(Minghui.org) Le 12 juin 2021, les pratiquants de Falun Dafa ont organisé des activités sur le Royal Mile, un quartier incontournable d’Édimbourg, pour informer de vive voix les gens à propos du Falun Dafa. Les restrictions en raison de la pandémie ayant été assouplies, les rues étaient animées, et locaux et touristes profitaient d’un ciel dégagé et d’un temps chaud pour se promener dans les rues de la capitale historique de l’Écosse.

Les participants étaient venus de toute l’Écosse pour participer aux activités sur le Royal Mile à Édimbourg et informer de vive voix les passants à propos du Falun Dafa.

Les pratiquants informent les passants à propos du Falun Dafa.

D'autres lisent les informations affichées.

Les pratiquants avaient déployé de grandes affiches présentant le Falun Dafa et son principe « Authenticité-Bienveillance-Tolérance ». Ils ont aussi fait des démonstrations des cinq exercices aux mouvements doux et harmonieux du Falun Dafa. Ils ont aussi distribué des dépliants dénonçant la persécution du Falun Gong ainsi que les prélèvements forcés d'organes qui se poursuit en Chine.

Signer la pétition pour aider à mettre fin à la persécution

De nombreuses personnes, qui se sont arrêtées pour discuter, ont exprimé leur soutien pour la fin de la persécution.

Un touriste a dit : « Je suis allé à Hong Kong et en Chine. Les gens là-bas m’ont dit beaucoup de choses terribles sur la façon dont le Parti communiste chinois (PCC) persécute les pratiquants de Falun Dafa et les Ouïghours. C’est incroyable. »

Plus tôt dans la journée, il avait discuté avec un hôtelier, au petit-déjeuner, à propos des prélèvements forcés d’organes chez des personnes vivantes. Il a dit que non seulement il allait signer la pétition pour mettre fin à la persécution, mais qu’il allait aussi parler du Falun Dafa à davantage de personnes.

Après avoir lu l'information affichée, une dame et son mari ont dit ne pas ignorer que toutes sortes de choses terribles se passaient en Chine. La dame était en larmes lorsqu’elle a appris comment les gens perdent leur vie pour le droit de pratiquer leur croyance spirituelle. Elle était très heureuse d’exprimer son soutien en signant la pétition.

Quand Édith et ses deux filles sont passées au stand d’information, un pratiquant a offert aux fillettes deux jolies fleurs de lotus en papier coloré. Édith a pris un dépliant d'information et a exprimé son intérêt pour les séances locales gratuites de la pratique du Falun Dafa. Elle a également dit qu’elle allait signer la pétition en ligne pour mettre fin à la persécution.

De nombreuses personnes ont signé la pétition lors de l’activité. Trois femmes asiatiques ont dit qu’elles allaient poster l’information concernant la pétition sur leurs comptes de médias sociaux. Six jeunes hommes qui participaient à des activités à proximité ont proposé d’aider à distribuer des dépliants. Ils ont également scanné le code QR pour signer la pétition. Un habitant âgé a dit avoir vu une fois des pratiquants de Falun Dafa manifester pacifiquement devant l’ambassade de Chine et avoir admiré leur courage. Il a critiqué la Chine et a dit qu’il avait déjà signé la pétition.

Quatre étudiants masculins d’un programme d’échange, originaires de Chine, ont pris des dépliants de clarification de la vérité après avoir parlé avec les pratiquants, ils ont accepté de démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

articles

Traduit de l'anglais