(Minghui.org) « L'ultime bataille de l'humanité est pour l'âme et la croyance spirituelle parce que ceci est l'ultime liberté. La capacité d'une personne à exercer sa liberté est aussi sa capacité à faire des choix moraux », a dit M. F. David, gestionnaire d'une entreprise privée à Ottawa.

M. F. David venait juste de signer la pétition qui demande au gouvernement canadien d'utiliser la loi sur la justice pour les victimes de corruption d'agents étrangers (loi Sergei Magnitsky) pour sanctionner les agents corrompus du PCC (Parti communiste chinois) qui ont participé à la persécution du Falun Dafa.

Les pratiquants à Ottawa collectent des signatures pour une pétition qui condamne la persécution du PCC et demande au Canada d'adopter les lois qui punissent les violateurs des droits de l'homme.

Les pratiquants de Falun Dafa, à Ottawa, capitale du Canada, ont organisé des activités à des intersections majeures, dans le centre-ville, toutes les fins de semaine, et ce, depuis le 20 mars 2021. Ils collectent des signatures pour la pétition qui condamne la persécution des pratiquants de Falun Dafa par le PCC et demande au Canada d'adopter des lois pour punir ceux qui violent les droits de l'homme. De nombreuses personnes ont signé.

« L'ultime bataille de l'humanité est pour l'âme et la croyance spirituelle »

M. F. David a dit que la croyance du Falun Dafa en Authenticité-Bienveillance-Tolérance est absolument positive et que c'est une beau principe que les gens devraient suivre.

En parlant de la façon dont le communisme nuit à l'humanité, M. F. David a dit que la communauté internationale peut aider ceux qui sont persécutés en donnant l'exemple (des droits de l'homme). Il trouve que le monde entier est érodé par le communisme. Il a déclaré : « Le Canada a déjà une forme douce de socialisme. Le communisme devient de plus en plus courant dans le monde. Les pays démocratiques s'érodent et perdent leurs fondements, et en conséquence, se dirigent vers la corruption. »

« Un exemple est l'élection volée aux États-Unis. L'histoire du communisme est très claire : le gouvernement tend à se saisir du pouvoir à travers la tromperie. C'est un gros problème. »

Il s'inquiète au sujet des médias dits grand public dans la société d'aujourd'hui. Il pense que ces médias véhiculent des informations filtrées et trompeuses. « Cela rend les gens confus et ils finissent par renoncer à réclamer la justice », a-t-il déclaré.

« L'ultime bataille de l'humanité est celle de l'âme et de la croyance spirituelle, car c'est la liberté ultime. La capacité d'une personne à exercer sa liberté est aussi sa capacité à faire des choix moraux. Pour être précis, si nous sommes forcés de faire des choses sales, alors nous ne sommes pas libres. Si j'ai la capacité de choisir, alors je peux faire des choix moraux. »

« Le PCC a tort de traiter les personnes de cette façon »

Mme May Le a déclaré que le PCC ne devrait pas contrôler la façon de vivre des gens. « Si quelqu'un veut pratiquer une croyance spirituelle, c'est son affaire. Personne ne devrait dire : “Vous ne pouvez pas faire ça.” Les gens ne devraient pas souffrir à cause de leur croyance. Le PCC a tort de traiter des personnes innocentes de cette façon. »

Elle a dit qu'elle aimait les mouvements calmes et paisibles des exercices de Falun Dafa. Elle a demandé ce qu'il y avait de mal avec les pratiquants partageant leur croyance. Elle pense que les Canadiens pourraient apprendre beaucoup de cela, et elle a ajouté : « Nous devrions fournir davantage d'aide aux innocents et aux persécutés. »

Ahmed, ingénieur en logiciel, a dit qu'il a été informé de la persécution du Falun Dafa par les médias sociaux. Il a dit : « Je vois beaucoup d'informations à ce sujet sur les médias sociaux. Si je peux aider ceux-ci (les victimes), c’est sûr que je vais quelque chose (pour les aider), comme signer une pétition. »

Ahmed a dit que le principe du Falun Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance est vraiment magnifique. Il a dit qu'il réfléchit sur ses paroles et ses actions dans sa méditation chaque jour.

De nombreuses personnes sont venues signer la pétition après avoir vu la banderole. Un ingénieur et sa fille, une étudiante au secondaire, ont signé et ont levé leur pouce.

Deux étudiantes de l'université Carleton ont dit avoir appris par les médias comment le PCC a dissimulé l'épidémie et amené un désastre aux populations du monde entier. Elles ont signé la pétition et ont dit espérer que le peuple chinois puisse avoir une société démocratique et libre comme le Canada.

M. Fong, un dentiste de Hong Kong, a dit avoir déménagé à Ottawa il y a quinze ans. Il a dit avoir été témoin de la répression de la démocratie et de la liberté à Hong Kong par le PCC lors du mouvement pour le projet de loi d'amendement de la loi anti-extradition à Hong Kong en 2019. Il pense que ce n'est qu'en mettant fin au PCC que le peuple chinois à Hong Kong et en Chine obtiendra une véritable liberté.

Les pratiquants de Falun Dafa à Ottawa ont conduit une caravane de voitures les fins de semaine, depuis la fin du mois d'août dernier, pour aider les gens à comprendre la persécution en Chine et la vraie nature du PCC.

À propos du Falun Dafa

Aussi connu sous le nom de Falun Gong, le Falun Dafa est une discipline méditative et spirituelle ancestrale que des millions de personnes dans le monde entier ont intégré dans leur vie. Il est constitué de deux éléments principaux : l'amélioration de soi par l'étude des enseignements et cinq exercices, dont l'un est une méditation.

Le système de croyance du Falun Dafa offre la possibilité d'une croissance spirituelle avec une pratique disciplinée. Ceux qui apprennent sont encouragés à se défaire des attachements malsains tout en s'efforçant d'harmoniser leur vie avec les qualités de l'univers : Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.



Traduit de l'anglais