Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un nouveau pratiquant : Je vais chérir l'opportunité de cultiver

Dimanche 7 février 2021 |   Écrit par Xiao Ming

(Minghui.org) Je m'appelle Xiao Ming et j'ai 68 ans. Mon père, qui était autrefois secrétaire du Kuomingtang (KMT), était diplômé de l'Académie militaire de Whampoa, aujourd'hui connue sous le nom d'Académie militaire de la République de Chine. Pendant la révolution culturelle, nous avons été étiquetés comme l'une des « Cinq catégories noires ».

Je suis devenu le représentant d'élèves à l'école élémentaire parce que mes notes étaient très bonnes. Cependant, j'ai été transféré dans un système éducatif civil pour le secondaire. À 16 ans, j'ai été envoyé dans les zones rurales pour travailler. Lorsque je suis revenu en ville, je n'ai pas pu trouver de travail. Je n'ai pas eu d'autre choix que de retourner au village pour devenir ramasseur de terre la nuit et déplacer de grands blocs de pierre. Lorsque ma mère a réussi à obtenir de son employeur que je sois de nouveau recruté en ville, j'étais accablé de maladies. J'avais de très gros maux d'estomac et, pour joindre les deux bouts, j'ai ouvert une petite pharmacie.

Béni par le Fa

Je vendais des seringues et des aiguilles aux toxicomanes et, pendant cette période, je savais très bien que des gens mouraient de la drogue. Cependant, pour gagner ma vie, je n'avais pas vraiment le choix. Pour me rassurer, je pensais que c'était bien tant que je ne vendais pas de drogue et que j'avais besoin de gagner de l'argent pour subvenir à mes besoins. Si je n'avais pas été atteint d'une maladie grave, je n'aurais pas changé d'avis.

Fin 2018, j'ai été hospitalisé parce que je ressentais un énorme malaise. J'ai reçu un diagnostic de cancer, de diabète, d'ulcère à l'estomac, d'épaules bloquées et d'hypertension artérielle.

Ma sœur cadette qui était pratiquante de Falun Dafa m'a rendu visite à l'hôpital. Elle m'a dit que seul le Maître de Dafa est capable de m'aider. Elle m'a dit que ma tension artérielle pourrait revenir à la normale si je récitais « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » J'étais encore sceptique, mais je les ai récités quand même avec ma sœur. Après avoir récité ces mots, nous avons vérifié ma tension artérielle et elle était revenue à la normale. Ma sœur m'a dit que le Maître m'encourageait, alors j'ai commencé à lire les livres de Falun Dafa et quelques documents de clarification de la vérité.

Je suis sorti de l'hôpital au début de l'année 2019 et j'ai commencé à regarder et à écouter les enseignements du Maître. J'ai regardé trois fois « Enseignements de Fa pour les pratiquants en Australie ». Lorsque je regardais les conférences du Maître, je revoyais certaines sections jusqu'à ce que je les comprenne.

Après avoir regardé les conférences du Maître, j'ai eu l'idée d'arrêter de fumer. Le lendemain, en prenant une cigarette, j'ai ressenti un malaise. Cela fait vingt ans que j'ai arrêté de fumer.

Le Maître purifie mon corps en profondeur

J'ai commencé à ressentir des interférences lorsque j'ai décidé de cultiver diligemment. J'ai commencé à être « malade » et on m'a emmené à l'hôpital. Ma qualité d'éveil était médiocre et je ne pensais pas que le Maître me protégeait. J'ai commencé à me réveiller à 5 heures du matin pour faire les exercices et pour étudier le Fa pendant la journée, et ma santé s'est améliorée.

Puis, je me suis à nouveau effondré sur le sol, et il semblait que j'avais les symptômes d'une attaque.

Le Maître a dit :

« Quand vous dites que vous voulez cultiver et pratiquer, ils ne sont plus d’accord : ”Tu veux cultiver et pratiquer, tu veux t’en aller ; quand tu auras développé ton gong, je ne pourrai plus t’atteindre, je ne pourrai plus te toucher.“ Et ça, ils ne peuvent pas l’admettre. Alors, ils font tout pour vous créer des obstacles, pour vous empêcher de cultiver et de pratiquer, ils cherchent coûte que coûte à vous perturber et peuvent même venir vous tuer. » (Sixième leçon, Zhuan Falun)

La cause de mes « maladies » était que j'avais beaucoup de dettes karmiques. Si le Maître ne m'avait pas protégé, j'aurais perdu la vie. Je suis très reconnaissant envers le Maître !

Je suis vraiment chanceux de cultiver le Falun Dafa. C'est comme une lumière infinie qui brille en moi, et je connais enfin le vrai sens de la vie.

Je vais chérir l'opportunité de cultiver et je vais persister, quelle qu'en soit la difficulté.

Traduit de l'anglais