(Minghui.org) « Authenticité-Bienveillance-Tolérance, quelle merveilleuse idéologie ! » s'est exclamée une femme après avoir lu l’information distribuée par les pratiquants.

Les pratiquants de Falun Dafa de Franconie ont organisé des activités devant l'église St-Lorenz dans le centre-ville de Nuremberg, le 28 août 2021. Ils ont fait une présentation des exercices, distribué de l'information sur le Falun Dafa et recueilli des signatures sur une pétition demandant la fin de la persécution en Chine. Il y a de nombreux magasins dans le quartier et un flux constant de personnes passait par là. La musique apaisante et l’énergie à fois puissante et relaxante des exercices généraient calme et sérénité, attirant l'attention de nombreuses personnes qui se sont arrêtées pour lire l'information et signer la pétition.

Les pratiquants ont organisé des activités à Nuremberg le 28 août 2021 pour sensibiliser les gens à la persécution en cours en Chine. Habitants et touristes sont venus nombreux signer la pétition pour manifester leur soutien.

Certains se dirigeaient tout droit à la table de pétition après avoir lu l’information affichée et appris les atrocités des prélèvements forcés d'organes par le Parti communiste chinois (PCC). Des passants qui n'avaient jamais entendu parler du Falun Dafa jusque-là ont discuté avec les pratiquants, aspirant à comprendre comment une telle pratique pouvait être si violemment réprimée en Chine. C’est en connaissance de cause qu’ils ont alors signé la pétition.

Plusieurs ont interrogé les pratiquants au sujet des sites de pratique à Nuremberg et ont dit qu'ils voulaient apprendre les exercices.

Le régime du PCC est maléfique

Un homme d'âge moyen, originaire d'Iran et vivant en Allemagne depuis de nombreuses années, a déclaré aux pratiquants après avoir signé la pétition : « Vous êtes très pacifiques. J'espère que ma signature pourra vous aider. J'espère que davantage de personnes se mobiliseront pour mettre fin au PCC et à cette persécution. Le PCC est un régime maléfique. Comme les autres dictatures, il ne devrait pas continuer à exister et à nuire aux gens. Vous êtes des gens bien. Je prierai pour vous quand je serai rentré. Je parlerai également du Falun Dafa à ma fille qui va au lycée, ainsi qu'à mes amis et aux membres de ma famille. »

Une Allemande de 80 ans a déclaré : « Ma mère m'a dit un jour de me méfier du PCC. Je vis en Allemagne donc je ne connais rien à l'idéologie communiste. Je n'avais pas compris ce que ma mère voulait dire. Aujourd'hui, je le comprends. Les prélèvements forcés d'organes sont en deçà du seuil de moralité le plus élémentaire pour l'humanité. J'espère que notre gouvernement pourra être juste, et ne pas se laisser entraîner par les gains économiques en s’inclinant devant le régime communiste. »

Après avoir signé la pétition pour faire cesser les atrocités, elle a souhaité le meilleur aux pratiquants.

Une autre femme allemande a lu attentivement la brochure que les pratiquants distribuaient. Elle a dit : « Authenticité-Bienveillance-Tolérance, quelle merveilleuse idéologie ! C'est ce dont ce monde chaotique a le plus besoin. Regardez comment les choses sont devenues dans ce monde. Si Falun Dafa est enseigné partout dans le monde, il deviendra un meilleur endroit. »

Historique : Qu’est-ce que le Falun Dafa ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public par M. Li Hongzhi, en 1992, à Changchun en Chine. La discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions. Des millions de gens ont adopté la pratique, qui repose sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration notable de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et a émis, le 20 juillet 1999, l'ordre d’interdire la pratique.

Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution ces vingt-deux dernières années. On estime toutefois que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Davantage de pratiquants ont été emprisonnés et torturés pour leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC autorise les prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour fournir en organes l’industrie de la transplantation.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, un organisme de sécurité extralégal avec le pouvoir de passer outre les systèmes policier et judiciaire et dont l’unique fonction est de mener la persécution du Falun Dafa.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais