Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

L’histoire de cultivation de Juanzi

Jeudi 11 mars 2021 |   Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Shandong, Chine

(Minghui.org) Lorsque l’entreprise pour laquelle Juanzi travaillait a fait faillite en 2001, elle et ses collègues ont commencé à chercher un emploi dans la province du Shandong.

Trente à quarante personnes ont postulé pour le même poste dans une agence de soins de santé. Un cadre supérieur de l'entreprise cherchait également une gardienne pour sa femme handicapée. Juanzi a obtenu le poste.

Commencer comme « un petit moine »

Juanzi s’est rendue au domicile du couple le lendemain matin. L’homme a dit : « Juanzi, je suis un pratiquant de Falun Gong. Le Falun Gong est vraiment formidable. Voulez-vous apprendre cette pratique ? » Elle a répondu rapidement : « Bien sûr, j’aimerais apprendre la pratique. » Elle a eu tellement de chance d’entendre parler de Dafa dès son premier jour chez lui.

Le Maître a dit :

« Le petit moine travaille toujours dur et supporte la fatigue, il peut liquider plus rapidement son karma et atteindre plus vite l’éveil. »(Septième Leçon, Zhuan Falun)

Le pratiquant a dit : « Tu as une bonne base. J’ai failli m’évanouir lorsque j’ai fait l’exercice appelé “Tenir la roue” pour la première fois. Il m’a fallu six mois pour me sentir assez fort pour ne pas baisser les bras trop tôt. »

Ils ont continué à faire les exercices du Falun Gong tous les jours. Un jour, le pratiquant de Falun Gong a dit : « Juanzi, j’aimerais te dire quelque chose, mais s’il te plaît ne développe pas un attachement. J’ai vu que tes mains étaient entourées d’une lumière d'un rouge brillant. Un matin, je ne t'ai pas trouvée et je me suis demandé où tu étais. Tout à coup, je t'ai vue et tu étais aussi grande que le plafond, alors qu'en réalité, tu ne mesures que 1,56 m (61 pouces). Tu avais l'air invincible. »

Juanzi a ri : « Comment se fait-il que je sois devenue si grande ? Le Falun Gong est vraiment magique. »

Rembourser une dette

Juanzi était vraiment diligente et travaillait dur pour s'occuper de l'épouse de cet homme. Pendant son temps libre, elle étudiait le Fa et participait aux projets de Dafa pour clarifier les faits. Son comportement et ses paroles étaient basés sur les principes de Dafa. Même dans le contexte de la grave persécution en Chine continentale, elle cultivait fermement Dafa.

Le Maître a dit :

« La cultivation et la pratique authentiques ne sont pas aussi faciles que vous le pensez, vous avez le souhait de cultiver et de pratiquer, est-ce que cela suffit pour le faire et parvenir là-haut ? Lorsque vous cultivez et pratiquez réellement, vous êtes immédiatement en danger de mort, ce problème surgira aussitôt. » (Troisième Leçon, Zhuan Falun)

« Quand on a contracté une dette, il faut la payer ; donc des événements dangereux peuvent se produire au cours de votre cultivation et de votre pratique. Mais au moment où quelque chose arrivera, vous n’aurez pas peur, d’ailleurs on ne vous laissera pas non plus courir de réels dangers. » (Troisième Leçon, Zhuan Falun)

C'était peu de temps avant le Nouvel An chinois. D'ordinaire, le patron de Juanzi n'allait pas dans sa ville natale pour les vacances en raison de la santé de sa femme. Cependant, Juanzi a accepté de s'occuper de sa femme, Hua, afin qu'il puisse se rendre dans sa ville natale pour les activités.

À 22 heures, ce soir-là, Hua a dit qu'elle voulait utiliser les toilettes. Lorsque Juanzi a essayé de se lever, elle s'est rendu compte qu'elle ne pouvait pas bouger, qu'elle était essoufflée et que son corps tremblait. Cependant, elle ne s'est pas sentie nerveuse et ne s'est pas inquiétée pour elle. Elle a dit à Maître Li (le fondateur du Dafa) dans son esprit : « Maître, je ne peux pas mourir comme cela. Mon employeur est allé dans sa ville natale pour les vacances et il sera absent pendant dix jours. Sa femme Hua est handicapée. Si je meurs, Hua va mourir également. Que dois-je faire ? »

En cinq minutes, Juanzi a pu bouger de nouveau et est revenue à la normale. Hua lui a demandé : « Tu vas bien ? » Elle a répondu : « Je vais bien » et a immédiatement emmené Hua aux toilettes.

À minuit, Juanzi a commencé à avoir de la fièvre, sa bouche est devenue sèche, et tout son corps a eu mal. Cependant, à 3 h50 du matin, elle avait terminé les cinq exercices. Ses vêtements étaient trempés de sueur. Elle a émis la pensée droite à 6 heures du matin. Après cela, sa fièvre a disparu. Elle se sentait très énergique et est complètement revenue à la normale.

Expériences magiques grâce à la cultivation

Juanzi se cultivait avec beaucoup de diligence. Elle savait que son employeur avait des difficultés financières en raison des frais médicaux engagés pour sa femme. Juanzi leur a dit de réduire son salaire. Même lorsque son salaire a été retardé d'un an, elle ne s'est pas plainte et elle a continué de faire son travail consciencieusement. Le couple traitait Juanzi comme un membre de leur famille.

Le Maître a dit :

« Telle hauteur de xinxing, telle hauteur de gong. » (Première Leçon, Zhuan Falun)

Juanzi utilisait son temps libre pour faire les trois choses. Elle a vécu des expériences magiques. Pendant l'étude collective du Fa, elle voyait différentes couleurs dans le Zhuan Falun, y compris dans la version électronique. Elle se rappelait toujours le Fa du Maître dans son esprit pendant qu'elle marchait, cuisinait ou qu'elle faisait son travail. Un mois, elle a quitté quatre fois son corps physique, elle est allée dans une autre dimension et a vu des scènes d'une beauté étonnante. Elle a vu le Maître faire la méditation assise. Elle a également vu cinq lys sacrés et magnifiques tourner, des gardiens majestueux du Bouddha, et d'autres choses encore. Ces expériences merveilleuses ne peuvent pas être décrites en utilisant le langage humain.

Bienfaits pour les proches

Le Maître a dit :

« Quand une personne obtient le Fa, toute la famille en bénéficie. » (Zhuan Falun Fajie – Le Fa du Zhuan Falun expliqué)

Un jour, la mère de Juanzi l'a appelée et lui a dit : « Le DVD que tu nous as donné est vraiment génial. » Sa mère a fait l'éloge des représentations de Shen Yun que Juanzi lui avait donnés sur un disque.

Son employeur a rappelé à Juanzi de ne pas parler du Falun Gong au téléphone à sa mère pour des raisons de sécurité. Juanzi a compris et a changé de sujet lorsqu'elle parlait à sa mère.

Il y a quelques années, Juanzi a pris des vacances et elle a envoyé des brochures sur le Falun Gong à ses amis et à sa famille. Sa mère a vu que Juanzi était plus gentille et respectueuse envers ses parents. La mère de Juanzi a également lu le Zhuan Falun et est devenue en bonne santé.

Un vieux dicton dit que la famille qui accumule la bonté est sûre d'avoir du bonheur en abondance. C'est vrai. Juanzi a clarifié les faits aux gens sur le Falun Gong, et grâce à cela, elle a obtenu mérites et bienfaits pour les membres de sa famille. Sa mère est âgée, mais en très bonne santé.

Juanzi a également parlé à son fils des faits concernant Dafa. Elle lui a dit de répéter : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Son fils est une personne respectable et honnête. Après avoir obtenu son diplôme universitaire, il a lancé sa propre entreprise, qui est prospère et marche bien.

Traduit de l’anglais