Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Mission : Éveiller la conscience des êtres

Mercredi 17 mars 2021 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa de la province du Hunan, Chine

(Minghui.org) Je suis une pratiquante de Falun Dafa âgée. La plupart des gens de mon âge sont vieux et faibles et souffrent d'une maladie ou d'une autre. Mais grâce à la bénédiction de Maître Li Hongzhi (le fondateur de Dafa) et au grand pouvoir du Fa, je suis en très bonne santé et pleine d'énergie, comme une jeune personne de 20 ans. Je n'ai aucun concept de « vieux » dans mon esprit.

Ma vie est bien organisée. Je me lève tous les jours à 3 h 15 pour faire mes exercices matinaux avant d'envoyer mon petit-fils à la maternelle. Je prends un petit déjeuner simple avant de sortir pour clarifier la vérité aux gens avec d'autres pratiquants. L'après-midi, j'étudie le Fa à la maison, je le copie ou le mémorise, et je lis également les écritures des enseignements du Maître. Lorsque je fais les tâches ménagères, j'écoute les partages d'expériences sur la radio Minghui, afin de garder ma conscience principale concentrée et de ne pas être facilement perturbée par le karma des pensées et les informations extérieures. Ainsi, je peux maintenir les pensées positives d'une pratiquante et me cultiver en regardant à l'intérieur et en corrigeant mes défauts.

Le Maître nous a dit dans ses nombreux enseignements que les pratiquants ont une mission importante. En tant que pratiquante de longue date, je suis bien consciente de la grande responsabilité qui m'incombe. Pendant plusieurs années, mes compagnons de cultivation et moi-même avons surmonté les interférences et la peur. Nous sortons chaque jour pour clarifier la vérité et persuader les êtres de démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations de la jeunesse. Qu'il pleuve ou qu'il vente, nous ne nous arrêtons jamais.

Comme je sors tous les jours pour clarifier la vérité, je dois affronter des gens avec différents types de pensées, et des gens qui me ridiculisent et m'insultent, car ils ne connaissent pas la vérité. Tout cela met constamment à l’épreuve le xinxing du pratiquant. Je demande au Maître de me fortifier chaque jour pour que je puisse élargir et élargir encore mes capacités et ma compassion. Je présente une bonne image aux gens de ce monde, et je demande également au Maître de me donner le pouvoir et l’énergie d’éveiller la conscience de plus de gens.

Il est urgent d'éveiller la conscience des êtres pendant la pandémie

Après le Nouvel An 2020, le virus de Wuhan s'est rapidement répandu dans toute la Chine, et ma ville n'a pas fait exception. Les gens ordinaires paniquaient, mais les disciples de Dafa ont le Fa dans le cœur, ils ont donc pu affronter le problème ouvertement. Nous savons plus que jamais que le monde est en difficulté, et nous devons mettre à profit ce temps pour éveiller la conscience des êtres.

Le site web de Minghui a rapidement publié des brochures spéciales sur la vérité, et les pratiquants du site de production de documents ont imprimé 600 exemplaires de ces documents et me les ont envoyés après avoir surmonté toutes les difficultés. J'ai étudié le Fa et émis la pensée droite pendant la journée et je suis sortie la nuit pour distribuer les documents. Afin de distribuer à quelques communautés supplémentaires, j'ai monté et descendu des escaliers, suis allée rapidement de bâtiment en bâtiment, suis passée d'une unité à une autre, espérant seulement que les êtres puissent obtenir l'aide de Dafa en temps de crise, et que leur conscience s'éveille. Une fois, j'ai rencontré un policier qui m'a fixé durement parce qu'il y avait peu de piétons dans la rue et que mon visage était rouge et en sueur. Mais je n'ai pas eu peur du tout et je suis passée devant lui calmement.

En plus de distribuer des documents, je n'ai pas cessé de clarifier la vérité en face à face. Le matin, je profitais du fait que j'achetais des produits alimentaires pour persuader les employés des supermarchés près de chez moi de démissionner du PCC. L'après-midi, lorsque mon fils rentrait du travail, je sortais à nouveau pour clarifier la vérité.

Mon fils et ma belle-fille s'opposaient à ce que je sorte tous les jours, mais j'ai dit à mon fils : « Notre Maître du Falun Dafa, Maître Li Hongzhi, a fait des préparatifs pour la période de la rectification de Fa pendant des dizaines de milliers d'années, et maintenant il est temps pour nous de réveiller les gens. Nous sommes des pratiquants, nous sommes énergiques, et tout ira bien. Si vous m'arrêtez, vos bénédictions seront immédiatement diminuées - vous en avez bénéficié parce que vous soutenez ma cultivation. » Une fois qu'il a réalisé qu'il ne pouvait pas m'empêcher de sortir, il m'a juste rappelé de ne pas aller dans les endroits bondés et de me protéger.

Un jour pendant le Nouvel An 2020, j'ai parlé à 24 personnes en tout, ce qui était rare parce que beaucoup de gens ne sortaient pas, et il y avait très peu de gens dehors, je savais que c'était l'arrangement et l'encouragement du Maître compatissant. Quand le Maître a publié le nouvel article « Rationalité », j'ai été soulagée de savoir que j'avais le bon éveil et que j'avais fait la bonne chose, que je n'avais pas laissé mon cœur et mon affection m'entraver.

La phase la plus grave de la pandémie s'est temporairement ralentie après avril 2020, et l'environnement est devenu plus détendu. Le confinement des districts et des cantons de la ville a été levé, les entreprises ont repris leurs activités normales, davantage de personnes sont sorties et les rues ont retrouvé une circulation plus animée.

Comme le PCC a délibérément dissimulé la pandémie, le virus de Wuhan a non seulement ravagé tout le pays, mais s'est ensuite répandu dans le monde entier. Le Parti s'est ensuite vanté de l'efficacité de sa lutte contre la pandémie, de l'efficacité des mesures prises, de la qualité de ses résultats. Il s'est vanté et a exagéré la gravité de la pandémie à l'étranger, en utilisant sa machine de propagande pour semer la confusion dans l'esprit des gens et continuer à créer une fausse image de lui-même comme étant « grand, glorieux et correct », semant la confusion et empoisonnant de nombreux Chinois.

Après le ralentissement de la pandémie, mes compagnons de cultivation et moi-même avons constaté ce phénomène et nous nous sommes sentis très mal : le Parti pervers est si mauvais et si rusé qu'il a utilisé toutes sortes de manigances pour empêcher les êtres d'être sauvés. Les vies de ceux qui ont écouté les mensonges du Parti pervers sont en danger. Que devons-nous faire ? Dans une situation aussi difficile et compliquée, il est d'autant plus nécessaire pour nous, pratiquants de Dafa, de faire preuve de compassion et de persévérance pour clarifier la vérité, aider le monde à distinguer le vrai du faux, et voir clairement le chaos.

Le Maître a dit :

« Vous n’êtes pas venus pour changer l’histoire, mais pour sauver les gens dans la situation la plus dangereuse de l’histoire... » (« Rationalité »)

« Le PCC est en train de se débattre désespérément dans les affres de l’agonie, et il sème un grand chaos dans la société pour nuire aux êtres humains. » (« Rationalité »)

Il est difficile d'éveiller la conscience des gens, les mauvais esprits communistes nous arrachent et nous volent les gens. La performance des êtres après la pandémie fait que je suis encore plus consciente de la grande responsabilité sur mes épaules, je ne peux pas me relâcher, et je ne peux être que plus diligente pour éveiller la conscience des êtres.

Mon quartier est un centre commercial, on y trouve un centre d'achats, un quartier résidentiel et un grand marché de gros. Le flux de circulation est très élevé, et il y a beaucoup de personnes différentes des zones environnantes qui ont de petites entreprises. Le soir, il y a beaucoup de gens qui se reposent, flânent et se promènent sur la place. Ainsi, je sors tous les matins, et après le dîner, je sors à nouveau pour me promener, et généralement je peux persuader au moins cinq ou six personnes de démissionner du PCC.

Lorsque je rencontre des personnes qui sont plus profondément trompées par les mensonges du Parti maléfique et qui ne veulent pas écouter, je ne m'émeus pas et je continue à chercher la personne prédestinée suivante. Il y a des gens qui sont très profondément empoisonnés et qui veulent me signaler à la police. Je n'ai pas peur et suis protégée par le Maître, j'ai fini par transformer le danger en sécurité. Lorsque je sors, je clarifie essentiellement la vérité partout où je vais. Tant que je fais des choses pour éveiller la conscience des gens, je me sens pleine d'énergie et de pouvoir. Je sens profondément combien les pratiquants de Dafa sont honorés et privilégiés de suivre notre grand Maître compatissant !

Lâcher l'attachement au profit

J'ai été condamnée illégalement par les membres du Parti pervers. Après m'avoir libérée, ils ont continué à me persécuter financièrement, en me retenant 1000 yuans par mois, disant qu'ils retenaient le salaire que je recevais lorsque j'étais en prison, ce qui fait que la pension mensuelle que je recevais n'était que d'environ 1000 yuans. Je suis habituellement économe de mes dépenses personnelles, mais lorsqu'il s'agit de clarifier la vérité, je ne considère jamais les gains et les pertes personnels, et je n'ai jamais été avare de mon argent.

Une fois, j'ai parlé à deux jeunes gens, tous deux très gentils, qui ont accepté la vérité et accepté de démissionner du PCC. L'un d'eux a dit : « Grand-mère, peux-tu nous acheter une bouteille d'eau ? » Les deux enfants avaient 17 ou 18 ans, portaient des vêtements ordinaires et n'avaient pas l'air très aisés, alors sans dire un mot, je leur ai immédiatement acheté une glace et une bouteille de coca chacun. Les deux jeunes étaient si heureux qu'ils n'arrêtaient pas de dire : « Merci ! »

Une fois, j'ai vu un vieil homme mendier là-bas, le vieil homme faible et sénile avait l'air d'avoir plus de quatre-vingts ans, je suis allée à l'arrêt de bus pour lui clarifier la vérité, il a vacillé et s'est effondré, restant là sans pouvoir dire un mot, j'ai sorti dix yuans de mon sac et les lui ai tendus en lui disant, va t'acheter un petit déjeuner. Quand le vieil homme a vu que je lui donnais autant d'argent d'un seul coup, il a immédiatement pris l'argent et s'est éloigné.

À ce moment-là, une femme à côté de moi a vu cette scène et m'a complimentée sur ma générosité. J'ai dit que j'étais une pratiquante de Falun Dafa, cultivant la bonté et la compassion, et que sa famille avait probablement des difficultés, sinon il ne serait pas sorti mendier. Et puis j'ai immédiatement mené la conversation sur la vérité et lui ai dit de démissionner du PCC. Je lui ai dit que nous, les pratiquants, ne mentons pas. La femme a immédiatement accepté de démissionner du PCC.

Le Maître a dit :

« Car celui qui sauve les gens n’impose aucune condition, aucun prix, il n’exige aucune rétribution et ne fait pas ça pour la gloire; il est bien plus noble que les personnages cités en exemple dans la société humaine ordinaire, il le fait uniquement par compassion. » (Deuxième Leçon, Zhuan Falun)

Pendant un certain temps, je suis allée à la gare tous les jours pour clarifier la vérité. Un jour, j'ai vu un jeune homme assis là, habillé à la mode, je lui ai expliqué la vérité, il m'a dit : « Grand-mère, peux-tu me payer un repas ? Je n'ai rien mangé de la journée, et on m'a volé mon téléphone portable. » (De nos jours, les jeunes de Chine continentale paient par téléphone portable, et portent rarement de l'argent liquide sur eux.) Je lui ai immédiatement acheté du riz et de l'eau et lui ai donné 20 yuans supplémentaires. Je lui ai dit : « Grand-mère n'est pas riche non plus, j'ai juste fait ce que je pouvais pour t'aider. »

Sur la place de la gare, il y a aussi souvent des étudiants qui travaillent à temps partiel tout en étudiant. Ils étaient là pour vendre des stylos de marque. J'ai acheté quelques stylos ici et là, puis je leur ai sagement clarifié la vérité et leur ai conseillé de démissionner du PCC. Chaque fois que j'arrivais sur la place de la gare, des jeunes me voyaient de loin et me saluaient en criant : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » L'image physique de certains jeunes a changé une fois qu'ils ont démissionné du PCC, et comme les mauvais esprits derrière eux ont été éliminés, leurs corps et leurs esprits ont été changés. J'ai ressenti une joie sincère pour ces vies sauvées.

Former un seul corps avec les autres pratiquants

Le Maître a dit :

« La lumière de Bouddha illumine tout,

Bienséance et loyauté rayonnent parfaitement.

Ensemble, avancez diligemment,

Radieux est le chemin à venir. »

(« En harmonie avec la Loi », Hong Yin)

Les pratiquants de Dafa sont un seul corps. En tant que disciple de Dafa de la période de la rectification de Fa, vous devez non seulement bien faire les trois choses vous-même, mais vous ne pouvez pas non plus ignorer les autres pratiquants autour de vous qui ont des difficultés à faire les trois choses et ont besoin d'aide.

Il y a un compagnon de cultivation âgé, M. Zhang, qui a déménagé dans notre région. Lorsqu'il est arrivé ici, il a été empêché de faire les trois choses parce qu'il ne connaissait pas la région. Dans le groupe d'étude du Fa, à cause de son accent, les autres pratiquants n'appréciaient pas sa mauvaise lecture du Fa et ne voulaient pas qu'il vienne étudier le Fa avec le groupe. J'ai dit : « Lorsque Zhang, notre compagnon de cultivation, venait d'obtenir le Fa, il a mis de côté sa famille et son travail à la ferme, il a mis de côté l'attachement de la vie et de la mort, il a accompagné un compagnon de cultivation qui risquait d'être arrêté pour qu'il échappe à une course-poursuite, et il a lui-même passé neuf ans en prison - ne devrions-nous pas aider un tel compagnon de cultivation ? Il lira bien le Fa du Maître. »

Afin d'aider M. Zhang à s'habituer à la ville le plus rapidement possible, je l'ai invité à sortir avec moi tous les jours pour clarifier la vérité. Comme il a deux petits-enfants et qu'il vit loin, j'ai ajusté mes horaires et essayé de sortir à un moment qui lui convenait. Quand je clarifiais la vérité, il m'aidait à émettre la pensée droite tout le temps ; quand j'ai eu des tests de xinxing, il a utilisé le Fa du Maître pour m'éveiller, et nous avons bien travaillé ensemble. Il a dit qu'il était très touché que je sois si gentille avec lui. J'ai dit : « Dafa est bon, le Maître m'a bien enseigné, et nous sommes des compagnons de cultivation, donc vous aider, c'est m'aider moi-même. »

Après avoir coopéré pendant un certain temps, ce compagnon de cultivation a été capable de bien faire les trois choses par lui-même.

Il y a également une compagne de cultivation âgée, Mme Bai, qui est également en première ligne de la clarification de la vérité depuis plusieurs années et qui le fait très bien. En juin dernier, elle a été faussement accusée et arrêtée alors qu'elle clarifiait la vérité à un marché de légumes de la ville. Au poste de police, elle a présenté des symptômes d'hypertension artérielle et la perversité a dû la relâcher tôt.

Elle venait de rentrer chez elle pour quelques jours et souffrait encore physiquement. Tous les livres de Dafa qui se trouvaient chez elle avaient été confisqués lors d'une descente de police chez elle, ce qui lui a également causé un choc mental. J'ai encouragé Mme Bai à ne pas être déprimée et à sortir dès que possible pour clarifier la vérité. Le lendemain, elle est sortie. Nous sommes sorties toutes les deux ensemble chaque matin, je clarifiais la vérité, tandis qu'elle émettait la pensée droite. Nous avons très bien coopéré. Bientôt, son corps est redevenu normal et son visage est devenu plus beau. Elle a l'air très gentille, les gens de tous les âges sont prêts à l'écouter, et l'effet de sa clarification de la vérité est très bon.

Mme Bai m'a beaucoup remerciée et a souvent dit que je l'avais aidée. Je savais dans mon cœur que le Maître faisait tout. Sans le grand champ de droiture du Maître, sans le Maître qui veille sur ses disciples et les protège, nous ne serions même pas capables de nous protéger nous-mêmes, alors comment pouvons-nous parler de sauver les gens et d'aider les autres pratiquants ?

Le Maître a dit :

« Les disciples de Dafa sont déjà devenus le seul et unique espoir pour que les êtres soient sauvés... » (« La pensée droite », Points essentiels pour avancer avec diligence III)

Les disciples de Dafa sont les êtres les plus chanceux de l'univers. Dans la période la plus corrompue de l'univers, nous avons le devoir d'aider le Maître à éveiller la conscience des êtres. Chérissons la sainte destinée de la pratique de Dafa, marchons fermement sur la voie divine qui consiste à aider notre Maître à rectifier le Fa, et faisons de notre mieux pour accomplir les trois choses de l'étape finale de la rectification de Fa.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais