(Minghui.org) Un habitant de la ville de Zhongshan, province du Guangdong, a récemment été condamné à trois ans de prison pour sa pratique du Falun Gong. Sa mère de 92 ans et sa sœur aînée, qui vivent toutes les deux à Vancouver, au Canada, demandent sa libération.

La mère de Mme Yang, 92 ans, demande sa libération lors d'un rassemblement au centre-ville de Vancouver, le 20 juillet 2019.

Le Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.

Mme Yang Jinyan, 66 ans, a été arrêtée le 21 avril 2019, par plus de dix policiers du poste de police de Hongji. La police lui a confisqué plus d'une centaine d'exemplaires de documents d'information sur le Falun Gong.

Mme Yang a été détenue au centre de détention de la ville de Zhongshan. Elle a comparu devant le tribunal no 1 de la ville de Zhongshan le 5 novembre 2019, et a été condamnée le 12 décembre.

La mère de Mme Yang, qui a immigré au Canada il y a plus de trente ans, a déclaré que Mme Yang et son mari étaient les seuls membres de leur famille à être restés en Chine pour gérer l'entreprise familiale. Mais elle a été persécutée à maintes reprises au cours des vingt dernières années en raison de sa croyance dans le Falun Gong.

Persécution antérieure

Mme Yang souffrait d'une grave infection des sinus, qui provoquait également de fréquents étourdissements, des maux de tête et des saignements de nez. Ses problèmes de santé ont rapidement disparu après qu'elle a commencé à pratiquer le Falun Gong.

N'ayant pas renoncé à sa croyance malgré la persécution, Mme Yang a été arrêtée le 9 février 2002, et détenue au centre de détention de la ville de Zhongshan pendant plus d'un mois.

Elle a été envoyée au centre de lavage de cerveau de Sanshui le 14 novembre 2003, et y a été détenue pendant trois mois.

La police a de nouveau arrêté Mme Yang le 7 décembre 2004, et l'a détenue au centre de détention de la ville de Zhongshan. Elle a ensuite été condamnée à deux ans de travaux forcés. Elle a purgé une peine dans trois camps de travail différents, où elle a été torturée et forcée de faire du travail non rémunéré.

Mme Yang a été arrêtée une fois de plus le 15 juillet 2009. La police a saccagé son domicile sans mandat de perquisition.

Elle a ensuite été condamnée à une peine de trois ans et demi à la prison pour femmes du Guangdong. Elle a perdu l'ouïe et a développé une hypertension artérielle et des calculs biliaires, à la suite des sévices subis en détention.

Voir aussi :

Vancouver, Las Vegas et Hawaï : Rassemblements et veillées aux chandelles pour commémorer les pratiquants qui ont trouvé la mort au cours des vingt ans de persécution

Canada: Des pratiquants de Vancouver appellent à l’aide pour rescaper des membres de leur famille avant la visite du premier ministre en Chine (Photos)

Traduit de l'anglais