Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Miracles et grâce : Réactions aux articles célébrant la Journée mondiale du Falun Dafa

Mercredi 9 juin 2021 |   Écrit par Zheng Yuyan un correspondant pour Minghui à Taïwan

(Minghui.org) Partout dans le monde, le 13 mai est un jour spécial pour les pratiquants de Falun Dafa, aussi connu sous le nom de Falun Gong. Ce jour-là, en 1992, la pratique a été présentée dans le monde par M. Li Hongzhi. La première Journée mondiale du Falun Dafa a été instaurée le 13 mai 2000 et, depuis, le 13 mai est largement célébré chaque année par les pratiquants de Dafa pour exprimer leur joie et l'espoir renouvelé avec la cultivation et pratique. 

Comme d'habitude, des dizaines de milliers de vœux ont été reçus par Minghui.org au début du mois de mai de cette année de la part de pratiquants en provenance de dizaines de pays, exprimant leur gratitude envers M. Li et le Falun Dafa pour les avoir aidés à améliorer leur santé et à élever leur xinxing.

Depuis le 17 mai, de nombreux articles ont aussi été publiés sur le site web Minghui qui documente les expériences extraordinaires des pratiquants. Classés comme série d'articles sous le titre de « Célébrer la Journée mondiale du Falun Dafa », ils illustrent comment les pratiquants ont élevé leur esprit et amélioré leur corps grâce à la cultivation et pratique, en particulier en suivant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. En outre, leurs histoires ont encouragé plus de personnes, des pratiquants et des non-pratiquants, à adopter ou à soutenir cette pratique pour un avenir meilleur.

Vous trouverez ci-dessous les commentaires de pratiquants de Taïwan après avoir lu la série d'articles.

Nouvelle pratiquante : encourageant et inspirant

Mme Meng Shan de Nouveau Taipei a commencé à pratiquer le Falun Gong en janvier 2021. Après avoir assisté à l'atelier des conférences vidéo de neuf jours, elle a commencé à lire les livres de Falun Gong un par un, et a terminé les 48 livres en trois mois.

Lorsqu'elle a lu les articles publiés récemment à l'occasion de la Journée mondiale du Falun Dafa, Mme Meng a déclaré qu'elle avait été touchée par la droiture des pratiquants et par leur influence positive sur les personnes autour d'elles. Leur persévérance pendant la dure persécution et leurs efforts constants pour expliquer aux gens les faits sur le Falun Gong sont aussi admirables.

Mme Meng a été particulièrement touchée par la guérison d'un bébé d'un an. Dans un article, on raconte qu'un enfant avait développé une grave maladie de la peau alors qu'il n'avait que quelques jours et il pleurait jour et nuit à cause de la douleur. Les médicaments n'ont fait qu'aggraver son état, et les médecins des cliniques et des hôpitaux locaux l'ont déclaré incurable. La grand-mère et la mère du bébé sont toutes deux pratiquantes de Falun Gong et elles croyaient que Dafa pouvait sauver le bébé, étant donné les innombrables miracles qu'elles avaient vus. Elles ont fait écouter des conférences audio de Maître Li au bébé. Un miracle s'est produit et le garçon s'est complètement rétabli à l'âge d'un an.

Des histoires étonnantes ont également été observées chez des adultes, comme le décrit un article intitulé « Muet pendant 60 ans, il parle pour la première fois ». Le cousin de l'auteure a eu une méningite à l'âge d'un an. N'ayant pas d'argent pour se faire soigner, il est devenu muet et n'a pas pu parler pendant 59 ans. Lorsque l'auteure lui a rendu visite au début du mois de mars 2021, elle lui a enseigné les exercices de Falun Gong. Il s'est montré très intéressé par l'apprentissage des exercices et a réussi à faire la plupart des mouvements correctement. Après avoir commencé à écouter une cassette de conférence audio de Maître Li, il es devenu soudain très sérieux, voire solennel. Environ une demi-heure plus tard, il a soudain éclaté en disant : « Maman, Maman... ». « Aucun mot ne peut décrire ce que j'ai ressenti à ce moment-là. C'était absolument incroyable et chaque cellule de mon corps était paralysée », a écrit l'auteure. Elle était stupéfaite, tout comme son cousin et sa mère – pour la première fois depuis des décennies, le cousin pouvait enfin sourire et parler normalement.

Amélioration d'une déficience intellectuelle

Depuis son enfance, la fille de Mme Meng souffrait d'une déficience auditive et intellectuelle ainsi que d'une épilepsie nécessitant une médication constante. Aujourd'hui âgée de 21 ans, elle a un développement physique normal, mais son intelligence est inférieure à celle d'un enfant d'un an. Elle peut marcher, mais est incapable de courir. Elle ne peut ni parler ni s'occuper d'elle-même. Elle a besoin d'aide pour manger, se brosser les dents, s'habiller et prendre un bain. Elle doit porter des couches. Lorsqu'elle mouille son lit, elle ne le remarque pas. De plus, elle peut occasionnellement ouvrir la porte et sortir, laissant sa gardienne stressée presque tout le temps.

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong et à parler avec d'autres pratiquants, Mme Meng a commencé à faire écouter à sa fille les conférences audio du Maître. « Elle s'est beaucoup améliorée depuis. Elle a arrêté de prendre des médicaments et lorsque la couche est souillée, elle vient me voir pour la changer », a-t-elle expliqué. « Ces derniers jours, elle est très calme lorsqu'elle écoute la conférence et elle dort bien la nuit. Je suis tellement reconnaissante au Maître ! »

« Les vrais miracles »

Mme Cheng Yao a commencé à pratiquer le Falun Gong en janvier 1996. En lisant les articles de cette année célébrant la Journée mondiale du Falun Dafa, elle a été encore plus touchée et qualifie les histoires de « véritables miracles ».

Un exemple est « Rencontre avec Maître Li au salon oriental de la santé », en 1993, alors qu'un pratiquant décrit comment le Maître a guéri des maladies pendant l'activité. L'article raconte : « Trois membres d'une famille ont poussé un homme en fauteuil roulant vers le stand. Deux femmes ont aidé le monsieur à se lever. Maître Li leur a dit de le laisser se lever de lui-même. Elles n'ont pas voulu, craignant qu'il ne tombe. Le Maître a dit : “Comment voulez-vous que je l'aide si vous vous accrochez à lui ?” Elles lui ont lâché les mains. Le Maître a dit au patient de se lever et de marcher. Il a répondu : “Cela fait vingt ans. J'ai oublié comment marcher.” Le Maître a dit : “Si vous vous mettez à marcher, vous vous rappellerez comment marcher.” Le patient a levé les jambes et a pu marcher à nouveau ! Tous les membres de sa famille ont fondu en larmes, ils se sont agenouillés et ont remercié le Maître à profusion. »

Mme Cheng a dit qu'il était difficile d'imaginer qu'une personne paralysée depuis plus de vingt ans, et qu'aucun médecin ne pouvait aider, soit capable de se lever et de marcher avec seulement quelques mots du Maître. « À partir de cela, nous savons que le Falun Dafa est en effet extraordinaire et que le Maître est venu ici pour sauver les gens », a-t-elle ajouté.

Retrouver la santé n'est qu'une partie des miracles. De nombreux autres pratiquants sont devenus de meilleurs citoyens en suivant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. L'article intitulé « Confessions d'une agente fiscale : Dafa m'a appris à être honnête et droite » en est un bon exemple. Pour gagner sa vie, l'auteure a suivi le déclin de la moralité comme d'autres personnes. La consommation excessive d'alcool a également endommagé sa santé et la trahison de son mari l'a conduite à un plus grand désespoir. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa en août 1998, l'auteure s'est améliorée de façon spectaculaire, tant physiquement que spirituellement.

Mme Cheng a déclaré qu'elle avait été surprise par la corruption des fonctionnaires du Parti communiste chinois (PCC) et étonnée de voir à quel point Dafa est merveilleux pour transformer ces fonctionnaires en personnes de qualité, « ... à sortir propre des eaux boueuses », a écrit l'auteure. « Ainsi, pour la première fois, j'ai calmement refusé un pot-de-vin ; pour la première fois, j'ai payé mon repas au restaurant ; pour la première fois, j'ai payé la totalité d'un achat (auparavant, j'avais l'avantage de pouvoir payer au prix de gros) ; pour la première fois, j'ai réalisé quel était le prix d’une coupe de cheveux ; pour la première fois, j'ai pris les transports en commun. Après avoir vécu tant de premières fois, j'ai découvert que le ciel était devenu bleu, que le vent était agréable ! Je ne me sentais plus perdue dans mon cœur. J'ai trouvé que dans la vie et dans mon cœur, j’avais un but et une raison d’être, j'ai ressenti à quel point, il est formidable de connaître les enseignements et de recevoir les conseils du Maître ! »

La société s'effondrerait probablement sans Authenticité-Bienveillance-Tolérance

À l'instar des changements positifs que Dafa a apportés aux pratiquants et à la société, comme mentionné ci-dessus, il est aussi essentiel de s'opposer au PCC pour protéger les innocents et la liberté de croyance.

On peut le voir clairement dans l'article intitulé « Mon père âgé de 88 ans sensibilise constamment les gens au sujet du Falun Dafa ». Le père de l'auteure a travaillé pour le gouvernement du PCC pendant des décennies. Après que l'auteure a été arrêtée pour sa croyance en 1999 et battue pendant sa détention, son père a vu sa blessure. Il s'est alors rendu directement au Bureau municipal de la sécurité publique et au parquet de la ville.

« Sous l'insistance de mon père, le directeur du Bureau de la sécurité publique a non seulement présenté ses excuses à mon père, mais a également ordonné au policier qui m'avait battue d'écrire une déclaration de repentir », a écrit l'auteure.

Si plus de citoyens ordinaires et de fonctionnaires en Chine pouvaient se manifester pour soutenir des pratiquants innocents, la situation s'améliorerait rapidement, a expliqué Mme Cheng.

Faire le meilleur usage des occasions

Shuru pratique le Falun Dafa depuis plus de vingt ans et elle a été émue aux larmes à plusieurs reprises par ces articles. « Bien que venant de milieux différents, toutes ces personnes ont pu pratiquer Dafa, s'améliorer et en faire bénéficier leur famille ainsi que la société », a-t-elle dit.

Dans un article, l'auteur a perdu son emploi à cause de la répression. Mais il n'a pas perdu espoir. Il a créé une petite entreprise pour gagner sa vie et a profité de l'occasion pour expliquer à ses clients et fournisseurs les faits concernant le Falun Dafa et pour dévoiler le mensonge de la propagande haineuse du PCC.

Ces expériences l'ont inspirée à faire mieux, a ajouté Shuru. « Les pratiquants en Chine ont tellement souffert pour leur croyance et ils travaillent si dur pour faire prendre conscience de la persécution », a-t-elle poursuivi. « En revanche, nous vivons dans un monde libre et parfois nous n'avons pas chéri tout cela. » Elle a déclaré qu'elle serait plus diligente en tant que pratiquante, afin que plus de personnes aient l'occasion de voir la beauté du Falun Dafa et la compassion des pratiquants.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.







Traduit de l'anglais