Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Compréhension rationnelle de la « vision céleste »

Mardi 30 mars 2021 |   Écrit par un pratiquant de Falun Gong à Boston aux États-Unis

(Minghui.org) Récemment, il y a eu beaucoup de discussions au sujet des prophéties d'un jeune disciple de Falun Dafa sur le développement futur de la rectification de Fa. Je voudrais partager mes pensées sur ce sujet.

De nombreux pratiquants sont souvent intéressés par les choses concernant la vision céleste. Il est compréhensible qu'avant d'atteindre un certain niveau d'éveil, on veuille avoir quelques « preuves empiriques » de l'extraordinaire. Mais si l'on prend cela trop au sérieux, je pense que cela peut nuire à sa cultivation et pratique. Si l'on fait des choses basées sur la vision céleste, je pense que c'est une erreur. On se cultive selon les principes du Fa, pas selon des visions.

J'ai pratiqué d'autres qigong et j'ai souvent médité avant de commencer à pratiquer dans Dafa. J'étais capable d'atteindre la tranquillité et de voir des choses avec ma vision céleste. Je pensais que ce n'était qu'une hallucination visuelle et n'y prêtais pas beaucoup d'attention. Je me sentais à l'aise et détendu, mais je ne l'ai révélé à personne.

Après avoir commencé à pratiquer Dafa, cependant, il m'est devenu beaucoup plus difficile d'entrer dans la tranquillité. De temps en temps, j'étais encore capable de voir avec ma vision céleste, et les scènes étaient plus vives et colorées. Elles apparaissaient généralement tout à coup et je sentais que le Maître les avait arrangées pour que je les voie, afin que je m'éveille à quelque chose. Je n'étais pas capable de voir les choses à volonté ou au moment où je le voulais. Je sentais que c'était le Maître qui décidait quand je pouvais voir les choses.

Lorsque j'ai fait l'exercice de méditation de Dafa pour la première fois, j'ai vu quelque chose au-dessus de mes mains jointes, et j'ai senti que cela pouvait être ma forme originelle dans la demeure céleste. Cela a considérablement élargi mon cœur et mon esprit et a étendu ma compréhension des images du Bouddha, du Tao et des divinités. Une autre fois, alors que j'écoutais de la musique de Dafa, je suis soudain entré dans l'état de tranquillité et j'ai vu le Maître dans une dimension gigantesque, comme : « Un bouddha colossal se dresse dans le Ciel » (« Le grand Éveillé », Hong Yin). J'ai vu que le Maître parlait de quelque chose à quelques êtres et j'ai soudain réalisé que ma fantaisie de penser être un type particulier de pratiquant de Dafa n'avait aucun sens. Juste comme ça, ma vision céleste m'a aidé à éliminer certaines conceptions et à rectifier mes pensées erronées sur certains sujets.

Je ne partageais mes visions célestes qu'avec ma femme et mon enfant, car ils pratiquent tous deux Dafa. Je n'avais aucune envie de les partager avec les autres membres de la famille qui ne pratiquent pas Dafa.

Je me suis souvenu avoir lu un article de partage concernant la mémorisation du Fa. L'auteur mentionnait que pendant leur état de tranquillité, ils voyaient chaque caractère du Fa qu'ils avaient mémorisé apparaître comme des caractères anciens en forme de clés dans d'autres dimensions, ce qui m'a éclairé sur une couche des significations de l'étude du Fa.

En ce qui concerne la prédiction du jeune pratiquant susmentionné sur l'identité du président des États-Unis, je crois que de nombreuses choses peuvent être comprises grâce aux enseignements du Fa, et non sur la base de la vision que nous avons eue. L'existence et le développement de toutes choses suivent la loi de l'univers.

Nous sommes des pratiquants et nous avons appris de nombreuses leçons difficiles dans le passé. Lorsque nous plaçons nos espoirs dans les gens ordinaires au lieu de prendre le rôle principal en tant que pratiquants de Dafa, la situation va généralement de mal en pis. C'est ce que nous avons fait avec divers dirigeants du Parti communiste chinois (PCC), dont nous espérions qu'ils feraient les bonnes choses et mettraient fin à la persécution de Dafa, pour les voir ensuite poursuivre ou intensifier la persécution. Compter sur Donald Trump pour désintégrer le PCC ne s'est pas non plus bien passé.

Ce que nous faisons en tant que disciples de Dafa de la rectification de Fa sera un exemple pour l'humanité future. Nous ne pouvons pas compter sur une personne ordinaire pour mettre fin au PCC ou à la persécution. La fin de la persécution doit être obtenue par les pratiquants de Dafa.

Les êtres comptent sur nous pour atteindre la plénitude parfaite et leur apporter le salut. Comment pourrions-nous faire demi-tour et compter sur les humains pour changer la situation ? Bien sûr, nous avons aussi des pratiquants qui espèrent que : « Si l’humanité n’entreprend rien pour rétablir l’ordre, le Ciel s’en chargera ». (Neuvième Leçon, Zhuan Falun). Encore une fois, nous avons oublié les rôles que nous devrions jouer.

Ma compréhension est que nous, les pratiquants de Dafa, devrions faire ce que nous sommes tenus de faire, bien nous cultiver et bien faire les trois choses. Notre tâche principale est de sauver les êtres, et non de renverser le PCC. Le PCC est comme le charbon utilisé dans la fabrication de l'acier. Une fois que l'acier (nous, les pratiquants) est forgé, le charbon est inutile. N'est-ce pas là la relation entre nous et le PCC ?

Certains prétendent qu'ils peuvent utiliser l'œil de sagesse de la vision céleste pour voir des choses, ce qui semble encore plus faux. À notre niveau de cultivation, je ne crois pas que l'on puisse choisir le niveau de vision céleste à utiliser. Comment pourrions-nous savoir quel niveau de vision céleste a été utilisé même si nous sommes capables de voir des choses dans d'autres dimensions ?

Lorsque certains ont discuté de l'article « Lettre depuis le royaume d'un pratiquant dans une autre dimension » (« Letter from a Practitioner's Kingdom in Another Dimension »), ils ont même pleuré. J'ai senti que c'était plein de sentimentalité. Lorsque l'on atteint le niveau au-delà des Trois Mondes, ce que l'on a c'est de la compassion, pas de la sentimentalité.

Il y avait aussi une série d'articles sur l'interférence des Fuyuanshen. Je n'ai pas fini de les lire, car j'avais l'impression que lorsque nous nous inquiétions de ces interférences, nous ne faisions pas pleinement confiance dans le Maître.

J'ai le sentiment que le Maître veille sur notre cultivation à tout moment. En tant que disciples de Dafa, ce que nous devons faire est de prêter une attention particulière à notre cultivation et de répondre aux exigences. Nous ne devons pas nous laisser emporter par les pouvoirs supranormaux développés au cours de la cultivation ni être trompés par la vision céleste que l'on peut avoir, car elle ne fait que refléter notre niveau actuel et elle est généralement très limitée.

Nous devrions nous mesurer aux enseignements du Fa. Chaque fois que quelqu'un s'accroche fermement à sa propre compréhension limitée, il devrait prêter attention aux enseignements du Maître comme celui-ci :

« Si vous mettez la Grande Loi à la deuxième place et vos pouvoirs divins à la première, ou si après avoir obtenu l’éveil, vous pensez que telle ou telle de vos compréhensions personnelles est vraiment juste, ou encore si vous vous croyez vous-même formidable et au-dessus de la Grande Loi, alors je vous le dis, vous aurez déjà commencé à chuter. » (Sixième Leçon, Zhuan Falun)

Même les êtres éveillés ne peuvent penser que leur compréhension est absolument juste, sans parler des personnes qui cultivent encore.

[Note de la rédaction : le point de vue exprimé dans cet article représente les opinions de son auteur, dont seul l'auteur est responsable. Les lecteurs sont invités à évaluer par eux-mêmes le bien-fondé de l’article.]

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais