(Minghui.org) La vie et la santé humaines sont précieuses. Les protéger peut être un défi majeur, surtout pendant la pandémie. Ici, nous aimerions offrir quelques conseils.

Le danger rôde

Le coronavirus se propage actuellement dans le monde entier et menace l’humanité. Il n’a pas fallu longtemps pour passer du variant sud-africain (Beta) au variant indien (Delta) et à d’autres mutations. Les experts estiment que le virus est toujours une menace majeure et que les rémissions régionales pourraient n’être que temporaires. Il est possible qu’une épidémie majeure se produise à tout moment, avec de nouveaux variants émergeant constamment qui pourraient être plus infectieux et mortels que ce que nous pouvons gérer.

La réponse la plus courante est la vaccination. Cela peut consister en une seule dose ou deux doses, et maintenant les gens envisagent une troisième ou même une quatrième dose. Mais les vaccins n’ont pas empêché leurs receveurs d’être infectés ou d’en infecter d’autres. En outre, il existe de nombreux effets indésirables, qui ne sont souvent pas signalés par les médias. Bien qu’il s’agisse d’un exploit médical de développer de tels vaccins en si peu de temps, leur efficacité est limitée et nous ne devrions pas les considérer comme le seul espoir.

Cause et effet

Depuis les temps anciens, beaucoup de gens ont cru que les épidémies n’étaient pas accidentelles. Très souvent, les fléaux sont associés à la dégénérescence morale. En particulier, ils se produisaient lorsque le karma des gens atteignait un point critique.

La Chine a une longue histoire avec une grande civilisation. Elle inclut la véracité du taoïsme, la bonté du bouddhisme, ainsi que la bienveillance, la droiture, la bienséance, la sagesse et la foi du confucianisme. Mais ces valeurs ont été réprimées par le Parti communiste chinois (PCC) et remplacées par la théorie communiste marxiste-léniniste, résultant en une société chaotique sans foi ni boussole morale.

Alors que la doctrine communiste imprègne le monde, presque tous les pays sont touchés d’une manière ou d’une autre. Après l’effondrement du Parti communiste soviétique, le PCC est devenu le leader du communisme, ce qui contribue à expliquer pourquoi la pandémie est originaire de Wuhan, en Chine.

Le système immunitaire du corps et de l’esprit

Comme pour les autres maladies infectieuses, l’un des moyens de prévenir le coronavirus est de renforcer le système immunitaire. Le lien entre le corps et l’esprit nous indique que nous ne devons pas seulement nous concentrer sur la santé physique, mais aussi sur les valeurs morales.

Le Huangdi Neijing (Classique de médecine interne de l’Empereur Jaune), l’un des ouvrages de médecine chinoise les plus connus, indique : « Avec la droiture à l’intérieur, les substances maléfiques sont incapables d’interférer. » Autrement dit, le maintien du bien-être passe par le maintien de la vertu, et les personnes intègres sont bénies.

On dit souvent qu’« un esprit droit vaincra tout mal ». Cela signifie également qu’il existe une corrélation intrinsèque entre l’activité mentale et la santé, c’est-à-dire un lien entre l’esprit humain et l’immunité. Un corps rempli d’énergie juste repoussera toute énergie négative chaotique, y compris les virus.

Il s’ensuit qu’être une bonne personne est essentiel pour améliorer son immunité. Alors, quels sont les critères à respecter pour être une personne vraiment bonne ? Comment le mettre en pratique ? Il faut pour cela s’appuyer sur la culture traditionnelle et améliorer sa capacité à distinguer le bien du mal et la bonté de la méchanceté.

En substance, être une bonne personne est une condition préalable pour espérer la protection du divin. Dans la tradition, cela est décrit comme « le divin prend soin de tous les êtres vivants dotés de vertu ».

Valeurs traditionnelles

Le Falun Dafa, par exemple, est un système de méditation qui repose sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, qui sont également des valeurs universelles permettant de distinguer le bien du mal.

Malgré ses bienfaits physiques et spirituels, le Falun Dafa est persécuté par le PCC depuis juillet 1999. Heureusement, de nombreux Chinois ont été capables de voir à travers les mensonges du PCC et ont choisi de soutenir les pratiquants innocents. En fait, la phrase « Falun Dafa est bon » (Falun Dafa Hao en chinois) peut générer une puissante énergie positive. Lorsqu’on garde ces mots à l’esprit et qu’on les récite sincèrement, la fréquence vibratoire produite par les cellules humaines entre en résonance avec l’univers et élimine tous les organismes négatifs, y compris le coronavirus, ce qui permet de rester naturellement en forme et en bonne santé.

Il s’agit d’une voie de survie face à la catastrophe et à l’élimination, un espoir qui devrait être grandement chéri. En effet, lorsqu’on veut sincèrement être bon, on est protégé et béni. De nombreux exemples le prouvent.

Certaines personnes sont trompées par les apparences du PCC et gardent l’espoir que le régime se réforme. En fait, le régime a ruiné la culture traditionnelle chinoise à travers diverses campagnes politiques, et il trompe maintenant les gens au nom de la « restauration » de la culture chinoise afin de faire avancer son propre agenda.

Daji, la fille de Su Hu dans la dynastie Shang, était à l’origine une femme ordinaire qui est entrée au palais impérial en raison de sa beauté. Mais elle a été tuée par l’esprit d’un renard, qui a remplacé son âme et a possédé son corps physique. En fait, sa beauté originelle n’existait plus, et ce qui semblait être elle était en fait l’esprit du renard qui a finalement détruit la dynastie. De la même manière, peu importe ce que le PCC déclare ou prétend promouvoir, son seul but est de renforcer son pouvoir et de pousser l’idéologie communiste.

Le divin observe et évalue les actes de chacun, ainsi que ceux des États et des nations. Alors que de nombreuses personnes dans le monde – y compris en Chine – entreprennent de rejeter le PCC, certains s’inquiètent du caractère « politique » de cette démarche. En fait, les citoyens devraient tous jouir des droits et libertés politiques accordés par leur constitution. Ils ont toutes les raisons de revendiquer leurs droits légaux et de se retirer du PCC. En agissant de la sorte, ils réduisent en fait la corruption, l’inefficacité de l’administration et toutes sortes de chaos en Chine.

Une pensée fait toute la différence. Les bonnes pensées apporteront des bénédictions et les mauvaises pensées l’infortune. Même à l’ère de la pandémie, le divin protège les personnes bonnes et vertueuses. Garder à l’esprit « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », ce sera bénéfique pour chacun et pour notre société dans son ensemble.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais