Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Vu à travers l'œil céleste : le Maître arrivant sur un dragon

Samedi 15 mai 2021 |   Écrit par Qiu Yutang

(Minghui.org) Le 13 mai est la Journée mondiale du Falun Dafa et aussi l'anniversaire de M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa. Cette journée marque également le 29e anniversaire de la présentation publique du Falun Dafa en 1992.

Pour célébrer ce jour spécial, les pratiquants de Falun Dafa à Taïwan ont organisé un événement de formation de caractères à grande échelle sur la place de la Liberté, à Taipei, le 1er mai, qui s'est avéré être une belle journée avec un ciel clair.

Une fois que plus de 5200 pratiquants se sont assis en place pour la formation des caractères, un rare halo solaire multicolore est apparu dans le ciel. De nombreux pratiquants sur place ont vu des scènes remarquables à ce moment-là.

À travers mon œil céleste, j'ai vu Maître Li arriver sur une rosace d'or multicolore au-dessus d'un dragon multicolore, entouré de nombreux êtres divins. J'ai essayé de le dessiner comme ci-dessous.

Dessin du « Maître arrivant sur un dragon », une scène vue le 1er mai 2021, lorsqu'un halo solaire est apparu alors que 5200 pratiquants de Falun Dafa participaient à une formation de caractères à Taipei.

Scène magnifique

Cette scène est apparue lorsque tous les pratiquants étaient en place et que le halo solaire est sorti. Le Maître chevauchait un dragon doré, dont les écailles multicolores scintillaient et étaient aussi belles que des coquillages. Le Maître était au-dessus de la tête du dragon et sous lui se trouvaient des couches de fleurs de lotus dorées multicolores. Chaque couche tournait dans le sens des aiguilles d'une montre ou dans le sens inverse. C'était beaucoup plus vivant que les animations 3D.

Limité par l'espace sur le papier, je n'ai dessiné que quelques couches de fleurs de lotus dorées. Avec mon œil céleste, j'ai vu des couches beaucoup plus denses. Bien que j'aie utilisé une grande toile, je n'ai pas pu faire entrer toutes les couches, car elles étaient trop denses pour être montrées sur le papier.

Derrière le Maître se trouvaient plusieurs cercles. Deux d'entre eux étaient derrière la tête du Maître et ils différaient en taille et en couleur – un argenté et un multicolore. Derrière le Maître se trouvait également un très grand cercle, à l'intérieur duquel se trouvaient des anneaux et des anneaux de motifs de fleurs de lotus en plusieurs couches de la couleur de l'or rose. Les bords des motifs avaient la couleur d'un or léger et brillant.

Des petits anges et des petits chérubins dorés, également à l'intérieur du grand cercle, émergeaient des motifs. Certains soufflaient dans des cornes, d'autres jouaient ou tenaient des bannières, d'autres encore tenaient des livres. Ils étaient tous très beaux. Certains anges et chérubins répandaient des pétales argenté-orangé depuis le ciel. Les pétales se sont posés sur les pratiquants les uns après les autres, provoquant de fortes vagues d'énergie microcosmique. Certains pratiquants qui souffraient de maladies ou qui n'avaient pas une pensée droite ont eu de fortes réactions lorsque les pétales ont atterri sur leur corps. Certains ont eu l'impression d'être frappés par des vagues d'eau successives, tandis que d'autres ont eu des vertiges. Mais tout cela était en fait une bonne chose.

Au-delà du grand cercle, il y avait des cercles et des cercles de caractères rayonnants de Zhen-Shan-Ren en expansion. Ces cercles irradiaient les nuances d'un spectre de sept couleurs. La vue de cette scène m'a rappelé la profondeur du Falun Dafa, ce qui a rendu mes yeux humides et mon cœur rempli de gratitude envers le Maître. J'ai failli pleurer de joie, mais j'ai pu retenir mes larmes et les cacher aux autres pratiquants grâce à ma casquette.

Quand je suis rentré à la maison, un pratiquant de longue date m'avait laissé un message. Il me demandait si je pouvais partager ce que j'avais vu ou essayer de dessiner la scène sacrée. Il a dit que tout cela venait de Dafa et du Maître, et que le fait de le partager pourrait nous aider à nous encourager mutuellement. Je savais que c'était pour moi une opportunité offerte par le Maître compatissant de valider le Fa.

Un processus d'amélioration de soi

Avant de dessiner cette scène sacrée, j'ai dit au pratiquant que j'étais généralement lent pour dessiner. Bien que je sois architecte d'intérieur, je n'ai jamais reçu de formation formelle aux beaux-arts. Je l'ai prévenu que je n'étais peut-être pas capable de bien gérer les proportions et que j'aurais besoin de plus de temps. Le pratiquant a dit que ça allait.

Le processus du dessin était aussi un processus d'élévation de mon xinxing. De l'ébauche d'un croquis à des révisions successives, je traçais les lignes, les effaçais et les redessinais. C'était comme un processus d'élimination des mauvaises pensées et autres attachements dans mon esprit – je devais faire des corrections encore et encore. Bien que le dessin de la scène n'ait pris que quelques jours, j'ai eu l'impression d'y consacrer plusieurs années.

En dehors du travail, j'ai passé tout mon temps libre ces derniers jours à dessiner cette image. Lorsque j'étais coincé quelque part, je me calmais et j’étudiais le Zhuan Falun, les Hong Yinou les Points essentiels pour avancer avec diligence. Lorsque j'ai médité le deuxième jour, mon environnement s'est tout à coup éclairci. J'ai vu le Maître qui me regardait en souriant, mais il n'a rien dit. J'ai dit : « Maître, je ne suis pas sûr d'avoir assez de talent pour vous dessiner. Et j'ai peur que vous ne soyez pas aussi beau sur mon dessin. » Le Maître continuait à sourire sans dire un mot. Ensuite, d'autres êtres divins qui étaient apparus le jour de la formation des caractères sont également apparus. Ils souriaient aussi et n'ont rien dit.

Il était déjà tôt le matin lorsque j'ai terminé la méditation, alors j'ai continué à dessiner avec un crayon. C'était comme si la peur avait disparu et je me sentais plus confiant. En écrivant les caractères Zhen-Shan-Ren sur le dessin, j'ai constaté que je n'arrivais pas à bien écrire Shan et Ren. Je me suis alors impatienté. Normalement, ma mauvaise humeur se serait déchaînée, mais j'ai réalisé que l'impatience ne venait pas de moi, alors j'ai émis la pensée droite pour l'éliminer. Mon esprit s'est calmé et j'ai pu continuer à dessiner.

En dessinant les cercles, j'ai trouvé cela très difficile et j'ai même pensé à abandonner. La raison principale était que je n'arrivais pas à dessiner un bon cercle avec un crayon. Je n'arrêtais pas de me demander s'il existait d'autres moyens, comme l'utilisation d'un compas pour dessiner un cercle parfait. Mais j'ai réalisé que cela reviendrait à chercher un raccourci. Comment pourrait-il y avoir des raccourcis dans la cultivation ?

Terminer le dessin

Finalement, j'ai pu dessiner les cercles un par un avec un stylo aiguille. Au cours de ce processus, certaines parties n'allaient pas, certains traits étaient trop épais et d'autres étaient cassés.

À travers ce processus, j'ai également été éclairé sur un principe. Le long de notre parcours de cultivation, tous les tests de xinxingont pour but de nous aider à nous élever. Parfois, nous faisons fausse route à cause de conceptions humaines telles que la combativité ; parfois, nous abandonnons à mi-chemin d'une tâche. Toutes ces situations peuvent paraître insignifiantes, mais ce sont des occasions de forger notre caractère pour pouvoir atteindre la plénitude parfaite. Je sais que tout cela fait partie de notre parcours de cultivation. J'ai également conservé mon dernier croquis pour me rappeler de toujours rester calme, doux et compatissant comme un pratiquant de Dafa.

Le thème de ce dessin est « Le Maître arrive sur un dragon, le soleil affiche des auspices multicolores. Des lotus dorés fleurissent et la lumière de Bouddha apparaît. » En dessinant l'image du Maître, j'ai vu plusieurs cercles de symboles svastika (卍) faire surface devant sa poitrine. Je me suis demandé si je devais les inclure dans le dessin. Finalement, j'ai décidé de ne pas le faire. Le Maître a dit : « Dafa a aussi créé les temps, les espaces, la multitude des sortes de vies et toute chose et tout être, il englobe tout sans rien omettre. C’est la manifestation concrète aux différents niveaux de la caractéristique de Dafa : Zhen-Shan-Ren. » (Lunyu, Zhuan Falun) Le svastika est un symbole de l'école de Bouddha, et le Maître est au-delà de cela. C'est pourquoi je n'ai pas inclus les symboles svastika. J'ai gardé la kasaya dorée et la lumière multicolore du Maître.

Parmi les êtres divins entourant le Maître, il y en a plusieurs que j'ai omis dans le dessin final. Il était difficile de les intégrer. Ils ont discuté entre eux et m'ont révélé pendant ma méditation qui inclure dans le dessin.

Je pratique le Falun Dafa depuis près de dix ans, et c'est la scène la plus magnifique que j'aie vue. Elle a été montrée à 5200 pratiquants ainsi qu'à des passants lors de l'événement à Taïwan. Je pense que cela montre la compassion et l'encouragement du Créateur.

Formation de caractères par 5200 pratiquants de Falun Dafa à Taipei le 1er mai 2021. On peut lire : « Bon anniversaire, Maître » et « Le Falun Dafa présenté au public il y a 29 ans ».

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais