Falun Dafa Minghui.org www.minghui.org IMPRIMER

Un docteur en éducation discrédite la propagande du PCC avec son expérience personnelle

Jeudi 19 décembre 2019 |   Écrit par un correspondant de Minghui au Queensland, Australie

(Minghui.org) Joy, une Sino-Australienne titulaire d'un doctorat en éducation, travaille comme chercheuse en éducation dans une université australienne depuis de nombreuses années. Son attitude à l'égard du Falun Dafa est passée de la peur à une ferme croyance. L'expérience personnelle de Joy avec le Falun Dafa s'oppose à la diffamation par le Parti communiste chinois (PCC) de cette pratique traditionnelle de raffinement de soi.

Mauvaise santé

Joy a dit : « Je souffrais de toutes sortes de maladies même si j’étais jeune. Elles n’étaient pas fatales, mais me causaient assurément de sérieuses difficultés dans la vie. Depuis 2009 et pendant quatre années, j’ai souffert d’un terrible mal de dos. C’était si douloureux de s’asseoir que parfois, je restais debout pour manger.

« J’ai essayé toutes sortes de traitements, tant allopathiques que traditionnels chinois, massages, manipulation articulaire, acupuncture, électrocautérisation, yoga, Pilates, tai chi, et d’autres techniques. Ma douleur s’est un peu améliorée. J’ai finalement pu m’asseoir pour manger, mais je devais quand même me lever toutes les demi-heures ou mon dos devenait aussi rigide que de la pierre. »

« Même si je pouvais m’asseoir, mon cou a commencé à me causer des ennuis. J’avais des vertiges après une demi-heure derrière l’ordinateur. Mes problèmes d’estomac me torturaient encore plus. Mon état s’est aggravé ces vingt dernières années, et j'ai dû prendre de plus en plus de médicaments. À la fin, je ne pouvais plus rien digérer. J’avais mal à l’estomac et des ballonnements 24 heures sur 24. »

Trompée par les mensonges du PCC à propos du Falun Dafa

L’un des amis de Joy lui a parlé du Falun Dafa en 2013. Cependant, Joy avait été induite en erreur par la propagande du PCC contre la pratique. Elle était particulièrement horrifiée par les soi-disant auto-immolations sur la place Tiananmen. Joy a dit : « La vidéo à propos des auto-immolations passait en boucle sur les chaînes de télévision chinoises 24 h/24 h. Cela forçait les gens à croire que c’était vrai, alors je faisais un détour chaque fois que je voyais les activités du Falun Dafa après être arrivée en Australie. Je voulais rester aussi loin des pratiquants que possible. » Joy a ignoré les suggestions de son ami et a continué à prendre ses traitements traditionnels de médecine chinoise.

« Mes problèmes d’estomac ne se sont pas atténués après avoir pris des médicaments de médecine chinoise. Je ne pouvais même pas vivre une vie normale, encore moins travailler normalement. Je croyais que c’était parce que les médecins de médecine chinoise à l’étranger n’étaient pas à la hauteur, mais je n’avais pas le temps de rentrer en Chine pour des traitements. »

Après avoir épuisé toutes les possibilités, Joy s’est rappelé la suggestion de son ami à propos de la pratique du Falun Dafa. Par désespoir, elle a finalement commencé à essayer la pratique qu’elle avait évitée. Elle a décidé qu’elle ne pratiquerait que trois mois jusqu’à ce qu’elle rentre en Chine pour voir un bon médecin de médecine chinoise.

Surprise par les effets du Falun Dafa sur la santé

Se souvenant de la première fois qu’elle a fait les exercices, Joy a dit : « J’ai senti un peu de chaleur dans la région de l’estomac, là où c’était jusque-là douloureux et froid. Espérant que cela puisse soulager mes maux d’estomac, j’ai commencé à faire les exercices pendant vingt minutes chaque jour. En faisant les exercices, je pouvais sentir toutes les parties malades de mon corps, comme mon dos, mon cou et mon estomac, être ajustées par quelque chose. »

Ayant été influencée par la diffamation du PCC à l’encontre du Falun Dafa, Joy était au début trop effrayée pour lire le livre Zhuan Falun. Le temps passant, elle a finalement rassemblé son courage et a commencé à lire le livre principal des principes du Falun Dafa, ainsi que d’autres enseignements de Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa.

Joy a mentionné : « J’ai été si surprise de découvrir qu’il n’y avait rien de mauvais dans ces enseignements. C’était complètement différent de ce que le PCC nous disait. Le contenu était vraiment droit. Le principal thème de tout le livre est d’apprendre aux gens à être bons. J’approuve le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance qui est répété tout au long du livre. Je pensais C’est vraiment bien d’être une bonne personne ! Qui ne souhaiterait pas l’être ? Je vais aussi suivre le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ! »

Lorsque Joy a commencé à lire le livre et à faire les exercices tous les jours, elle a senti qu’un Falun (roue de la loi) tournait sur son dos, son cou, son ventre et sa cheville, qui avait été blessés auparavant. Elle pouvait sentir la rotation même quand elle ne faisait pas les exercices. C’était encore plus incroyable pour elle de sentir une énergie plus forte quand elle lisait le livre. Elle sentait que quelque chose de froid était expulsé de son corps.

Joy a dit : « De nombreuses choses que j’ai moi-même expérimentées étaient décrites dans le livre. C’était des choses que je pensais inconcevables. J’ai grandi dans un environnement athée, mais mon expérience personnelle me dit que ce que le Falun Dafa enseigne sur la cultivation de soi est entièrement vrai, que le Falun Dafa est absolument authentique et droit ! »


Trois mois plus tard, Joy a finalement pu retourner en Chine, mais à ce moment-là, son estomac, son cou et son dos ne la faisaient plus souffrir. Son but initial en pratiquant le Falun Dafa avait été atteint, et elle avait profondément réalisé les bienfaits de la pratique.

« Non seulement ma santé s’est améliorée, mais mon caractère s’est élevé. Je suis le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans ma vie de tous les jours et au travail, je suis devenue plus attentive aux autres. J’avais un tempérament emporté et j’aimais me disputer avec les autres. Je ne m’arrêtais pas tant que je n’avais pas le dessus. Je n’ai jamais admis avoir fait de mauvaises choses. Après avoir commencé à cultiver, j’ai appris à reconnaître mes erreurs. Mes parents m’ont dit que j’étais devenue plus sensée et docile. Ils sont d’un grand soutien dans ma cultivation. »

« La cultivation m’a aussi aidée à mieux me concentrer et à devenir plus efficace. Mon travail de recherche est très stressant et je devenais facilement anxieuse. En me cultivant, j'ai découvert que je pouvais gérer le stress avec aisance et je ne suis plus anxieuse. »

Reconnaissante envers Maître Li

Joy a dit : « Je pensais au départ que j’allais juste pratiquer trois mois, mais cela fait maintenant six ans. J’en ai vraiment beaucoup bénéficié et j’ai vécu tant de choses incroyables. Le Falun Dafa est si profond et si inspirant ! Lorsque je vois des touristes chinois s’éloigner des pratiquants de Falun Dafa ou avoir une mauvaise attitude, je ne m’énerve pas, car j’étais l’une de ces personnes trompées auparavant. Quel dommage ! »

Je n’ai pas de mots pour décrire ma gratitude envers le Maître ! La seule chose que je puisse faire est de me cultiver diligemment et d’être à la hauteur du salut compatissant du Maître ! J’aimerais dire : « Merci Maître du fond du cœur ! »

Traduit de l'anglais