Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

[Célébrer la journée mondiale du Falun Dafa] Le Maître sauve mes deux fils d’un accident presque fatal

Mercredi 29 juin 2022 |   Écrit par une pratiquante de Falun Dafa dans la province du Liaoning, Chine

(Minghui.org) Mes deux fils ont eu des accidents potentiellement mortels. L’un d’eux a été écrasé par un camion à benne et l’autre a percuté un tricycle à moteur. Nous savons que chaque fois, le fondateur du Falun Dafa, Maître Li, les a protégés. Durant cette grande célébration de la Journée du Falun Dafa, notre famille veut que tout le monde sache à quel point le Falun Dafa est extraordinaire. Toute notre famille exprime sa sincère gratitude au Maître et à Dafa pour nous avoir sauvés !

Une famille autrefois pitoyable devient l’envie du village

Je suis âgée de 66 ans. Avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa, je souffrais de toutes sortes de maladies. J’avais la trentaine à l’époque. Les médecins disaient qu’il n’y avait aucun traitement disponible, et le mieux que je pouvais faire était d’espérer que mes maladies ne s’aggravent pas. Mon mari était également très malade. Il souffrait d’une colite ulcéreuse chronique, et on lui a diagnostiqué plus tard une schizophrénie sévère.

Tout le village savait que notre famille était en proie à la maladie et aux problèmes.

En janvier 1995, j’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa. J’ai strictement suivi le principe Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bienveillance-Tolérance) du Falun Dafa dans tout ce que je faisais, et mes problèmes de santé ont été résolus. Toutes mes maladies ont disparu sans aucun traitement ni médicament. Voyant mes changements significatifs, mon mari a également commencé à pratiquer le Falun Dafa. Comme il n’a fréquenté l’école que pendant un an, il était presque analphabète. Il a surmonté tous les obstacles et s’est joint aux autres pour lire le Fa. Très rapidement, toutes ses maladies ont également disparu.

Notre vie s’est continuellement améliorée. Depuis les plus de vingt ans que nous pratiquons le Falun Dafa, nous n’avons jamais pris une seule pilule, et notre famille autrefois pitoyable est devenue l’envie du village.

La croyance inébranlable en Dafa sauve les jambes de mon fils cadet

Le 20 novembre 1997, alors que mon fils cadet était encore un enfant, il est allé chercher de la ferraille avec les adultes dans un champ où des camions-bennes déchargeaient des rebuts. Lorsqu’un camion-benne s’est arrêté, mon fils s’est empressé d’y monter avant qu’il ne se soit complètement immobilisé. Il est tombé et le camion a roulé sur ses jambes. Je me suis précipitée sur le terrain. Mon fils tremblait et ne pouvait pas bouger. Malgré le désastre potentiel, je n’avais pas peur. Je lui ai dit : « N’aie pas peur. Notre famille pratique le Falun Dafa. Nous sommes protégés par le Maître. Tu n’as pas lu le Fa, mais tu as écouté les conférences du Maître sur le Fa. Tu te souviens que le Maître a dit qu’une dame âgée avait été renversée par une voiture, mais qu’elle n’avait pas demandé de compensation au conducteur. Elle a dit qu’elle allait bien et s’est levée toute seule. Elle n’a pas été blessée. Nous allons faire la même chose et tu iras bien. » Mon fils a hoché la tête en signe d’accord.

Lorsque le chef de l’entreprise du camionneur est arrivé, je lui ai dit : « Nous ne voulons pas d’argent. Emmenez simplement l’enfant à l’hôpital avec votre voiture. Vous ne serez pas tenus pour responsables de quoi que ce soit. » Il a immédiatement accepté.

Pendant l’examen à l’hôpital, la jambe droite de mon fils, sous le genou, a enflé. Elle est aussi devenue violet foncé. La chair sous sa cheville gauche était déchirée et il en suintait du sang et un liquide jaunâtre. Mon fils a demandé au médecin : « Que va-t-il se passer ? » Le médecin a répondu : « Amputation. » Mon fils a crié et s’est mis à pleurer. Je me suis penchée et lui ai dit à voix basse : « N’écoute pas le médecin. Ses paroles ne comptent pas. Nous écoutons le Maître. » Mon fils a immédiatement cessé de pleurer.

Peu de temps après, la radiographie est revenue. Le médecin nous a dit : « Les os vont bien. » Nous avons souri. Le médecin a montré les radios à d’autres médecins, qui se sont émerveillés et ont dit que c’était un miracle. Ils se sont tous demandé comment cela était possible alors qu’un camion aussi lourd avait roulé sur la jambe et le pied de mon fils. Mon fils est sorti de l’hôpital au bout de cinq jours. Cela ne nous a coûté que 260 yuans.

Deux semaines plus tard, il pouvait faire du vélo et sortir jouer.

Dafa ramène mon fils aîné à la vie

Le 9 août 2015 à midi, le fils de mon oncle a emprunté notre tricycle diesel pour ramener les tiges de maïs des champs à son domicile. Il venait de quitter notre maison lorsque mon fils aîné, qui conduisait une moto, a percuté le tricycle de plein fouet. Le fils de mon oncle a immédiatement téléphoné à mon fils cadet, qui s’est précipité. Mon mari s’est précipité en scooter et je suis rapidement arrivée sur les lieux.

L’avant de la moto de mon fils était brisé en mille morceaux. L’avant gauche du tricycle était endommagé. Le sac de farine que mon fils aîné avait acheté était déchiré et la farine était éparpillée sur la route. Mon fils avait été projeté à plusieurs mètres de là et gisait dans le champ voisin. Une de ses chaussures pendait de son pied, l’autre chaussure gisait sur le bord de la route. Une foule de personnes s’est rassemblée, mais personne ne l’a touché.

J’ai marché vers lui et me suis accroupie. J’ai touché sa tête. Ses yeux étaient fermés et il n’a pas répondu. Il y avait une entaille d’un centimètre de long environ sous le menton. Son visage enflait rapidement et sa peau était chaude. Je lui ai dit calmement à l’oreille : « Si tu peux m’entendre, pense tout haut dans ton cœur : Falun Dafa est bon ; Zhen-Shan-Ren est bon. Seul le Maître peut te sauver ! » J’ai aussi récité trois fois :

« Si les disciples sont emplis de pensées droites, le Maître a le pouvoir de changer la décision du ciel. » (« La grâce entre Maître et disciples », Hong Yin II)

À ce moment-là, j’ai vu la joue de mon fils se gonfler. Il a expiré et a soudainement repris connaissance.

En le voyant reprendre connaissance, la foule est progressivement partie. Mon mari s’est accroupi, et a dit : « Seul le Maître peut te sauver. S’il te plaît, supplie le Maître de t’aider. » J’ai souri et j’ai dit à notre fils : « Regarde, ton père est si inquiet pour toi. » Il a hoché la tête en réponse. J’ai alors dit : « N’aie pas peur. Nous pratiquons le Falun Dafa et nous avons la protection du Maître. Rien ne va se passer. Les jambes de ton frère ont été écrasées par un camion, mais il va bien, car nous croyons dans le Maître et en Dafa. Tu iras bien. Tu dois t’accrocher à cette seule pensée : Tu as la protection du Maître, et rien ne va t’arriver ! »

Quand nous l’avons emmené à l’hôpital, les médecins lui ont fait passer un scanner. Il s’est avéré qu’il n’y avait aucun dommage. Il est resté à l’hôpital en observation, mais il n’y avait aucune blessure. Il avait des ecchymoses sur le visage et le corps. Le sixième jour, il est sorti de l’hôpital.

Il a récupéré très rapidement. En un peu plus d’un mois, il a pu faire les travaux agricoles et deux mois plus tard, il pilotait de nouveau une moto. Cet hiver-là, il a conduit sa femme assise à l’arrière de la moto pour aller et revenir du travail dans la neige profonde.

Après ces deux accidents, j’ai profondément réfléchi à ce qui s’était passé. Lorsque je me suis rappelé les scènes, mes larmes ont coulé. Du plus profond de mon être, je souhaite transmettre mes remerciements les plus sincères au Maître pour avoir sauvé mes deux fils, pour avoir sauvé notre famille entière !

Les mots ne peuvent décrire la gratitude que notre famille et moi-même avons pour la grâce du Maître. J’espère que cet article peut exprimer ne serait-ce qu’une infime partie de nos remerciements les plus sincères ! Je ferai bien les trois choses que le Maître nous a demandé de faire, je serai à la hauteur des attentes du Maître, et j’essaierai d’être digne de Son salut et d’être digne du titre de disciple de Dafa. Merci, Maître !

Les points de vue exprimés dans cet article représentent les propres opinions ou compréhensions de l’auteur. Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais