(Minghui.org) Le 20 août 2022, les pratiquants de Falun Gong de Houston ont tenu des banderoles le long du boulevard Bellaire dans le quartier chinois pour célébrer les 400 millions de Chinois qui ont démissionné du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations pour la jeunesse. Une caravane de voitures avec des bannières partageant les mêmes messages installés sur le toit a fait des aller-retour le long du boulevard pour informer les autres conducteurs.

Le 20 août 2022, des bénévoles se sont rassemblés dans le quartier chinois pour célébrer les 400 millions de Chinois qui ont démissionné du PCC.

Une caravane de voitures avec des bannières sur le toit

Soutien des Occidentaux et des Chinois

Zhu, un homme d’une cinquantaine d’années venu aux États-Unis depuis la province du Henan, en Chine, a reçu un dépliant d’un bénévole. Après l’avoir lu, il a décidé de se retirer de la Ligue de la jeunesse communiste et des Jeunes Pionniers, deux organisations affiliées au Parti communiste.

Zhu a dit qu’il n’aimait pas la persécution et la répression des bonnes personnes par le PCC. Un de ses amis a adressé une pétition au gouvernement sur un problème d’utilisation des terres. Mais le problème de son ami n’a pas été résolu. Au contraire, il a été harcelé et puni par les autorités.

Zhu a également rappelé que le Falun Gong était très populaire dans la ville de Zhengzhou, dans le Henan, avant que la persécution ne commence en 1999. Il a vu beaucoup de personnes faire les exercices presque partout. Mais il n’y avait plus personne faisant les exercices à l’extérieur après le début de la persécution.

Un homme occidental d’âge moyen a vu le défilé et les banderoles depuis la zone de stationnement et a demandé à un bénévole ce qui se passait. Après avoir obtenu la réponse, il a montré une banderole et a demandé ce qui s’était passé avec le virus (COVID-19). Le volontaire lui a répondu que c’était précisément parce que le PCC avait dissimulé l’épidémie à Wuhan que l’épidémie s’était répandue dans toute la Chine et dans le monde entier. Par conséquent, le reste du monde devrait reconnaître la nature maléfique du PCC et éviter d’être à nouveau trompé. L’homme a accepté des dépliants présentant le Falun Gong (également appelé Falun Dafa) et informant les gens sur les prélèvements d’organes sur les pratiquants vivants, un crime perpétré par le PCC en Chine.

Un policier a dit à un bénévole qu’il était là pour les protéger et s’assurer que l’activité se déroule sans interruption.

Un bénévole : Davantage de gens comprennent la vérité

Peng Tao, l’organisateur de l’événement et bénévole aidant les Chinois à se retirer du PCC, a déclaré que c’est grâce aux efforts combinés des bénévoles, tant en Chine que dans les pays étrangers, que 400 millions de personnes se sont retirées du Parti et de ses organisations affiliées.

Peng a également déclaré : « Des bénévoles courageux risquent leur vie pour diffuser la vérité malgré la terreur rouge du PCC en Chine continentale. Beaucoup de gens ont même perdu la vie à cause de cela, y compris certaines de mes connaissances. J’espère que tout le monde chérira leur contribution », a déclaré Peng.

La bénévole Diana avait l’habitude de se rendre à l’ancien consulat chinois de Houston pour aider les Chinois à se retirer des organisations du PCC. Certains Chinois voulaient immédiatement démissionner du Parti et de ses organisations pour la jeunesse, mais d’autres l’ont injuriée, lui disant qu’elle n’était pas une patriote.

Diana a dit : « Ces gens ne pouvaient pas faire la différence entre le PCC et la Chine. Au fil des ans, les gens sont devenus de plus en plus conscients de la nature perverse du PCC. Ils sont également plus conscients que le PCC n’est pas la Chine. De plus en plus de gens se sont retirés du PCC et c’est de plus en plus facile. »

Après la fermeture du consulat chinois de Houston par le gouvernement américain, elle s’est jointe à d’autres bénévoles pour passer des appels téléphoniques en Chine afin d’inciter les gens à démissionner du Parti. Plus de 10 000 personnes ont démissionné des organisations du PCC avec son aide.

Mme Wang Ying, bénévole, a déclaré qu’il était très constructif d’aider les gens à démissionner du PCC, et elle avait un mot pour sa famille.

« Je veux dire à mes amis chinois que le Parti (communiste) n’équivaut pas au pays, la Chine. Que nous soyons citoyens américains, citoyens chinois ou citoyens d’autres pays, nous sommes des descendants de la Chine. Ce n’est qu’en se tenant à l’écart du mal et en gardant un esprit de compassion que l’on peut se choisir un avenir brillant », a déclaré Mme Wang.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais