

Une bénédiction déguisée

Un collègue de travail lui a suggéré d'essayer de pratiquer le Falun Dafa. Le collègue avait déjà parlé à Wenyuan de la discipline spirituelle et il savait qu'il s'était remis d'un problème de santé en pratiquant le Falun Dafa. Mais Wenyuan n'était pas intéressé. Cette fois, lorsque son collègue lui a suggéré de pratiquer le Falun Dafa, il a senti que c'était la seule chose qui pouvait le sauver.

Il avait déjà essayé d'autres pratiques auparavant. Elles promettaient toutes une amélioration de la santé, mais le Falun Dafa était différent. Dans ses enseignements, le fondateur du Falun Dafa, Li Hongzhi, parlait de devenir une meilleure personne en se cultivant, en étant gentil et en endurant les épreuves. De plus, les pratiquants ne demandaient pas d'argent, car la pratique était enseignée gratuitement. Un pratiquant lui a dit : « Je ne peux pas dire que les pratiques qui veulent de l'argent sont mauvaises, mais celle qui ne vous demande pas un seul centime est la plus juste. » Wenyuan était d'accord.

Le lendemain, son collègue lui a remis le livre principal des enseignements, le Zhuan Falun. Mais après l'avoir lu brièvement, Wenyuan avait de nombreuses questions. Il ne pouvait pas non plus renoncer à poursuivre les plaisirs de la vie. « Il y avait beaucoup de choses que je voulais faire et essayer », a-t-il dit. « Il a mis le livre de côté et n'a appris que les exercices. Sa santé ne s'est pas améliorée et il a continué à consulter son médecin. Il a finalement décidé de pratiquer réellement le Falun Dafa et de voir ce qui se passerait. Après avoir commencé à pratiquer sérieusement, il a senti que l'accident était une bénédiction déguisée. »

Abandonner la cigarette

Wenyuan aimait boire et fumer. En raison des vertiges causés par l'accident de voiture, il a arrêté de boire, mais il n'a pas pu arrêter de fumer. Dans la Septième Leçon du Zhuan Falun, Maître Li a écrit qu'un pratiquant ne devrait pas fumer. La fois suivante où Wenyuan a allumé une cigarette, le goût était dégoûtant et il l'a jetée. Par curiosité, il a essayé de fumer à nouveau, mais n'a pas ressenti le même effet. C'est ainsi que sa dépendance a disparu. Il s'est rendu compte que les cigarettes avaient une odeur terrible.

Il fumait depuis l'âge de 16 ans, mais six mois après avoir commencé à pratiquer Dafa, il n'avait plus envie de fumer. Lorsqu'il a raconté cette expérience à ses amis, ils ont été stupéfaits par la puissance de Dafa.

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, ses vertiges se sont estompés. Ses autres maux ont lentement disparu aussi. Il n'avait plus de maux de dos et il pouvait rester debout pendant longtemps. Lorsque l'inconfort dans ses oreilles le tenait éveillé, il lisait les livres de Falun Dafa au lieu de dormir. Il a senti un Falun (Roue de la loi) tourner autour de ses oreilles, après quoi, son insomnie s'est résolue.

Récemment, une connaissance d'affaires s'est plainte de souffrir d'insomnie. Wenyuan a partagé ses expériences après avoir pratiqué le Falun Dafa. Il a dit qu'il avait également eu des troubles du sommeil. Il était épuisé mais ne pouvait tout simplement pas s'endormir. Maintenant, sa qualité de sommeil est excellente. Il se sent calme et en paix.

Abandonner le ressentiment envers son père

Wenyuan estime que le plus grand changement qu'il a vécu après être devenu pratiquant a été de laisser tomber son ressentiment envers son père.

Il a toujours estimé que son père lui était redevable. Après avoir commencé la pratique du Falun Dafa, il a su que c'était une chose à laquelle il devait travailler. Un jour, son père a voulu acheter une voiture. Sans en parler à son fils, il en a acheté une. Il a dit : « Dans le passé, je me serais battu avec lui. Je me suis rappelé qu'il fallait que j'aie de la compassion. Je lui ai expliqué la raison pour laquelle ce n'était pas le bon moment pour acheter une voiture. À la fin, je l'ai aidé à annuler l'achat. »

Cinq ans plus tard, son père voulait à nouveau acheter une voiture. Il s'est plaint à sa femme que son fils ne l'autorisait pas à acheter une voiture. Cette fois, Wenyuan a regardé à l'intérieur Il a découvert qu'il avait encore du ressentiment et était réticent à supporter le coût de l'achat d'une voiture.

Il s'est dit qu'il voulait mettre fin à ce conflit et que c'était une opportunité de cultiver. Le lendemain, il a proposé à son père d'aller acheter une voiture. Il a considéré les choses du point de vue de son père. Ils ont regardé des voitures neuves et des voitures d'occasion, et Wenyuan en a finalement acheté une.

Il a dit : « J'avais essayé d'éviter le problème, mais quand j'ai décidé de l'affronter et d'abandonner mon attachement, j'ai eu la sensation que je changeais, et mes parents ont aussi senti cela. »

« Je n'ai aucune idée de ce que seraient mes valeurs morales aujourd'hui si je n'étais pas un pratiquant. La cultivation a fait de moi une personne plus stable. Quand mes collègues ou amis ont un problème, ils se confient à moi. Je partage avec eux mon avis sous l'angle d'un pratiquant, et je leur donne des suggestions », a-t-il déclaré. C'est un autre changement positif qu'il a obtenu de la pratique du Falun Dafa‒apprendre à aider les autres.

Traduit de l'anglais